Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

IVABRADINE ZENTIVA 7,5 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Ivabradine Zentiva est un médicament pour le cœur utilisé dans :

-le traitement symptomatique de l’angor stable ou « angine de poitrine » (une maladie qui provoque des douleurs thoraciques) chez les adultes ayant une fréquence cardiaque supérieure ou égale à 70 battements par minute. Ivabradine Zentiva est utilisé chez les patients adultes présentant une intolérance ou ne pouvant pas prendre de médicaments pour le cœur appelés bêta-bloquants. Ivabradine Zentiva est également utilisé en association aux bêta-bloquants chez des patients adultes insuffisamment contrôlés par les bêta-bloquants.

-le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique chez l’adulte dont la fréquence cardiaque est

trop élevée (supérieure ou égale à 75 battements par minutes). L’ivabradine est utilisée en association au traitement standard comprenant les bêta-bloquants ou en cas de contre-indication ou d’intolérance aux bêta-bloquants.

Informations sur l’angor stable (communément appelé « angine de poitrine ») :

L’angor stable est une maladie cardiaque qui se manifeste lorsque le cœur ne reçoit pas suffisamment d’oxygène. Il apparaît généralement entre 40 et 50 ans. Le symptôme le plus fréquent de l’angor stable est une douleur ou une gêne dans la poitrine. L’angor stable se manifeste plus volontiers lorsque le cœur bat plus rapidement dans des situations telles qu’un effort physique, une émotion, une exposition au froid ou après un repas. Cette accélération du cœur peut provoquer une douleur dans la poitrine chez les personnes souffrant d’angor stable.

Informations sur l’insuffisance cardiaque chronique :

L’insuffisance cardiaque chronique est une maladie cardiaque qui apparait lorsque votre cœur n’arrive pas à pomper suffisamment de sang dans le reste de l’organisme. Les symptômes les plus fréquents sont difficultés respiratoires, sensation de fatigue, fatigue et gonflement des chevilles.

Comment agit Ivabradine Zentiva ?

Ivabradine Zentiva agit principalement en réduisant la fréquence cardiaque de quelques battements par minute.

Cela diminue le besoin du cœur en oxygène, particulièrement dans les situations au cours desquelles une crise d'angine de poitrine est susceptible de se produire. De cette manière, Ivabradine Zentiva aide à éviter et à réduire le nombre de crises d'angine de poitrine.

De plus, une fréquence cardiaque élevée affecte le bon fonctionnement du cœur et le pronostic vital chez les patients insuffisants cardiaques chroniques, l’action spécifique de l’ivabradine sur la fréquence cardiaque permet d’améliorer le fonctionnement cardiaque et le pronostic vital de ces patients.

Que contient ce médicament ?

ivabradine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 15.64

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Si vous êtes traité pour un angor stable :

La dose initiale ne doit pas dépasser un comprimé d’Ivabradine Zentiva 5 mg deux fois par jour. Si les symptômes de l’angor persistent et si vous tolérez bien la dose de 5 mg deux fois par jour, la dose peut être augmentée. La dose d’entretien ne doit pas dépasser 7,5 mg deux fois par jour. Votre médecin vous prescrira la dose la mieux adaptée à votre cas.

La dose habituelle est d’un comprimé le matin et un comprimé le soir. Dans certains cas, (par exemple, si vous avez plus de 75 ans ou plus), votre médecin peut vous prescrire la moitié de la dose, c'est-à-dire un demi comprimé d’Ivabradine Zentiva 5 mg (correspondant à 2,5 mg d’Ivabradine) le matin et un demi comprimé de 5 mg le soir.

Si vous êtes traité pour une insuffisance cardiaque chronique :

La dose initiale habituellement recommandée est d’un comprimé d’Ivabradine Zentiva 5 mg deux fois par jour, qui sera augmentée si nécessaire à un comprimé d’Ivabradine Zentiva 7,5 mg deux fois par jour. Votre médecin décidera de la dose appropriée à votre cas. La dose habituelle est d’un comprimé le matin et un comprimé le soir. Dans certains cas, (par exemple, si vous avez plus de 75 ans ou plus), votre médecin peut vous prescrire la moitié de la dose, c'est-à-dire un demi comprimé d’Ivabradine Zentiva 5 mg (correspondant à 2,5 mg d’Ivabradine) le matin et un demi comprimé de 5 mg le soir.

Voie d’administration

Les comprimés doivent être pris par voie orale deux fois par jour, c'est-à-dire une fois le matin et une fois le soir pendant les repas. Les comprimés pelliculés d'Ivabradine Zentiva 5 mg peuvent être divisés en doses égales.

Si vous avez pris plus d’Ivabradine Zentiva que vous n’auriez dû

Une forte dose d’IVABRADINE ZENTIVA peut provoquer des essoufflements ou de la fatigue car les battements de votre cœur sont trop ralentis. Si cela vous arrive, consultez immédiatement votre médecin.

Si vous oubliez de prendre Ivabradine Zentiva

Si vous oubliez de prendre une dose d’IVABRADINE ZENTIVA, prenez la dose suivante au moment habituel. Ne prenez pas de dose double pour compenser une dose que vous avez oublié de prendre.

Le semainier imprimé sur la plaquette thermoformée contenant les comprimés vous permettra de vous souvenir de la dernière fois où vous avez pris un comprimé d’IVABRADINE ZENTIVA.

Si vous arrêtez de prendre Ivabradine Zentiva

Le traitement de l’angor ou de l’insuffisance cardiaque chronique est généralement un traitement au long cours. N’interrompez pas votre traitement avant d’en avoir parlé à votre médecin.

Si vous avez l’impression que l’effet d’IVABRADINE ZENTIVA est trop fort ou trop faible, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les réactions indésirables les plus fréquentes avec ce médicament sont dose-dépendantes et sont liées à son mode d'action.

Très fréquents(peut toucher plus d’une personne sur 10) :

-Phénomènes visuels lumineux (courts moments de luminosité accrue, le plus souvent provoqués par des changements brusques de l'intensité de la lumière). Ils peuvent être décrits comme un halo, des flashs colorés, une décomposition de l’image ou des images multiples. Ils apparaissent généralement dans les deux premiers mois de traitement, après quoi, ils peuvent survenir de manière répétitive et disparaître pendant ou après le traitement.

Fréquents(peut toucher jusqu’à une personne sur 10) :

-Modification du fonctionnement du cœur (les symptômes sont un ralentissement de la fréquence

cardiaque), qui survient particulièrement durant les deux à trois premiers mois du traitement.

D'autres effets secondaires ont également été rapportés :

Fréquents(peut toucher jusqu’à une personne sur 10) :

-Contraction rapide et irrégulière du cœur (fibrillation auriculaire), perception anormale des

battements cardiaques (bradycardie, extrasystoles ventriculaires, bloc AV de 1er degré (intervalle PQ prolongé à l'ECG)), pression artérielle non contrôlée, maux de tête, sensations vertigineuses, vision trouble (vision floue).

Peu fréquents(peut toucher jusqu’à une personne sur 100) :

-Palpitations et battements cardiaques supplémentaires, sensation de mal-être (nausées),

constipation, diarrhée, douleur abdominale, sensation d’étourdissement (vertiges), difficulté à respirer (dyspnée), contractures musculaires, taux sanguin élevé en acide urique, excès d’éosinophiles (un type de globules blancs) et une créatinine sanguine élevée (un produit de dégradation du muscle), éruption cutanée, angio-œdème (pouvant se manifester par un gonflement de la face, de la langue ou de la gorge, des difficultés à respirer ou à déglutir), tension artérielle basse, évanouissement, sensation de fatigue, sensation de faiblesse, tracé d’électrocardiogramme(EGC) anormal, vision double, troubles de la vision.

Rares(peut toucher jusqu’à une personne sur 1 000) :

-Urticaire, démangeaison, rougeur, sensation de malaise.

Très rares(peut toucher jusqu’à une personne sur 10 000) :

-Battements cardiaques irréguliers (bloc AV de 2ème et 3ème degré, maladie du sinus).

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Mal de têteNerveux/nerveuseYeux troublesFréquence cardiaque basseDépendanceAffections oculaires NCA