Notice médicament

information medicament

NICORANDIL SANDOZ 10 mg, comprimé sécable

À quoi sert ce médicament ?

NICORANDIL SANDOZ contient la substance active « nicorandil ». Celle-ci fait partie d’un groupe de médicaments appelés « activateurs des canaux potassiques ». NICORANDIL SANDOZ est utilisé pour prévenir ou réduire les signes douloureux (angor) provoqués par votre maladie cardiaque. Il est utilisé chez les adultes qui ne peuvent pas prendre de médicaments pour le cœur appelés « bêta-bloquants » ou « antagonistes calciques ».

NICORANDIL SANDOZ agit en augmentant le débit sanguin dans les vaisseaux du cœur. Il améliore l’apport en sang et en oxygène du muscle cardiaque et réduit sa charge de travail.

Que contient ce médicament ?

nicorandil

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.44

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose initiale habituelle est de 10 mg deux fois par jour.

Si vous souffrez souvent de maux de tête, votre médecin pourra vous prescrire une dose inférieure, de 5 mg deux fois par jour, au début (2 à 7 jours).

Votre médecin pourra augmenter votre dose jusqu’à 20 mg deux fois par jour. Cela dépendra de vos besoins, de votre réponse et de votre tolérance au traitement.

De préférence, prenez une dose le matin et une dose le soir.

Avalez le comprimé (voie orale).

Sortez ou séparez le comprimé de la plaquette uniquement au moment de la prise.

Le comprimé de 10 mg peut être divisé en doses égales.

Le gros comprimé appelé « agent déshydratant » se trouve clairement à une extrémité de chaque plaquette. Il protège NICORANDIL SANDOZ de l’humidité. N’avalez pas ce comprimé. Si vous prenez accidentellement un comprimé déshydratant, contactez immédiatement votre médecin. Ce comprimé déshydratant n’est pas nocif.

Si vous avez pris plus de NICORANDIL SANDOZ 10 mg, comprimé sécable que vous n'auriez dû :

Si vous avez pris plus de NICORANDIL SANDOZ que vous n’auriez dû ou si un enfant avale un comprimé, contactez un médecin ou allez à l’hôpital directement. Emportez la boîte du médicament avec vous. Vous pourrez vous sentir vertigineux ou faible – signes d’une pression artérielle basse. Vous pourrez aussi constater que votre cœur bat plus rapidement et de façon irrégulière.

Si vous oubliez de prendre NICORANDIL SANDOZ 10 mg, comprimé sécable :

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que vous y pensez. Cependant, si vous êtes sur le point de prendre la dose suivante, ne prenez pas la dose oubliée. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre NICORANDIL SANDOZ 10 mg, comprimé sécable :

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables graves

Adressez-vous immédiatement à votre médecin si vous ressentez l’un des effets indésirables graves suivants :

    · yeux rouges, qui démangent, gonflés ou larmoyants, incluant des problèmes avec une partie de l’œil appelée « cornée » (très rare, affectant moins d’une personne sur 10 000).

    Ces effets indésirables peuvent survenir au début de traitement ou plus tard au cours du traitement.

    Adressez-vous immédiatement à votre médecin si vous ressentez n’importe lequel de ces effets indésirables graves cités ci-dessus.

    Fréquent (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 10)

    · Sensations de vertiges,

    · rougeur sur la peau,

    · envie de vomir (nausées),

    · vomissements,

    · sensation de faiblesse,

    Peu fréquent (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 100)

    Rare (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 1 000)

    · Eruption cutanée,

    · démangeaisons,

    Très rare (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 10 000)

    · Maux d’estomac,

    · augmentation du taux de potassium dans le sang (hyperkaliémie),

    · coloration jaune de la peau et des yeux, selles claires, urines de couleur sombre – ceci peut être un signe de problèmes hépatiques,

    Fréquence indéterminée : on ne connaît pas combien de fois ceux-ci arrivent (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    Liste des effets indésirables possibles :

    Sensation vertigineuseMal de têteFréquence cardiaqueHémorragieMal au coeurVomiVasodilatation