Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

INDOCOLLYRE 0,1%, collyre en solution en récipient unidose

À quoi sert ce médicament ?

Ce collyre est préconisé au cours de certaines interventions chirurgicales de l’œil et de leurs suites opératoires.

    · Inhibition du myosis (rétrécissement du diamètre de la pupille).

    · Prévention des manifestations inflammatoires liées à la chirurgie de la cataracte et du segment antérieur de l’œil.

    2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER INDOCOLLYRE 0,1 %, collyre en solution en récipient unidose ?

    N’utilisez jamais INDOCOLLYRE 0,1 %, collyre en solution en récipient unidose :

    · si vous êtes allergique à l’indométacine ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6,

    · si vous avez une allergie connue à un médicament apparenté, notamment à d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS y compris l’aspirine),

    · si vous êtes enceinte, à partir du début du 6ème mois de grossesse (au-delà de 24 semaines d’aménorrhée),

    · si vous avez un antécédent de crise d’asthme liée à la prise d’aspirine ou à d’autres AINS,

    · si vous avez un ulcère de l’estomac ou du duodénum en évolution (par analogie avec les AINS administrés par voie générale et bien que le risque soit faible après instillation oculaire),

    · si vous avez une maladie grave du foie,

    Avertissements et précautions

    Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser INDOCOLLYRE 0,1 %, collyre en solution en récipient unidose :

    · si vous utilisez des corticostéroïdes topiques (par exemple, la cortisone), car ils pourraient entrainer la survenue d'effets indésirables,

    · si vous avez des problèmes oculaires (par exemple, un syndrome de sécheresse oculaire, des problèmes de cornée),

    · si vous souffrez de diabète,

    · si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde,

    Mises en garde

    Prévenir votre médecin :

    · en cas d'antécédents d'allergie à l'aspirine ou à d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens,

    · en cas de tendance connue au saignement ou en cas d'un traitement par un anti-coagulant,

    Précautions d’emploi

    Utiliser ce médicament AVEC PRECAUTION :

    · Le collyre ne doit pas être employé en injection péri ou intra-oculaire, ni avalé.

    · En cas de manifestations allergiques, le traitement doit être interrompu.

    · Le port des lentilles de contact est déconseillé pendant le traitement.

    · En cas de traitement concomitant par un autre collyre, espacez de 15 minutes les instillations.

    · Ne touchez pas l’œil avec l’embout de l’unidose.

    · Ce collyre est présenté en flacon à usage unique (unidose) et ne contient pas de conservateur.

      · les anticoagulants oraux,

      · les autres anti-inflammatoires non-stéroïdiens y compris l’aspirine à fortes doses (supérieures ou égales à 3 g par jour),

      · l'héparine,

      · le lithium,

      · le méthotrexate à fortes doses (supérieures ou égales à 15 mg par semaine),

      · la ticlopidine,

      · le diflunisal,

      Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

      Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre tout médicament.

    Que contient ce médicament ?

    indométacine

    Quel est son taux de remboursement ?

    Taux de remboursement: 65%

    Prix: 3.98

    Comment le prendre ?

    Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

    Posologie chez l’adulte

      · inhibition du myosis per-opératoire : 4 gouttes la veille de l’intervention, 4 gouttes dans les 3 heures qui précèdent l’intervention ;

      · prévention des manifestations inflammatoires liées aux interventions chirurgicales de la cataracte et du segment antérieur de l’œil : 1 goutte, 4 à 6 fois par jour jusqu'à complète disparition de la symptomatologie en débutant le traitement 24 heures avant l’intervention ;

      · traitement des manifestations douloureuses oculaires liées à la kératectomie photoréfractive au cours des premiers jours post-opératoires : 1 goutte, 4 fois par jour, au cours des premiers jours post-opératoires.

    Mode et voie d’administration

    Voie ophtalmique.

    Pour une bonne utilisation du collyre, certaines précautions doivent être prises :

      · Lavez-vous soigneusement les mains avant de procéder à l’instillation

      · Evitez le contact de l’embout avec l’œil ou les paupières

      · Instillez une goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival de l’œil à traiter en regardant vers le haut et en tirant légèrement la paupière inférieure vers le bas.

      · Utilisez l’unidose immédiatement après ouverture et jetez-la immédiatement après utilisation.

      · Ne réutilisez pas une unidose entamée.

      · Après l’instillation, fermez l’œil quelques secondes.

      · Puis, appuyez avec un doigt sur le coin de votre œil situé du côté du nez pendant 2 minutes. Cela permettra de réduire le passage des substances actives dans le reste de votre organisme.

      En cas de traitement concomitant par un autre collyre, instillez les collyres à 15 minutes d’intervalle.

    Fréquence d’administration

    Respecter la prescription de votre chirurgien.

    Durée du traitement

    La durée du traitement vous sera précisée par votre chirurgien.

    Utilisation chez les enfants

    Aucune étude spécifique n'a été réalisée chez l’enfant.

    Si vous avez utilisé plus d’INDOCOLLYRE 0,1 %, collyre en solution en récipient unidose que vous n’auriez dû

    Consultez votre médecin ou votre pharmacien.

    En cas de surdosage local, le collyre peut être éliminé de l’œil par lavage avec du sérum physiologique stérile.

    Si vous oubliez d’utiliser INDOCOLLYRE 0,1 %, collyre en solution en récipient unidose

    Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre, mais poursuivez simplement votre traitement.

    Si vous arrêtez d’utiliser INDOCOLLYRE 0,1 %, collyre en solution en récipient unidose

    Sans objet.

    Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    Effets indésirables peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    Effets sur l’œil

    Irritation oculaire (brûlures transitoires), douleur oculaire (picotements).

    Effets indésirables rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    Effets généraux

    Réactions d’hypersensibilité (avec démangeaisons ou rougeur).

    Effets sur l’œil

    Rougeur conjonctivale, rougeur oculaire, augmentation de la sécrétion lacrymale, gonflement des paupières, gonflement de la cornée (couche transparente située à l’avant de l’œil), kératite (inflammation de la cornée), ulcère de la cornée, perforation cornéenne, défauts visuels.

    Des complications cornéennes telles que des kératites ou des ulcères cornéens pouvant aller jusqu’à la perforation ont été rapportés, particulièrement chez des patients à risque traités par des corticostéroïdes et/ou chez ceux dont la cornée était déjà altérée.