Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ROPINIROLE EG 0,5 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

La substance active de ROPINIROLE EG est le ropinirole qui appartient à une classe de médicaments appelés agonistes dopaminergiques. Les agonistes dopaminergiques agissent dans le cerveau comme la substance naturelle appelée dopamine.

ROPINIROLE EG est utilisé :

    Les personnes qui souffrent de cette maladie présentent de faibles taux de dopamine dans certaines régions de leur cerveau. C’est parce que le ropinirole exerce des effets similaires à ceux de la dopamine naturelle qu’il contribue à réduire les symptômes de la maladie de Parkinson.

    · dans le traitement des symptômes du syndrome des jambes sans repos modéré à sévère :

    o Le syndrome des jambes sans repos est également appelé syndrome d’Ekbom. Les patients atteints du syndrome des jambes sans repos ont un irrésistible besoin de bouger leurs jambes et, occasionnellement, leurs bras et d’autres parties de leur corps. En général, les patients souffrent de sensations désagréables au niveau des membres, parfois décrites comme des fourmis ou des brûlures. Ces sensations peuvent se manifester dès que le patient s’assoit ou s’allonge et sont soulagées uniquement par le mouvement. Cela se caractérise par des difficultés à rester assis et particulièrement à dormir.

    o ROPINIROLE EG soulage l'inconfort et réduit le besoin incontrôlable de bouger les jambes et les autres membres.

Que contient ce médicament ?

ropinirole

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.3

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Ne donnez pas ROPINIROLE EG à des enfants. Normalement, ROPINIROLE EG n’est pas prescrit aux enfants et adolescents de moins de 18 ans.

Dans le cas de doses ne pouvant pas être obtenues avec ce dosage, d'autres dosages de ce médicament sont disponibles.

Les comprimés pelliculés de ROPINIROLE EG existent en 5 dosages différents : 0,25 mg, 0,5 mg, 1 mg, 2 mg, et 5 mg.

Veuillez bien noter que les posologies sont différentes pour :

a) Traitement de la maladie de Parkinson

Pour traiter les symptômes de votre maladie de Parkinson, ROPINIROLE EG peut vous être prescrit seul ou en association avec un autre médicament appelé L-dopa (également appelé lévodopa).

Cela peut prendre du temps pour déterminer la dose de ROPINIROLE EG qui vous convient le mieux.

La dose initiale habituelle est de 0,25 mg de ropinirole, trois fois par jour pendant la première semaine. Puis votre médecin augmentera la dose chaque semaine pendant les trois semaines suivantes. Après cela, votre médecin augmentera progressivement la dose en vue d’atteindre la dose qui vous convient le mieux. La dose habituelle est comprise entre 1 mg et 3 mg trois fois par jour (soit une dose totale quotidienne comprise entre 3 mg et 9 mg). Si les symptômes de votre maladie de Parkinson ne se sont pas suffisamment améliorés, votre médecin pourra décider d’augmenter encore votre dose progressivement. Certaines personnes prennent jusqu’à 8 mg de ROPINIROLE EG 3 fois par jour (soit un total de 24 mg par jour).

Si vous prenez également d'autres médicaments contre la maladie de Parkinson, votre médecin pourra vous demander de réduire progressivement la dose de l’autre médicament. Si vous prenez de la lévodopa, vous pourrez être sujet(te) à certains mouvements incontrôlables (dyskinésies) au moment de l’instauration du traitement par ROPINIROLE EG. Prévenez votre médecin si cela arrive. Il pourra être amené à ajuster les doses de vos médicaments.

b) Traitement du syndrome des jambes sans repos

Prenez ROPINIROLE EG en une prise par jour, de préférence à heure fixe. ROPINIROLE EG est généralement pris juste avant le coucher, mais peut également être pris jusqu'à trois heures avant l'heure du coucher. La dose exacte de ROPINIROLE EG varie en fonction des individus. Votre médecin décidera de la dose quotidienne qui vous convient le mieux : il est donc essentiel que vous suiviez précisément ses instructions. La dose initiale sera progressivement augmentée.

La dose initiale est de 0,25 mg une fois par jour. Après deux jours, votre médecin augmentera probablement la dose à 0,5 mg une fois par jour jusqu'à la fin de votre première semaine de traitement. Ensuite, votre médecin pourra augmenter votre dose de 0,5 mg par semaine pendant 3 semaines jusqu'à atteindre 2 mg par jour. Certains patients présentant une amélioration insuffisante, la dose pourra être augmentée progressivement jusqu'à un maximum de 4 mg par jour.

Après trois mois de traitement par ROPINIROLE EG, votre médecin pourra adapter votre posologie ou interrompre votre traitement en fonction de vos symptômes et de votre état général.

Ne prenez pas plus de ROPINIROLE EG que ce que votre médecin vous a recommandé.

Cela peut prendre quelques semaines avant que ROPINIROLE EG ne soit efficace.

Avalez vos comprimés de ROPINIROLE EG entiers, avec un verre d'eau. Il est préférable de prendre ROPINIROLE EG au moment des repas car cela peut limiter les risques de nausées.

Si vous avez pris plus de ROPINIROLE EG 0,5 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien. Si possible, montrez-leur la boîte de ROPINIROLE EG.

Un surdosage de ce médicament peut entraîner les symptômes suivants :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables de ROPINIROLE EG sont plus susceptibles de survenir si vous prenez ce traitement pour la première fois ou lorsque la dose est augmentée. Ces effets indésirables sont généralement d'intensité légère et peuvent s'atténuer spontanément après avoir pris ce médicament pendant quelques jours. Indiquez à votre médecin si vous présentez des effets indésirables qui vous inquiètent.

Effets indésirables éventuels lors du traitement de la maladie de Parkinson

Très fréquent : pouvant affecter plus de 1 personne sur 10

    · évanouissement,

    · somnolence,

    · nausées.

Fréquent : pouvant affecter jusqu'à 1 personne sur 10

    · hallucinations (vision de choses qui ne sont pas là),

    · vomissements,

    · étourdissements (ou sensation de « tête qui tourne »),

    · brûlures d'estomac,

    · douleurs abdominales,

    · gonflement des jambes.

Peu fréquent : pouvant affecter jusqu'à 1 personne sur 100

    · sensation d’étourdissement ou perte de connaissance, notamment lorsque vous vous levez brusquement (cela est dû à une chute de la pression artérielle),

    · grande envie de dormir au cours de la journée (somnolence extrême),

    · endormissement très soudain sans avoir eu envie de dormir auparavant (accès de sommeil d'apparition soudaine),

    · troubles mentaux tels que délire (confusion sévère), illusions (idées fausses) ou paranoïa (suspicions irrationnelles).

Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles

    · réactions allergiques telles que gonflements rouges de la peau accompagnés de démangeaisons (urticaire), gonflement du visage, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge pouvant entraîner des difficultés de déglutition ou de respiration, des éruptions cutanées ou des démangeaisons intenses (voir rubrique 2),

    · altérations de la fonction du foie observées lors d'un bilan sanguin anormal,

    · utilisation excessive de ROPINIROLE EG (syndrome de dérégulation dopaminergique).

    Si vous prenez ROPINIROLE EG en association avec la lévodopa :

    Les patients prenant ROPINIROLE EG associé à la lévodopa peuvent développer d'autres effets secondaires au fil du temps :

    · les mouvements incontrôlés (dyskinésies) sont un effet secondaire très fréquent. Si vous prenez déjà de la lévodopa au moment de l’instauration du traitement par ROPINIROLE EG, vous pouvez avoir des mouvements incontrôlés (dyskinésies). Avertissez votre médecin si cela se produit car il pourrait avoir besoin d’ajuster les doses de vos médicaments,

    · la sensation de confusion mentale est un effet secondaire fréquent.

Effets indésirables éventuels lors du traitement du syndrome des jambes sans repos

Très fréquent : pouvant affecter plus de 1 personne sur 10

    · nausées,

    · vomissements.

Fréquent : pouvant affecter jusqu'à 1 personne sur 10

    · nervosité,

    · évanouissements,

    · endormissement,

    · fatigue (mentale ou physique),

    · étourdissements (ou sensation de « tête qui tourne »),

    · douleurs au niveau de l’estomac,

    · aggravation d'un syndrome des jambes sans repos (les symptômes peuvent débuter plus tôt que d'habitude ou être plus intenses, ou affecter d'autres membres précédemment non affectés tels que les bras, ou réapparaître tôt le matin).

Peu fréquent : pouvant affecter jusqu'à 1 personne sur 100

    · confusion,

    · hallucinations (vision de choses qui ne sont pas là),

    · sensation d’étourdissement ou perte de connaissance, notamment lorsque vous vous levez brusquement (cela est dû à une baisse de la pression artérielle).

Très rare : pouvant affecter jusqu'à 1 personne sur 10 000

    · altérations de la fonction du foie observées lors d'un bilan sanguin anormal,

    · grande envie de dormir au cours de la journée (somnolence extrême),

    · endormissement très soudain sans avoir eu envie de dormir auparavant (accès de sommeil d'apparition soudaine).

Indéterminée : la fréquence ne peut pas être déterminée à partir des données disponibles

Après l’arrêt ou la diminution de votre traitement par ROPINIROLE EG, des symptômes tels que: dépression, apathie, anxiété, fatigue, sueurs ou douleur peuvent apparaître (l’ensemble de ces symptômes est appelé syndrome de sevrage aux agonistes dopaminergiques ou SSAD).

Certains patients peuvent ressentir les effets indésirables suivants

    · réactions allergiques telles que gonflements rouges de la peau accompagnés de démangeaisons (urticaire), gonflement du visage, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge pouvant entraîner des difficultés de déglutition ou de respiration, des éruptions cutanées ou des démangeaisons intenses (voir rubrique 2),

    · réactions psychotiques autres que les hallucinations, telles que délire, illusion sensorielle et suspicion irrationnelle (paranoïa),

    · utilisation excessive de ROPINIROLE EG (syndrome de dérégulation dopaminergique).

Effets indésirables éventuels pouvant survenir lors des deux traitements

Vous pouvez ressentir les effets indésirables suivants :

    · agressivité,

    · incapacité à résister à l’impulsion, au besoin ou à la tentation d’accomplir un acte qui pourrait être dangereux pour vous-même ou pour les autres, par exemple :

    o Impulsion forte à jouer (de l’argent) de façon excessive malgré les graves conséquences sur votre vie personnelle ou familiale.

    o Modification ou augmentation de l’intérêt porté au sexe et comportement préoccupant pour vous ou pour les autres, par exemple des pulsions sexuelles accrues.

    o Achats ou dépenses excessifs incontrôlables.

    Si vous présentez l’un de ces comportements, consultez votre médecin : il vous dira comment gérer ou réduire les symptômes.

Plaquette (PVC/Aclar/Aluminium)

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

A conserver dans l'emballage d'origine, à l'abri de l'humidité.

Flacon (PEHD)

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C.

Conserver le flacon soigneusement fermé, à l'abri de l'humidité.

Plaquette (Aluminium/Aluminium)

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C.

A conserver dans l'emballage d'origine, à l'abri de l'humidité.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleConfusSensation vertigineuseDyskinésiePerte d'énergieHallucinantMal au coeurNerveux/nerveuseMaladie de ParkinsonJambes sans reposA perdu connaissanceTête qui tourneVomiOedème périphériqueBrûlure thermiqueSomnolence