Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ZERIT 30 mg, gélule

À quoi sert ce medicament ?

Zerit appartient à un groupe particulier de médicaments antiviraux, également connus sous le nom d’antirétroviraux, appelés inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI).

Ils sont utilisés dans le traitement du virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Ce médicament, en association avec d’autres antirétroviraux, réduit la charge virale VIH et la maintient à un niveau faible. Il augmente parallèlement le taux de CD4. Ces CD4 jouent un rôle important dans le maintien d’un système immunitaire sain, pour aider à combattre l’infection. La réponse au traitement par Zerit varie selon les patients. Votre médecin devra de ce fait contrôler l’efficacité de votre traitement.

Zerit permet d’améliorer votre état de santé mais ne guérit pas votre infection VIH.

Vous pouvez transmettre le VIH même si vous prenez ce médicament, bien que ce risque soit diminué par la prise de traitements antirétroviraux efficaces. Discutez avec votre médecin des précautions à prendre pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Pendant le traitement, d'autres infections liées à une baisse de l'immunité (infections dites opportunistes), peuvent se développer. Celles-ci nécessiteront un traitement spécifique et parfois préventif.

Que contient ce médicament ?

stavudine

Comment le prendre ?

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin.

Votre médecin a défini la dose quotidienne que vous devez prendre en se basant sur votre poids et sur vos caractéristiques individuelles. Veuillez suivre étroitement ses recommandations car elles vous donneront la meilleure chance de retarder le développement d'une résistance au médicament. Ne pas modifier les doses de votre propre chef. Continuer à prendre ce médicament tant que votre médecin vous le dit.

Pour les adultes dont le poids est supérieur ou égal à 30 kg, la dose initiale habituelle est de 30 à 40 mg deux fois par jour (avec un intervalle d’environ 12 heures entre chaque prise).

Afin d'obtenir une absorption optimale, les gélules doivent être avalées avec un verre d'eau, de préférence au moins une heure avant le repas. Si ceci n'est pas possible, Zerit peut également être pris au cours d'un repas léger.

Si vous avez des difficultés à avaler les gélules, il est préférable de vous renseigner auprès de votre médecin sur la possibilité d’un changement pour une formulation en solution du médicament. Il est également possible d’ouvrir avec précaution la gélule et de mélanger son contenu avec un peu de nourriture.

Utilisation chez les enfants

Pour les enfants dont le poids est supérieur ou égal à 30 kg, la dose initiale habituelle est de 30 ou 40 mg deux fois par jour (avec un intervalle d'environ 12 heures entre chaque prise).

Les enfants de plus de 3 mois dont le poids est inférieur à 30 kg doivent recevoir une dose de 1 mg/kg deux fois par jour.

Si vous avez pris plus de Zerit que vous n’auriez dû

Si vous avez pris un nombre trop élevé de gélules ou si quelqu’un d’autre a avalé quelques gélules, il n'existe pas de risque immédiat. Contactez votre médecin ou l’hôpital le plus proche pour obtenir un avis.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tout médicament, Zerit est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Lors du traitement d'une infection par le VIH, il n'est pas toujours possible de différencier les effets indésirables dus à la stavudine de ceux dus à un autre médicament associé ou aux complications de l'infection par le VIH. Pour cette raison, il est important d'informer votre médecin de tout changement de votre état de santé.

Pendant le traitement VIH il peut y avoir une augmentation du poids et des taux sanguins de lipides et glucose. Ceci est en partie dû au style de vie, à la santé recouvrée, et parfois pour la lipémie aux médicaments contre le VIH eux-mêmes. Votre médecin va évaluer ces changements.

Les traitements avec de la stavudine (Zerit) entraînent souvent une perte de la masse grasse au niveau des jambes, des bras et du visage (lipoatrophie). Après l'arrêt de la stavudine, une perte de la masse grasse corporelle n'est pas totalement réversible. Votre médecin doit surveiller l'apparition de signes de lipoatrophie. Si vous remarquez une perte de masse grasse au niveau de vos jambes, de vos bras ou de votre visage, parlez-en à votre médecin Si ces signes apparaissent, Zerit doit être arrêté et votre traitement VIH modifié.

Les patients traités par Zerit ont rapportés les effets indésirables suivants :

Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)  hyperlactatémie asymptomatique (accumulation d'acide dans votre sang)  syndrome lipoatrophique  dépression  symptômes neurologiques périphériques dont la neuropathie périphérique, les paresthésies, et la nevrite périphérique (engourdissement, faiblesse, fourmillements ou douleur dans les bras et les jambes)

 étourdissement, rêves anormaux, maux de tète  insomnie (difficulté à dormir), somnolence (tendance à s'endormir), pensées anormales  diarrhée, douleur abdominale (inconfort lié aux douleurs d'estomac)  nausée, dyspepsie (indigestion)  éruption cutanée, prurit (démangeaisons)  fatigue (lassitude extrême) Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)  acidose lactique (accumulation de l'acide dans votre sang) impliquant des faiblesses motrices dans certains cas (faiblesse dans vos bras, jambes ou mains).

 gynécomastie (augmentation de la poitrine chez les hommes)  anorexie (perte d'appétit), anxiété, labilité émotionnelle  pancréatite (inflammation du pancréas), vomissements  hépatite (inflammation du foie), ictère (coloration jaune de la peau et des yeux)  urticaire (éruption cutanée étendue avec démangeaison), arthralgie (douleur articulaire)