Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ISTURISA 10 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est ce que Isturisa

Isturisa est un médicament dont la substance active est l’osilodrostat.

Dans quel cas Isturisa est il utilisé

Isturisa est utilisé dans le traitement du syndrome de Cushing endogène chez l’adulte, une maladie dans laquelle le corps fabrique de trop grandes quantités d'une hormone appelée cortisol. Un excès de cortisol peut entraîner divers symptômes, comme une prise de poids (en particulier autour de la taille), un visage très rond, une tendance à avoir des bleus facilement, des règles irrégulières, un excès de poils sur le corps et le visage et une sensation générale de faiblesse, de fatigue ou de malaise.

Comment Isturisa agit–il

Isturisa bloque l’enzyme principale permettant la synthèse du cortisol dans les glandes surrénales, ce qui a pour effet une diminution de la sur-production de cortisol et une amélioration des symptômes du syndrome de Cushing endogène.

Que contient ce médicament ?

osilodrostat

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose initiale usuelle est de deux comprimés de 1 mg deux fois par jour (environ toutes les 12 heures). Les patients ayant une origine asiatique et les patients présentant une maladie du foie pourrait avoir besoin d’une dose initiale plus faible (un comprimé de 1 mg deux fois par jour).

Lorsque vous aurez commencé le traitement, votre médecin pourra modifier votre dose. Cela dépendra de votre réponse au traitement. La dose maximale recommandée est de 30 mg deux fois par jour.

Les comprimés d’Isturisa sont à prendre par voie orale, avec ou sans nourriture.

Si vous avez pris plus d’Isturisa que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus d’Isturisa que vous n'auriez dû et que vous ne vous sentez pas bien (par exemple : si vous vous sentez faible, vous avez une sensation d’étourdissement, de fatigue ou des nausées ou si vous avez besoin de vomir), ou si une autre personne que vous prend accidentellement votre médicament, contactez immédiatement un médecin ou l’hôpital pour demander conseil. Un traitement médical pourrait s’avérer nécessaire.

Si vous oubliez de prendre Isturisa

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Attendez le moment de la prochaine prise et prenez-la au moment prévu.

Si vous arrêtez de prendre Isturisa

N’arrêtez pas de prendre Isturisa sans l’avis de votre médecin. Si vous arrêtez votre traitement par Isturisa, vos symptômes peuvent réapparaître.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Certains effets indésirables peuvent être graves . Soyez particulièrement attentif à ce qui suit :

-Informez immédiatement votre médecin si vous présentez un trouble cardiaque ou un trouble du rythme cardiaque, comme des battements rapides et irréguliers même au repos, des palpitations cardiaques, des pertes de conscience ou évanouissements (cela pourrait être le signe d'une affection appelée allongement de l’intervalle QT, un effet indésirable qui peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10).

-Informez immédiatement votre médecin si vous ressentez deux des symptômes suivants ou plus:

faiblesse, étourdissements, fatigue (épuisement), manque d'appétit, nausées (envie de vomir), vomissements. Cela peut indiquer que vous souffrez d'insuffisance surrénalienne (faibles concentrations de cortisol), un effet indésirable qui peut affecter plus d’1 personne sur 10.

L'insuffisance surrénalienne apparaît lorsque Isturisa réduit trop la concentration de cortisol ce qui peut se produire plus probablement pendant les périodes de stress intense. Votre médecin corrigera ce problème grâce à un médicament à base d'hormone ou en adaptant la dose d’Isturisa.

Effets indésirables très fréquents(peuvent affecter plus d’1 personne sur 10) :

-vomissement-nausées (envie de vomir)-diarrhées-douleur abdominale-fatigue (épuisement)-accumulation de liquide entrainant un gonflement (œdème), en particulier au niveau des chevilles

-tests sanguins anormaux (augmentation des taux de testostérone, augmentation des taux d’ adrenocorticotrophine, aussi connue sous le nom d’ACTH, taux faibles de potassium)

-diminution de l’appétit-sensations vertigineuses-maux de tête-rash-pression arterielle basse (hypotension)

Effets indésirables fréquents(peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10):

-battements du cœur rapides (tachycardie)-sensation générale de malaise-résultats anormaux des tests de la fonction hépatique-évanouissement (syncope)-croissance excessive des poils sur le visage ou le corps (hirsutisme)-acné

Les effets indésirables :

Douleur abdominaleInsuffisance des glandes surrénalesDiarrhéeSensation vertigineuseOedèmeÉlectrocardiogrammeÉruption cutanéePerte d'énergieMal de têtePilositéSyndrome de carence en potassiumPA basseMal au coeurNerveux/nerveuseTrouble de la peauA perdu connaissanceAccélération cardiaqueVomiSe sent très malSyndrome de sevrage des stérodesInsuffisance cortico-surrénaleAcnéAffections endocriniennes NCACortisol libre urinaire basTransaminases