Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ATORVASTATINE PFIZER 40 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce medicament ?

ATORVASTATINE PFIZER appartient à un groupe de médicaments appelés statines, qui interviennent dans la régulation des lipides (graisses).

ATORVASTATINE PFIZER est utilisé pour diminuer le taux sanguin des lipides appelés cholestérol et triglycérides lorsqu’un régime pauvre en graisses associé à des modifications du mode de vie ne sont pas suffisants. Si vous présentez des facteurs de risque de survenue de maladie du cœur, ATORVASTATINE PFIZER peut également être utilisé pour réduire ce risque même si votre taux de cholestérol est normal. Vous devez continuer à poursuivre un régime alimentaire standard pauvre en cholestérol pendant toute la durée du traitement.

Que contient ce médicament ?

atorvastatine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.95

Comment le prendre ?

Avant que vous ne commenciez le traitement, votre médecin vous prescrira un régime pauvre en cholestérol, que vous devrez poursuivre pendant toute la durée de votre traitement par ATORVASTATINE PFIZER.

La posologie initiale habituelle d’ATORVASTATINE PFIZER est de 10 mg en une prise par jour chez les adultes et enfants âgés de 10 ans ou plus. La posologie peut être augmentée si nécessaire par votre médecin jusqu'à la posologie dont vous avez besoin. La posologie sera adaptée par votre médecin à intervalles d’au moins 4 semaines. La dose maximale d’ATORVASTATINE PFIZER est de 80 mg une fois par jour.

Les comprimés d’ATORVASTATINE PFIZER doivent être avalés entiers avec un verre d’eau et peuvent être pris à tout moment de la journée, avec ou sans aliments. Essayez cependant de prendre votre comprimé tous les jours à la même heure.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La durée du traitement par ATORVASTATINE PFIZER 40 mg, comprimé pelliculé est déterminée par votre médecin.

Si vous pensez que l’effet d’ATORVASTATINE PFIZER est trop fort ou trop faible, parlez-en à votre médecin.

Si vous avez pris plus d’ATORVASTATINE PFIZER 40 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez pris accidentellement plus de comprimés d’ATORVASTATINE PFIZER que vous n’auriez dû (plus que votre dose quotidienne habituelle), consultez immédiatement votre médecin, votre pharmacien ou l’hôpital le plus proche pour avis.

Si vous oubliez de prendre ATORVASTATINE PFIZER 40 mg, comprimé pelliculé

Si vous avez oublié de prendre une dose, prenez simplement la prochaine dose prévue à l’heure normale. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre ATORVASTATINE PFIZER 40 mg, comprimé pelliculé

Si vous avez d'autres questions sur l’utilisation de ce médicament ou souhaitez arrêter de prendre votre traitement, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous ressentez l’un des effets indésirables ou symptômes graves suivants, arrêtez de prendre vos comprimés et contactez immédiatement votre médecin ou allez au service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000

    · réaction allergique sévère entraînant un gonflement du visage, de la langue et de la gorge pouvant provoquer d’importantes difficultés à respirer,

    · pathologie sévère avec pelade et gonflement graves de la peau, cloques sur la peau, dans la bouche, sur la zone génitale et autour des yeux et une fièvre. Eruption cutanée de taches roses-rouges, particulièrement sur la paume des mains ou la plante des pieds, qui peuvent former des cloques,

    · faiblesse musculaire, sensibilité douloureuse, douleur ou rupture musculaires ou coloration rouge-brun de l’urine associées à une sensation de malaise ou de fièvre, pouvant être causées par une atteinte musculaire anormale (rhabdomyolyse). La dégradation anormale des muscles ne disparaît pas toujours, même après l’arrêt de l’atorvastatine, et peut engager le pronostic vital et entraîner des problèmes aux reins.

Très rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000

    · la présence inattendue ou inhabituelle de saignements ou d’hématomes peut être le signe d’anomalies du fonctionnement de votre foie. Dans ce cas, consultez votre médecin dès que possible.

    · syndrome lupoïde (incluant éruption cutanée, troubles articulaires et effets sur les cellules sanguines).

Autres effets indésirables éventuels d'ATORVASTATINE PFIZER

Fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10

    · inflammation des cavités nasales, maux de gorge, saignement de nez,

    · réactions allergiques,

    · augmentation du taux de sucre dans le sang (si vous êtes diabétique, continuez à surveiller attentivement votre glycémie), augmentation du taux de créatine phosphokinase dans le sang,

    · maux de tête,

    · nausées, constipation, flatulence, indigestion, diarrhée,

    · douleurs articulaires, douleurs musculaires et maux de dos,

    · résultats d’analyse de sang montrant l’apparition d’une anomalie de la fonction du foie.

Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100

    · anorexie (perte d’appétit), prise de poids, diminution du taux de sucre dans le sang (si vous êtes diabétique, vous devez continuer à surveiller attentivement votre glycémie),

    · cauchemars, insomnie,

    · sensations vertigineuses, engourdissement ou picotements dans les doigts et les orteils, diminution de la sensibilité à la douleur ou au toucher, modification du goût, perte de mémoire,

    · vision floue,

    · bourdonnements d’oreilles et/ou de tête,

    · vomissements, éructation, douleur abdominale haute et basse, pancréatite (inflammation du pancréas provoquant des maux d’estomac),

    · hépatite (inflammation du foie),

    · éruptions, éruptions et démangeaisons cutanées, urticaire, perte de cheveux,

    · douleur dans le cou, fatigue musculaire,

    · fatigue, sensation de malaise, faiblesse, douleur dans la poitrine, gonflement en particulier des chevilles (œdèmes), augmentation de la température,

    · présence de globules blancs dans les urines.

Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000

    · troubles visuels,

    · saignement ou ecchymose inattendu,

    · jaunisse (jaunissement de la peau et du blanc des yeux),

    · lésion des tendons.

Très rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000

    · une réaction allergique : les symptômes peuvent inclure une respiration bruyante, une douleur ou oppression dans la poitrine, un gonflement de la paupière, du visage, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge, une difficulté à respirer, une perte de conscience,

    · perte d’audition,

    · gynécomastie (augmentation de la taille de la poitrine chez l’homme).

Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles

    · faiblesse musculaire constante.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Articulation douloureuseMal de dosConstipationDiarrhéeIndigestionHémorragie nasaleGazMal de têteHyperglycémieAllergieRhinopharyngiteMal au coeurDouleurSpasmesTroubles de la fonction hépatiqueMal musculairePoidsInfection