Notice médicament

information medicament

ABACAVIR ARROW 300 mg, comprimé pelliculé sécable

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse - code ATC : J05A F06

ABACAVIR ARROW est indiqué dans le traitement de l'infection par le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine).

ABACAVIR ARROW contient une substance active : l’abacavir. L’abacavir appartient à une classe de médicaments antirétroviraux appelés analogues nucléosidiques inhibiteurs de la transcriptase inverse (INTI).

ABACAVIR ARROW ne guérit pas complètement l'infection par le VIH ; il diminue la quantité de virus dans votre corps, et la maintient à un niveau bas. Il augmente également le nombre de cellules CD4 dans votre sang. Les cellules CD4 sont un type de globule blanc, important pour aider votre corps à combattre les infections.

Tout le monde ne répond pas au traitement par ABACAVIR ARROW de manière identique. Votre médecin s'assurera régulièrement de l'efficacité de votre traitement.

Que contient ce médicament ?

abacavir

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 105.97

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Avalez les comprimés avec de l’eau. ABACAVIR ARROW peut être pris au cours ou en dehors des repas.

Si vous êtes dans l'incapacité d'avaler le(s) comprimé(s), vous pouvez les écraser et les mélanger à une petite quantité de nourriture ou de boisson ; vous devez avaler la totalité du mélange immédiatement.

Consultez régulièrement votre médecin

ABACAVIR ARROW vous aide à contrôler votre maladie. Vous devez continuer à prendre ce médicament chaque jour afin de stopper l'aggravation de votre maladie. Il se peut que vous développiez tout de même d'autres infections et maladies liées à l'infection par le VIH.

Restez en contact avec votre médecin, et n'arrêtez pas votre traitement par ABACAVIR ARROW sans son avis.

Quelle quantité d’ABACAVIR ARROW aurez-vous besoin de prendre :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Une augmentation du poids ainsi que des taux de lipides et de glucose dans le sang peuvent survenir au cours d'un traitement contre le VIH. Ces modifications sont en partie dues à une amélioration de votre état de santé et du mode de vie ; concernant l’augmentation des lipides sanguins, celle-ci est parfois liée aux médicaments contre le VIH. Votre médecin procèdera à des examens afin d'évaluer ces changements.

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Lorsque vous êtes traité pour le VIH, il est difficile d'affirmer qu'un symptôme est lié à un effet indésirable d’ABACAVIR ARROW ou d'autres médicaments que vous prenez, ou bien à l'infection par le VIH en elle-même. Il est donc très important que vous informiez votre médecin de tout changement de votre état de santé.

Même les patients qui ne sont pas porteurs du gène HLA-B*5701 peuvent développer une réaction d'hypersensibilité (une réaction allergique grave), comme expliqué dans cette notice, dans l’encadré intitulé « Réactions d'hypersensibilité ».

Il est très important que vous lisiez et compreniez les informations concernant cette réaction grave.

En dehors des effets indésirables d’ABACAVIR ARROW listés ci-dessous, d'autres maladies peuvent se développer au cours d'un traitement associant plusieurs médicaments pour traiter l'infection par le VIH.

II est important que vous lisiez les informations mentionnées plus loin dans cette rubrique, au paragraphe « Quels sont les autres effets indésirables éventuels liés à une association de traitements contre le VIH ».

Réactions d'hypersensibilité ABACAVIR ARROW contient de l’abacavir (qui est également une substance active de Trizivir, Triumeq et Kivexa). L’abacavir peut entraîner une réaction allergique grave appelée « réaction d’hypersensibilité ». Ces réactions d’hypersensibilité ont été plus fréquemment observées chez les personnes prenant des médicaments contenant de l’abacavir. Quelles sont les personnes susceptibles de développer ce type de réactions ? Toute personne prenant ABACAVIR ARROW est susceptible de développer une réaction d'hypersensibilité à l'abacavir, qui pourrait menacer le pronostic vital en cas de poursuite du traitement par ABACAVIR ARROW. Vous avez plus de risque de développer une telle réaction si vous êtes porteur d'un gène appelé HLA-B*5701 (bien que vous puissiez développer une réaction d'hypersensibilité sans être porteur de ce gène). Vous devrez avoir fait l'objet d'un dépistage pour détecter la présence de ce gène avant qu ‘ABACAVIR ARROW ne vous soit prescrit. Si vous savez que vous êtes porteur de ce gène, informez-en votre médecin avant de prendre ABACAVIR ARROW. Dans une étude clinique, environ 3 à 4 patients sur 100 traités par abacavir et non porteurs d'un gène appelé HLA-B*5701 ont développé une réaction d'hypersensibilité. Quels sont les symptômes ? Les symptômes les plus fréquemment rapportés sont : · fièvre (température corporelle élevée) et éruption cutanée. Les autres symptômes fréquemment observés sont : · nausées (envie de vomir), vomissements, diarrhée, douleurs abdominales (mal au ventre) et fatigue intense. D'autres symptômes possibles incluent : douleurs articulaires ou musculaires, gonflement au niveau du cou, essoufflement, maux de gorge, toux, maux de tête occasionnels, inflammation oculaire (conjonctivite), ulcérations buccales/aphtes, hypotension, fourmillements ou engourdissements des mains ou des pieds. A quel moment ces réactions peuvent-elles survenir ? Les réactions d'hypersensibilité peuvent survenir à n’importe quel moment du traitement par ABACAVIR ARROW, mais sont plus susceptibles de survenir au cours des 6 premières semaines de traitement. Si vous êtes en charge d’un enfant traité par ABACAVIR ARROW, il est important que vous compreniez bien les informations relatives à cette réaction d’hypersensibilité. Si votre enfant développe les symptômes décrits ci-dessous, il est essentiel que vous respectiez les instructions données. Contactez immédiatement votre médecin : 1. si vous développez une éruption cutanée, OU 2. si vous présentez des symptômes appartenant à au moins 2 des catégories suivantes : · fièvre ; · essoufflement, maux de gorge ou toux ; · nausées ou vomissements, diarrhée ou douleurs abdominales ; · fatigue intense ou courbatures, ou une sensation de malaise général. Il se peut que votre médecin vous conseille d'arrêter votre traitement par ABACAVIR ARROW. Si vous avez arrêté votre traitement par ABACAVIR ARROW. Si vous avez arrêté de prendre ABACAVIR ARROW en raison d'une réaction d'hypersensibilité, vous ne devez JAMAIS REPRENDRE votre traitement par ABACAVIR ARROW, ni par aucun autre médicament contenant de l'abacavir (comme Trizivir, Triumeq ou Kivexa), car cela pourrait causer, en quelques heures, une chute importante de votre pression artérielle, pouvant entraîner la mort. Si vous avez arrêté de prendre ABACAVIR ARROW, pour quelque raison que ce soit - et tout particulièrement parce que vous pensez avoir des effets indésirables, ou en raison d’une autre maladie : Consultez votre médecin avant de reprendre votre traitement. Il vérifiera si vos symptômes étaient liés à une réaction d'hypersensibilité. S'il pense que cela pouvait être le cas, il vous demandera alors de ne jamais reprendre votre traitement par ABACAVIR ARROW, ni par aucun autre médicament contenant de l'abacavir (comme Trizivir, Triumeq ou Kivexa). Il est important que vous respectiez cette consigne. Parfois, des réactions d’hypersensibilité sont survenues chez des personnes ayant repris un traitement contenant de l’abacavir, bien qu’elles n’avaient présenté qu’un seul des symptômes signalés sur la Carte de Mise en Garde avant l’arrêt du traitement. Très rarement, des patients ayant déjà pris des médicaments contenant de l’abacavir sans avoir développé de symptôme d’hypersensibilité, ont développé une réaction d’hypersensibilité lors de la reprise de ces médicaments. Si votre médecin vous conseille de reprendre votre traitement par ABACAVIR ARROW, il se peut qu'il vous demande de prendre vos premières doses au sein d’une structure médicalisée. Si vous présentez une hypersensibilité à ABACAVIR ARROW, vous devez rapporter tous les comprimés de ABACAVIR ARROW inutilisés pour destruction. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Une Carte de Mise en Garde est incluse dans la boîte d’ABACAVIR ARROW pour vous rappeler, ainsi qu’à l’équipe médicale, le risque de réaction d’hypersensibilité. Sortez cette carte et conservez-la sur vous en permanence.

Effets indésirables fréquents

Ils peuvent concerner jusqu'à 1 personne sur 10 prenant de l’abacavir :

    · réaction d'hypersensibilité,

    · envie de vomir (nausées),

    · maux de tête,

    · vomissements,

    · diarrhée,

    · perte d'appétit,

    · fatigue, manque d'énergie,

    · fièvre (température corporelle élevée),

    · éruptions cutanées.

Effets indésirables rares

Ils peuvent concerner jusqu'à 1 personne sur 1000 prenant de l’abacavir :

    · inflammation du pancréas (pancréatite).

Effets indésirables très rares

Ils peuvent concerner jusqu'à 1 personne sur 10 000 prenant de l’abacavir :

    · éruptions cutanées, pouvant former des cloques ayant l’apparence d’une petite cible (petites taches centrales sombres entourées d’une zone pâle bordée d’un anneau sombre) (érythème polymorphe) ;

    · éruption cutanée généralisée, avec cloques et décollement de la peau, particulièrement autour de la bouche, du nez, des yeux et des parties génitales (syndrome de Stevens-Johnson), ainsi qu'une forme plus grave d'éruption cutanée entraînant un décollement de la peau sur plus de 30 % de la surface corporelle (nécrolyse épidermique toxique) ;

    è Si vous constatez l'un de ces symptômes, consultez un médecin de toute urgence.

Si vous constatez des effets indésirables

Quels sont les autres effets indésirables éventuels liés à une association de traitements contre le VIH

D'autres maladies peuvent se développer au cours d'un traitement contre le VIH associant plusieurs médicaments, dont ABACAVIR ARROW.

Symptômes d’infection ou d’inflammation

Réactivation d’anciennes infections

Le système immunitaire des personnes à un stade avancé de leur infection par le VIH (SIDA) est affaibli, ce qui peut favoriser la survenue d'infections graves (infections opportunistes). Au début du traitement, ces personnes peuvent se rendre compte que des infections antérieures, jusque-là invisibles, surviennent de façon soudaine, causant des signes et symptômes révélateurs d'une inflammation. Ces symptômes sont probablement dus au fait que le système immunitaire de leur organisme se renforce, et que le corps commence par conséquent à combattre ces infections. Ces symptômes incluent généralement une fièvre, accompagnée de certains des symptômes suivants :

    · maux de tête,

    · maux d'estomac,

    · difficultés à respirer.

Dans de rares cas, comme le système immunitaire se renforce, il peut également attaquer les tissus sains du corps (maladies auto-immunes). Les symptômes de maladies auto-immunes peuvent apparaître plusieurs mois après le début du traitement contre l'infection par le VIH. Ces symptômes peuvent inclure :

    · palpitations (battements cardiaques rapides ou irréguliers) ou tremblements ;

    · hyperactivité (agitation et mouvements excessifs) ;

    Si vous développez un ou plusieurs de ces symptômes pendant votre traitement par ABACAVIR ARROW :

    è Informez-en immédiatement votre médecin. Ne prenez pas d'autres médicaments pour traiter l'infection sans avis médical.

Vous pouvez développer des problèmes osseux

Certains patients prenant une association de traitements contre le VIH peuvent développer une maladie appelée ostéonécrose. Cette maladie entraîne la mort de certaines parties du tissu osseux par manque d'irrigation sanguine de l'os. Le risque de développer cette maladie est plus important chez les personnes qui :

    · sont sous traitement par association d'antirétroviraux depuis longtemps ;

    · prennent également des médicaments anti-inflammatoires appelés corticoïdes ;

    · consomment de l'alcool ;

    · ont un système immunitaire très affaibli ;

    Les signes évocateurs d'une ostéonécrose comprennent :

    · une raideur au niveau des articulations ;

    · des douleurs (en particulier de la hanche, du genou ou de l'épaule) ;

    è Si vous remarquez un ou plusieurs de ces symptômes : Informez-en votre médecin.

Liste des effets indésirables possibles :

DiarrhéeMaladie de LyellÉrythème polymorpheÉruption cutanéePerte d'énergieFièvreMal de têteAllergieLéthargieMal au coeurPareSyndrome de Stevens-JohnsonVomiAnorexie mentale et boulimie