Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PRIORIX, poudre et solvant pour solution injectable en seringue préremplie. Vaccin rougeoleux, des oreillons et rubéoleux vivant

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC :

Sans objet.

PRIORIX est un vaccin indiqué chez les enfants de plus de 9 mois, les adolescents et les adultes afin de les protéger contre les maladies provoquées par les virus de la rougeole, des oreillons et de la rubéole.

Comment agit PRIORIX

Lorsqu’une personne est vaccinée par PRIORIX, le système immunitaire (le système de défense naturelle de l’organisme) fabrique des anticorps protégeant la personne vaccinée contre les infections par les virus de la rougeole, des oreillons et de la rubéole.

Bien que PRIORIX contienne des virus vivants, ceux-ci sont trop faibles pour provoquer la rougeole, les oreillons ou la rubéole chez les personnes en bonne santé.

Que contient ce médicament ?

virus des oreillons, atténué, souche rit 4385 derivée de la souche jeryl lynn

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 13.91

Comment le prendre ?

PRIORIX est injecté sous la peau ou dans le muscle, soit dans le haut du bras, soit sur la face extérieur de la cuisse.

PRIORIX est destiné aux enfants à partir de 9 mois, aux adolescents et aux adultes.

La date de la vaccination et le nombre d’injections qui vous seront administrées seront déterminés par votre médecin sur la base des recommandations officielles.

Le vaccin ne doit jamais être administré dans une veine.

Si vous avez utilisé plus de PRIORIX, poudre et solvant pour solution injectable en seringue préremplie que vous n’auriez dû :

Sans objet.

Si vous oubliez d’utiliser PRIORIX, poudre et solvant pour solution injectable en seringue préremplie :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser PRIORIX, poudre et solvant pour solution injectable en seringue préremplie :

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce vaccin peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les événements indésirables survenus durant les essais cliniques sont les suivants :

Très fréquents (effets indésirables pouvant survenir avec plus d’1 dose de vaccin sur 10) :

    · rougeur au site d’injection

    · fièvre supérieure ou égale à 38°C

Fréquents (effets indésirables pouvant survenir avec au maximum 1 dose de vaccin sur 10) :

    · douleur et gonflement au site d’injection

    · fièvre supérieure à 39,5°C

    · éruption cutanée (boutons)

    · infection des voies respiratoires supérieures

Peu fréquents (effets indésirables pouvant survenir avec au maximum 1 dose de vaccin sur 100) :

    · infection de l’oreille moyenne

    · augmentation de la taille des ganglions (au niveau du cou, des aisselles ou de l’aine)

    · perte d’appétit

    · nervosité

    · pleurs anormaux

    · difficulté à dormir (insomnie)

    · rougeur, irritation et larmoiement des yeux (conjonctivite)

    · bronchite

    · toux

    · gonflement des glandes parotides (glandes au niveau des joues)

    · diarrhées

    · vomissements

Rares (effets indésirables pouvant survenir avec au maximum 1 dose de vaccin sur 1000) :

    · convulsions accompagnées d’une forte fièvre

    Après commercialisation de PRIORIX, les effets indésirables suivants ont été rapportés dans de rares occasions :

    · douleur des articulations et des muscles,

    · petits points de saignements ou formation de bleus plus facilement que d’habitude dus à un taux anormalement bas des plaquettes,

    · réaction allergique mettant en jeu le pronostic vital,

    · infection ou inflammation du cerveau, de la moëlle épinière et des nerfs périphériques provoquant une difficulté temporaire de la marche (instabilité) et/ou une perte temporaire du contrôle des mouvements corporels, inflammation de certains nerfs éventuellement accompagnés de fourmillements ou une perte de sensation ou de mouvement normal (syndrome de Guillain-Barré)

    · rétrécissement ou blocage des vaisseaux sanguins,

    · érythème polymorphe (les symptômes sont des boutons rouges souvent accompagnés de démangeaisons, similaires à ceux d’une éruption cutanée de type rougeole, qui commencent sur les membres puis s’étendent parfois au visage et au reste du corps),

    Liste des effets indésirables possibles :

    VaccineÉruption cutanéeFièvreDouleurInfestationInfectionTrouble de la peauInfection des voies aériennes supérieuresDouleur au site d'injectionRougeur au site d'injectionGonflement au site d'injection