Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

CLARISCAN 0,5 mmol/mL, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : Produit de contraste pour imagerie par résonance - Code ATC : V08 CA 02.

Qu’est-ce que CLARISCAN

CLARISCAN contient la substance active acide gadotérique. Il appartient au groupe des produits de contraste utilisés en imagerie par résonance magnétique (IRM).

Dans quels cas CLARISCAN est-il utilisé

CLARISCAN est administré afin d’améliorer le contraste des images obtenues lors d’un examen par IRM.

Adulte et enfant et adolescent (0 à 18 ans) :

    · IRM du système nerveux central dont lésions du cerveau, de la moelle épinière, et des tissus avoisinants

Adulte et enfant et adolescent (6 mois à 18 ans) :

    · IRM du corps entier permettant de détecter des lésions

Adulte uniquement :

    · Angiographie par résonance magnétique dont défauts (lésions) ou rétrécissements (sténoses) des artères, sauf les artères coronaires.

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Comment fonctionne CLARISCAN

CLARISCAN rend la lecture des images obtenues par IRM plus facile, en améliorant le contraste entre les parties du corps que l’on souhaite visualiser et le reste du corps. Cela aide les médecins ou les radiologues à mieux voir différentes parties du corps.

Que contient ce médicament ?

acide gadotérique

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 31.34

Comment le prendre ?

Mode d’administration

Ce médicament vous sera administré par injection intraveineuse.

Cet examen aura lieu dans un hôpital ou une clinique ou un cabinet privé.

Le personnel médical connaît les précautions à prendre, ainsi que les complications possibles liées à l’examen.

Durant l’examen, votre médecin ou radiologue supervisera votre examen.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Après l’administration, vous serez gardé en observation au moins 30 minutes. La plupart des effets indésirables surviennent immédiatement ou peuvent parfois être retardés. Certains effets peuvent apparaître jusqu’à plusieurs jours après l’injection de CLARISCAN.

Il existe un faible risque (rare) que vous fassiez une réaction allergique à CLARISCAN. De telles réactions peuvent être sévères et exceptionnellement conduire à un « choc » (un cas très rare de réaction allergique pouvant mettre votre vie en danger). Les symptômes listés ci-dessous peuvent être les premiers signes de choc.

Prévenez immédiatement votre médecin, radiologue ou professionnel de santé si vous ressentez un des signes suivants, vous pourriez avoir besoin d’un traitement d’urgence :

    · Gonflement de la face, de la bouche ou de la gorge, pouvant causer une difficulté à avaler ou à respirer,

    · Gonflement des mains ou des pieds,

    · Faible tension artérielle (hypotension et sensation d’évanouissement),

    · Difficultés à respirer, incluant la respiration sifflante,

    · Toux,

    · Démangeaisons,

    · Ecoulement nasal,

    · Eternuement ou yeux irrités,

    Très Fréquents : affectent plus d’1 personne sur 10

    · Maux de tête,

    Fréquents : peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10

    · Sensation de chaud ou de froid ou de douleur à l’endroit où l’injection a été faite,

    · Nausées, vomissements,

    Peu fréquents : peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100

    Rares : peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000

    · Goût inhabituel dans la bouche,

    · Urticaire (plaques rouges sur la peau, démangeaison sévère),

    Très rares : peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000

    · Sensation d’agitation et d’anxiété

    · Coma, crise d’épilepsie, syncope (brève perte de conscience), présyncope (étourdissement et sensation de perte de conscience imminente), sensation de vertige, trouble de l’odorat (perception d’odeurs souvent désagréables), tremblement,

    · Conjonctivite, rougeur de l’œil, vision trouble, augmentation de la sécrétion des larmes, gonflement des paupières,

    · Arrêt cardiaque, accélération ou ralentissement anormal des battements cardiaques, rythme cardiaque irrégulier, palpitations, tension artérielle basse ou élevée, élargissement ou relâchement des vaisseaux sanguins (dilatation vasculaire) conduisant à une baisse de la tension artérielle et un ralentissement des battements cardiaques, pâleur,

    · Arrêt brutal de la respiration (arrêt respiratoire), liquide dans les poumons (œdème pulmonaire), difficulté à respirer, sensation de gorge serrée, respiration sifflante, sensation de nez bouché, éternuement, toux, sensation de gorge sèche,

    · Diarrhée, douleur à l’estomac, augmentation de la sécrétion de salive,

    · Eczéma, autres réactions cutanées (ex : rougeur de la peau),

    · Contractures musculaires, faiblesse musculaire, douleur au dos,

    · Sensation de fatigue (malaise ou asthénie),

    · Douleur ou gêne au niveau de la poitrine,

    · Fièvre ou frissons,

    · Gonflement du visage,

    · Gonflement ou réaction ou gêne au point d’injection, rougeur et douleur, diffusion du produit en dehors des vaisseaux pouvant conduire à une inflammation ou une mort des cellules de la peau (nécrose) au point d’injection, caillot sanguin dans la veine causant une inflammation (phlébite superficielle),

    Liste des effets indésirables possibles :

    Mal de têteMal au coeurParesthésieDémangeaisonsVomiDouleur au site d'injectionRéaction cutanéeInjection