Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

FYCOMPA 12 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Fycompa contient un médicament appelé pérampanel. Il appartient à un groupe de médicaments appelés antiépileptiques. Ces médicaments sont utilisés pour traiter l’épilepsie, une maladie dans

laquelle le patient présente des crises (convulsions) répétées. Il vous a été prescrit par votre médecin pour diminuer le nombre de vos crises.

Fycompa est utilisé en association avec d’autres médicaments antiépileptiques pour traiter certaines formes d’épilepsie :

Chez les adultes, les adolescents (âgés de 12 ans et plus) et les enfants (âgés de 4 à 11 ans)

    - Il est utilisé pour traiter les crises qui touchent une partie du cerveau (que l’on appelle « épilepsie partielle »)

    - Ces crises partielles peuvent être suivies ou non d’une crise touchant l’ensemble du cerveau

(appelée « généralisation secondaire »). Chez les adultes et les adolescents (âgés de 12 ans et plus), et les enfants (âgés de 7 à 11 ans)

    - Il est également utilisé pour traiter certaines crises qui touchent tout le cerveau dès qu’elles

débutent (que l’on appelle « crises généralisées ») et qui provoquent des convulsions ou des absences épileptiques.

Que contient ce médicament ?

pérampanel

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 98.68

Comment le prendre ?

Adultes et adolescents (âgés de 12 ans et plus) pour le traitement des crises partielles et des crises généralisées :

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Quelle dose de Fycompa devez-vous prendre

La dose initiale usuelle est de 2 mg une fois par jour avant le coucher.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 2 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 4 mg et 12 mg par jour, en fonction de votre réponse.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 8 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    informations supplémentaires sont fournies sous le tableau.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 2 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 4 mg et 8 mg par jour, en fonction de votre réponse. En fonction de la réponse clinique et

de la tolérance des patients, la dose peut être augmentée jusqu’à une dose maximale de 12 mg/jour.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 4 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    Enfants (de 4 à 11 ans) pesant entre 20 kg et 30 kg pour le traitement des crises partielles :

    La dose initiale usuelle est de 1 mg une fois par jour avant le coucher.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 1 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 4 mg et 6 mg par jour, en fonction de votre réponse. En fonction de la réponse clinique et

de la tolérance des patients, la dose peut être augmentée jusqu’à une dose maximale de 8 mg/jour.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 4 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    Enfants (de 4 à 11 ans) pesant moins de 20 kg pour le traitement des crises partielles :

    La dose initiale usuelle est de 1 mg une fois par jour avant le coucher.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 1 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 2 mg et 4 mg par jour, en fonction de votre réponse. En fonction de la réponse clinique et

de la tolérance des patients, la dose peut être augmentée jusqu’à une dose maximale de 6 mg/jour.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 4 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    Enfants (de 7 à 11 ans) pesant 30 kg ou plus pour le traitement des crises généralisées :

    La dose initiale usuelle est de 2 mg une fois par jour avant le coucher.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 2 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 4 mg et 8 mg par jour, en fonction de votre réponse. En fonction de la réponse clinique et

de la tolérance des patients, la dose peut être augmentée jusqu’à une dose maximale de 12 mg/jour.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 4 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    Enfants (de 7 à 11 ans) pesant entre 20 kg et 30 kg pour le traitement des crises généralisées :

    La dose initiale usuelle est de 1 mg une fois par jour avant le coucher.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 1 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 4 mg et 6 mg par jour, en fonction de votre réponse. En fonction de la réponse clinique et

de la tolérance des patients, la dose peut être augmentée jusqu’à une dose maximale de 8 mg/jour.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 4 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    Enfants (de 7 à 11 ans) pesant moins de 20 kg pour le traitement des crises généralisées :

    La dose initiale usuelle est de 1 mg une fois par jour avant le coucher.

    - Votre médecin pourra l’augmenter par paliers de 1 mg jusqu’à une dose d’entretien comprise entre 2 mg et 4 mg par jour, en fonction de votre réponse. En fonction de la réponse clinique et

de la tolérance des patients, la dose peut être augmentée jusqu’à une dose maximale de 6 mg/jour.

    - Si vous avez des problèmes de foie légers ou modérés, votre dose ne doit pas dépasser 4 mg par jour et les augmentations de la dose doivent être espacées d’au moins 2 semaines.

    - Ne prenez pas plus de Fycompa que votre médecin vous a recommandé. Plusieurs semaines peuvent être nécessaires avant de trouver la dose de Fycompa qui vous convient.

Comment prendre Fycompa

Avalez le comprimé entier avec un verre d’eau. Vous pouvez prendre Fycompa avec ou sans aliments.

Ne pas croquer, écraser ou fractionner le comprimé. Les comprimés ne peuvent pas être divisés de façon précise, car ils ne comportent pas de barre de cassure.

Si vous avez pris plus de Fycompa que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus de Fycompa que vous n’auriez dû, vous devez contacter immédiatement votre

médecin. Vous pourrez présenter une confusion, une agitation, un comportement agressif et une diminution du niveau de conscience.

Si vous oubliez de prendre Fycompa

    - Si vous oubliez de prendre un comprimé, attendez la prise suivante et poursuivez le traitement comme d’habitude.

    - Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

    - Si vous avez oublié de prendre Fycompa pendant moins de 7 jours, continuez à prendre votre comprimé chaque jour comme votre médecin vous l’avait prescrit.

    - Si vous avez oublié de prendre Fycompa pendant plus de 7 jours, parlez-en immédiatement à votre médecin.

Si vous arrêtez de prendre Fycompa

Prenez Fycompa aussi longtemps que votre médecin vous le recommande. N’arrêtez pas de prendre

Fycompa sans l’avis de votre médecin. Celui-ci pourra diminuer la dose lentement pour éviter que vos crises d’épilepsie ne réapparaissent ou s’aggravent.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Un petit nombre de personnes ayant été traitées par des antiépileptiques ont eu des pensées

d’automutilation ou de suicide. Si à tout moment vous avez de telles pensées, contactez immédiatement votre médecin.

Très fréquents (pouvant affecter plus de 1 patient sur 10) :

    - sensations vertigineuses

    - somnolence (envie de dormir ou assoupissement)

Fréquents (pouvant affecter plus de 1 patient sur 100) :

    - augmentation ou diminution de l’appétit, prise de poids

    - sentiment d’agressivité, de colère, d’irritabilité, d’anxiété ou de désorientation

    - difficulté à marcher ou autres problèmes d’équilibre (mauvaise coordination des mouvements, troubles de la démarche, troubles de l’équilibre)

    - élocution lente (dysarthrie)

    - vision trouble ou double (diplopie)

    - vertige

    - nausées

    - mal de dos

    - sensation de grande fatigue

    - chute

Peu fréquents (pouvant affecter plus de 1 patient sur 1 000) :

    - idées de s’infliger des blessures (automutilation) ou de se suicider (idées suicidaires), tentative de suicide

    Fréquence indéterminée

(la fréquence de cet effet indésirable ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    - Réaction médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques, également connue sous

le nom de syndrome DRESS ou d’hypersensibilité médicamenteuse : éruption cutanée généralisée, température corporelle élevée, élévations des enzymes hépatiques, anomalies

sanguines (éosinophilie), gonflement des ganglions lymphatiques et atteinte d’autres organes du corps.

    - Syndrome de Stevens-Johnson (SSJ) : éruption cutanée grave pouvant se manifester sous la

forme de taches rougeâtres en forme de cible ou de plaques circulaires présentant une cloque en leur centre au niveau du tronc, d’un décollement de la peau, d’ulcères au niveau de la bouche,

de la gorge, du nez, des parties génitales et des yeux, et pouvant être précédée de fièvre et/ou de symptômes de type grippal.

Cessez de prendre le pérampanel si vous développez ces symptômes et contactez ou consultez immédiatement votre médecin. Voir également la rubrique 2.

Déclaration des effets secondaires

Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration

Liste des effets indésirables possibles :

AdolescenceSensation vertigineuseConvulsionsAgitationArrêt du traitement