Notice médicament

information medicament

REVOLADE 75 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Revolade contient de l’eltrombopag, qui appartient à un groupe de médicaments appelésagonistes du récepteur à la thrombopoïétine . Il est utilisé pour favoriser l'augmentation du taux de plaquettes dans

votre sang. Les plaquettes sont des cellules sanguines qui aident à diminuer ou empêcher les saignements.

Revolade peut être utilisé pour traiter un trouble du système sanguin appelé thrombopénie

immunologique (TI) (primaire), chez les patients âgés de 1 an et plus ayant déjà pris d’autres médicaments (corticoïdes ou immunoglobulines) qui se sont révélés inefficaces.

La TI est causée par un taux de plaquettes bas dans le sang (thrombopénie). Les personnes ayant

une TI présentent un risque accru de saignement. Chez les patients ayant une TI les symptômes suivants peuvent être observés : des pétéchies (petites tâches rouges arrondies sous la peau, de la

taille d'une pointe d'aiguille), des bleus, des saignements de nez ou des gencives ainsi que des saignements incontrôlables en cas de coupure ou de blessure.

Revolade peut également être utilisé pour traiter un taux de plaquettes bas (thrombopénie) chez les adultes ayant une infection par le virus de l’hépatite C (VHC), s’ils ont eu des effets

secondaires sous traitement à base d’interféron. De nombreuses personnes ayant une hépatite C ont un taux de plaquettes bas, qui n’est pas uniquement causé par la maladie, mais aussi par

certains médicaments antiviraux utilisés pour la traiter. Le fait de prendre Revolade peut vous aider à terminer un cycle complet de médicament antiviral (peginterféron et ribavirine).

Revolade peut également être utilisé chez les patients adultes avec une cytopénie due à une aplasie médullaire sévère (AMS). L’AMS est une maladie dans laquelle la moelle osseuse est

altérée et provoquant une carrence en globules rouges (anémie), en globules blancs (leucopénie) et en plaquettes (thrombocytopénie).

Que contient ce médicament ?

eltrombopag

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 2583.27

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute. Ne changez pas la dose ou le schéma de prise de Revolade à moins que votre médecin ou votre pharmacien ne vous le conseille.

Lorsque vous prenez Revolade, vous serez sous la surveillance d’un médecin expérimenté dans le traitement de votre maladie.

Quelle quantité de Revolade devrez-vous prendre Pour la TI

Adultesetenfants (6 à 17 ans) - la dose d'initiation habituelle pour la TI

est d’un comprimé de 50 mg

de Revolade par jour. Si vous êtes originaire d’Asie de l’Est/Sud-Est vous pouvez avoir besoin de débuter le traitement àune dose plus faible de 25 mg.

Enfants (1 à 5 ans) - la dose d’initiation habituelle pour la TI estd’un comprimé de 25 mg de Revolade par jour.

Pour l’hépatite C

Adultes - la dose d'initiation habituelle pour l’hépatite C estd’un comprimé de 25 mg

de Revolade par jour. Si vous êtes originaire d’Asie de l’Est/Sud-Estvous débuterez le traitement à lamême dose de 25 mg .

Pour l’AMS

Adultes - la dose d'initiation habituelle pour l’AMS estd’un comprimé de 50 mgde Revolade par

jour. Si vous êtes originaire d’Asie de l’Est/Sud-Est vous pouvez avoir besoin de débuter le traitement à unedose plus faible de 25 mg .

Le délai d’action de Revolade peut être d’1 à 2 semaines. En fonction de votre réponse au traitement, votre médecin pourra vous recommander de modifier votre dose journalière quotidienne.

Comment administrer les comprimés

Avalez le comprimé entier, avec de l'eau.

A quel moment devrez-vous prendre Revolade

Assurez-vous :

4 heures avantde prendre Revolade

et 2 heures aprèsavoir pris Revolade

de ne consommer aucundes aliments suivants :

aliments à base de laittels que fromage, beurre, yaourt ou crème glacée

lait ou boissons lactées , ou toute autre boisson contenant du lait, du yaourt ou de la crème

antiacides , type de médicaments utilisés en casd'indigestion et de brûlures d’estomac

certainscompléments minéraux et vitaminiques

incluant le fer, le calcium, le magnésium, l'aluminium, le sélénium et le zinc.

Si vous ne respectez pas cet intervalle de temps, le médicament ne sera pas correctement absorbé par votre corps.

Prise de Revolade

Pendant les ... et pendant 4 heures qui 2 heures après précèdent la

prise de Revolade...

PAS de produits laitiers,

d’antiacides ou de compléments minéraux

Consultez votre médecin pour obtenir davantage de précisions sur les aliments et boissons appropriés.

Si vous avez pris plus de Revolade que vous n’auriez dû

Contactez immédiatement un médecin ou un pharmacien . Si possible, montrez-leur la boîte, ou

cette notice. Vous serez surveillé afin de détecter tout signe ou symptôme d'effets indésirables, et bénéficierez immédiatement d'un traitement approprié.

Si vous oubliez de prendre Revolade

Prenez votre dose suivante à l’heure habituelle. Ne prenez pas plus d’une dose de Revolade par jour.

Si vous arrêtez de prendre Revolade

N'arrêtez pas votre traitement par Revolade sans en avoir préalablement parlé avec votre médecin. Si

votre médecin vous conseille d'arrêter le traitement, votre taux de plaquettes sera contrôlé chaque semaine et ce, pendant quatre semaines. Voir également « Saignements ou bleus après l’arrêt de votre traitement » dans la rubrique 4.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Symptômes nécessitant votre attention : consultez un médecin

Les personnes prenant Revolade soit pour une TI soit pour un taux de plaquettes bas en raison d’une

infection chronique par l’hépatite C peuvent présenter des signes d’effets indésirables potentiellement graves. Il est important d’informer un médecin si vous présentez ces symptômes.

Risque plus élevé de formation de caillots sanguins

Certaines personnes peuvent avoir un risque plus élevé de formation de caillots sanguins et des médicaments tels que Revolade pourraient aggraver ce problème. L’obstruction soudaine d'un vaisseau

sanguin par un caillot de sang est un effet indésirable peu fréquent et peut concerner jusqu’à 1 personne sur 100.

Demandez immédiatement une aide médicale si vous présentez des signes et symptômes évocateurs d’un caillot sanguin, tels que :

gonflement, douleur, chaleur, rougeurou sensibilité dansune jambe

essoufflement soudain, surtout en même temps qu’une douleur aiguë dans la poitrine ou qu'une accélération de la respiration

douleur abdominale (ventre), augmentation du volume de l'abdomen, sang dans vos selles.

Problèmes de foie

Revolade peut entraîner des modifications révélées par des tests sanguins, pouvant être des signes d’une atteinte du foie. Les troubles au niveau du foie (tests sanguins montrant une élévation des

enzymes) sont fréquents et peuvent concerner jusqu’à 1 personne sur 10. D’autres troubles au niveau du foie sont peu fréquents et peuvent concerner jusqu’à 1 personne sur 100.

Si vous présentez l'un de ces signes évocateurs de problèmes au foie :

jaunissementde la peau ou du blanc de l'œil (jaunisse)

urinesanormalementfoncées .  Informez immédiatement votre médecin.

Saignements ou bleus après l'arrêt de votre traitement

Dans les deux semaines suivant l'arrêt de Revolade, votre taux de plaquettes rediminuera généralement

en dessous du taux que vous aviez avant de débuter votre traitement. Un taux de plaquettes plus bas peut augmenter le risque de saignement ou de bleus. Votre médecin vérifiera votre taux de plaquettes

pendant au moins 4 semaines après que vous ayez arrêté votre traitement par Revolade.  Informez votre médecin si vous présentez des saignements ou des bleus après l’arrêt de Revolade.

Certaines personnes ont dessaignements dans le système digestif après avoir arrêté de prendre du peginterféron, de la ribavirine et Revolade. Les symptômes sont notamment :

des vomissements de sang ou d’une matière qui ressemble à du marc de café  Informez immédiatement votre médecinsi vous présentez l’un de ces symptômes.

Les effets indésirables suivants sont rapportés comme étant associés au traitement par Revolade chez les patients adultes ayant une TI :

Effets indésirables très fréquents

Ils peuvent concernerplus d’1 personnesur 10 :

rhume

estomac barbouillé (nausées)

diarrhée

toux

infection du nez, des sinus, de la gorge et des voies respiratoires hautes (infection des voies respiratoires hautes)

augmentation des enzymes du foie (alanine aminotransférase (ALAT))

Effets indésirables fréquents

Ils peuvent concernerjusqu’à 1 personnesur 10 :

douleurs musculaires, spasme musculaire, faiblesse musculaire

douleurs osseuses

règles abondantes

mal de gorge et gêne pour avaler

problèmes oculaires incluant des examens oculaires anormaux, sécheresse oculaire, douleur oculaire et vision trouble

vomissements

grippe

bouton de fièvre

pneumonie

irritation et inflammation (gonflement) des sinus

inflammation (gonflement) et infection des amygdales

infection des poumons, des sinus, du nez et de la gorge

inflammation des gencives

perte d'appétit

sensation de fourmillement, picotement ou engourdissement communément appelés « fourmillement »

diminution de la sensibilité au niveau de la peau

envie de dormir

douleurs de l'oreille

douleurs, gonflement et sensibilité dans une de vos jambes (habituellement le mollet) avec la peau chaude dans la partie affectée (signes d’un caillot sanguin dans une veine profonde)

gonflement localisé rempli de sang dû à la rupture d'un vaisseau sanguin (hématome)

bouffées de chaleur

problèmes au niveau de la bouche incluant bouche sèche, bouche irritée, sensibilité de la langue, saignement des gencives, ulcères dans la bouche

écoulement nasal

douleurs dentaires

douleurs abdominales

fonction hépatique anormale

modifications de la peau incluant une transpiration excessive, éruption avec boutons accompagnés de démangeaisons, tâches rouges, modification au niveau de l'apparence

perte des cheveux

urine mousseuse, écumeuse ou avec des bulles (signes de protéines dans l’urine)

température élevée, sensation de chaleur

douleurs dans la poitrine

sensation de faiblesse

troubles du sommeil, dépression

migraine

baisse de la vision

tête qui tourne (vertige)

diminution du nombre de globules rouges (anémie)

diminution du nombre de plaquettes (thrombopénie)

diminution du nombre globules blancs

diminution du taux d’hémoglobine

augmentation du nombre d’éosinophiles

augmentation du nombre de globules blancs (leucocytose)

augmentation du taux d’acide urique

diminution du taux de potassium

augmentation du taux de créatinine

augmentation du taux de phosphatase alcaline

augmentation des enzymes du foie (aspartate aminotransférase (ASAT))

augmentation de la bilirubine dans le sang (une substance produite par le foie)

augmentation des taux de certaines protéines

Effets indésirables peu fréquents

Ils peuvent concernerjusqu’à 1 personnesur 100 :

réaction allergique

interruption du passage du sang dans une partie du cœur

essoufflement soudain, particulièrement s'il est accompagné d'une douleur aiguë dans la poitrine

et/ou d'une respiration rapide pouvant être des signes de la présence d’un caillot sanguin dans les poumons (voir « Risque plus élevé de formation de caillots sanguins » ci-dessus dans la rubrique 4)

perte de fonction d'une partie des poumons due à un blocage dans l'artère pulmonaire

douleur, gonflement et / ou rougeur possible autour d'une veine qui pourraient être des signes de caillot sanguin dans une veine

jaunissement de la peau et/ou douleur abdominale qui pourraient être les signes d’un blocage au

niveau des voies biliaires, d’une lésion au niveau du foie ou d’une atteinte du foie causée par une inflammation (voir « Problèmes de foie » ci-dessus à la rubrique 4)

atteinte du foie causée par les médicaments

accélération des battements de cœur, battements de cœur irréguliers, coloration bleuâtre de la

peau, trouble du rythme cardiaque (allongement de l'intervalle QT) qui pourraient être les signes d’un trouble lié au cœur ou à la circulation sanguine

caillot sanguin

rougeurs

articulations gonflées douloureuses en raison de l'acide urique (goutte)

manque d'intérêt, troubles de l'humeur, pleurs difficiles à arrêter ou survenant à des moments inattendus

problèmes d'équilibre, de la parole et des nerfs, tremblements

douleur ou sensation anormale au niveau de la peau

paralysie d’un côté du corps

migraine avec aura

lésion (ou atteinte) au niveau d’un nerf

dilatation ou gonflement des vaisseaux sanguins qui provoquent des maux de tête

problèmes au niveau des yeux, incluant une augmentation de la production de larmes, une opacification du cristallin de l'œil (cataracte), des saignements de la rétine, sécheresse oculaire

problèmes au niveau du nez, de la gorge et des sinus, problèmes de respiration lors du sommeil

abcès / plaies dans la bouche et la gorge

perte d’appétit

problèmes du système digestif incluant selles fréquentes, intoxication alimentaire, sang dans les selles, vomissement de sang

saignement dans le rectum, changement de la couleur des selles, ballonnements abdominaux, constipation

problèmes au niveau de la bouche incluant bouche sèche ou irritée, douleur à la langue, saignement des gencives, gêne dans la bouche

coup de soleil

sensation de chaleur, sensation d’anxiété

rougeur ou gonflement, plaie qui saigne autour d’un cathéter (si présent) avec une sensation de présence d’un corps étranger dans la peau

problèmes au niveau des reins incluant inflammation des reins, augmentation des urines nocturnes, insuffisance rénale, présence de globules blancs dans les urines

sueurs froides

sensation généralisée de malaise

infection de la peau

modifications de la peau incluant une décoloration de la peau, une modification au niveau de la couleur, desquamation, rougeur, démangeaison et transpiration

faiblesse musculaire

cancer du rectum et du colon

Effets indésirables peu fréquents pouvant être révélés à l'occasion d'un examen sanguin :

modifications de la forme des globules rouges

présence de globules blancs en développement qui peuvent être le signe de certaines maladies

augmentation du nombre de plaquettes

diminution des taux de calcium

diminution du nombre de globules rouges (anémie) causée par une destruction excessive des globules rouges (anémie hémolytique)

augmentation du nombre de myélocytes

augmentation des neutrophiles immatures non segmentés

augmentation de l’urée sanguine

augmentation des taux de protéine dans les urines

augmentation du taux d’albumine sanguine

augmentation des taux de protéines totales

diminution du taux d’albumine sanguine

augmentation du pH urinaire

augmentation du taux d’hémoglobine

Les effets indésirables suivants supplémentaires ont été rapportés comme étant associés au traitement par Revolade chez les enfants (âgés de 1 à 17 ans) ayant une TI :

Effets indésirables très fréquents

Ils peuvent concernerplus d’unenfantsur 10 :

infection du nez, des sinus, de la gorge et des voies respiratoires hautes, rhume (infection des voies respiratoires hautes)

diarrhées

douleurs abdominales

toux

température élevée

estomac barbouillé (nausées)

Effets indésirables fréquents

Ils peuvent concernerjusqu’à unenfantsur 10 :

troubles du sommeil (insomnie)

douleurs dentaires

douleurs dans le nez et la gorge

nez qui démange, qui coule ou bouché

maux de gorge, écoulement nasal, congestion nasale et éternuement

problèmes au niveau de la bouche incluant bouche sèche, bouche irritée, sensibilité de la langue, saignement des gencives, ulcères de la bouche

Les effets indésirables suivants ont été rapportés comme étant associés au traitement par

Revolade chez les patients ayant une hépatite C et traités en association avec le peginterféron et la ribavirine :

Effets indésirables très fréquents

Ils peuvent concernerplus d’unepersonnesur 10 :

maux de tête

perte d’appétit

toux

estomac barbouillé (nausées), diarrhée

douleurs musculaires, faiblesse musculaire

démangeaisons

sensation de fatigue

fièvre

perte inhabituelle des cheveux

sensation de faiblesse

syndrome pseudo-grippal

gonflements des mains ou des pieds

diminution du nombre de globules rouges (anémie)

Effets indésirables fréquents

Ils peuvent concernerjusqu’à unepersonnesur 10 :

infection du système urinaire

inflammation des voies nasales, de la gorge et de la bouche, symptômes pseudo-grippaux, bouche sèche, bouche irritée ou enflammée, douleur dentaire

perte de poids

troubles du sommeil, somnolence anormale, dépression, anxiété,

sensations vertigineuses, troubles de l’attention et de la mémoire, changement d’humeur

diminution de la fonction cérébrale suite à une lésion hépatique

fourmillement ou engourdissement des mains ou des pieds

fièvre, mal de tête

problèmes oculaires incluant opacification du cristallin de l'œil (cataracte), sécheresse oculaire, petits dépôts jaunes dans la rétine, jaunissement du blanc des yeux

saignements de la rétine

sensation d'étourdissement (vertiges)

rythme cardiaque rapide ou irrégulier (palpitations), essoufflement

toux avec des glaires, écoulement nasal, grippe, bouton de fièvre, mal de gorge et inconfort lors de la déglutition

douleurs dentaires

problèmes au niveau du foie incluant tumeur dans le foie, jaunissement du blanc des yeux ou de la peau (jaunisse), lésion hépatique due à des médicaments ( voir « Problèmes de foie » ci- dessus dans la rubrique 4)

douleurs articulaires, mal de dos, douleurs osseuses, douleurs dans les extrémités (bras, jambes, mains ou pieds), spasmes musculaires

infection du nez, des sinus, de la gorge et des voies respiratoires hautes, rhume (infection des voies respiratoires hautes), inflammation de la muqueuse tapissant les bronches

augmentation du taux de sucre dans le sang (glucose)

diminution du nombre de globules blancs

diminution du nombre de neutrophiles

diminution des taux sanguins d’albumine

diminution du taux d’hémoglobine

augmentation des taux de la bilirubine sanguine (une substance produite par le foie)

modifications dans les enzymes contrôlant la formation de caillots sanguins

Effets indésirables peu fréquents

Ils peuvent concernerjusqu'à 1 personnesur 100 :

douleur en urinant

trouble du rythme cardiaque (allongement de l'intervalle QT)

grippe intestinale (gastro-entérite), maux de gorge

abcès / plaies dans la bouche, inflammation de l’estomac

modifications de la peau incluant une modification au niveau de la couleur, desquamation, rougeur, démangeaison, lésion et transpiration nocturne

caillots sanguins dans une veine vers le foie (lésions possibles du foie et / ou du système digestif)

coagulation sanguine anormale dans les petits vaisseaux sanguins avec insuffisance rénale

éruption cutanée, bleus au niveau du site d’injection, inconfort au niveau de la poitrine

diminution du nombre de globules rouges (anémie) causée par une destruction excessive des globules rouges (anémie hémolytique)

confusion, agitation

atteinte du foie

Les effets indésirables suivants ont été rapportés comme étant associés au traitement par Revolade chez les patients ayant une aplasie médullaire sévère (AMS) :

Effets indésirables très fréquents

Ils peuvent concernerjusqu'à 1 personnesur 10 :

toux

maux de tête

douleur dans la bouche et la gorge

diarrhée

estomac barbouillé (nausées)

douleurs des articulations (arthralgie)

douleurs dans les extrémités (bras, jambes, mains et pieds)

sensations vertigineuses

sensation de grande fatigue

fièvre

frissons

démangeaison au niveau des yeux

vésicules dans la bouche

saignement des gencives

douleurs abdominales

spasmes musculaires

Effets indésirables très fréquents pouvant être révélés à l'occasion d'un examen sanguin

changements anormaux des cellules de votre moelle osseuse

augmentation des taux des enzymes hépatiques (aspartate aminotransférase (ASAT))

Effets indésirables fréquents

Ils peuvent concernerjusqu’à unepersonnesur 10 :

anxiété

dépression

frissons

sensation généralisée de malaise

saignement de nez

évanouissement

problèmes de la peau incluant petites taches rouges ou violettes causées par un saignement sous la peau (pétéchies), éruption cutanée, démangeaisons, urticaire, lésion cutanée

mal de dos

douleurs musculaires

douleurs osseuses

faiblesse (asthénie)

gonflement des membres inférieurs, dû à l’accumulation des liquides

coloration anormale de l’urine

interruption de l’apport de sang à la rate (infarctus splénique)

écoulement nasal

Effets indésirables fréquents pouvant être révélés à l'occasion d'un examen sanguin

augmentation d’enzymes libérées lors de dommage musculaire (créatine phosphokinase)

accumulation de fer dans le corps (surcharge en fer)

diminution du taux de sucre sanguin (hypoglycémie)

augmentation du taux de bilirubine dans le sang (une substance produite par le foie)

diminution du nombre de globules blancs

Effets indésirables dont la fréquence est indéterminée

La fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles

décoloration de la peau

peau qui s’assombrit

atteinte du foie causée par des médicaments

Déclaration des effets indésirables

votre infirmier/ère. Ceci s'applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

Liste des effets indésirables possibles :

EmbolieHémorragie nasalePerte d'énergieGazInflammation de l'estomacHémorragie des gencivesGingiviteVomissements de sangHémorragieEncéphalopathie hépatiqueHyperglycémieAllergieA perdu connaissanceAccélération cardiaqueTremblementPeau rougeInfection des voies aériennes supérieuresUrticaireThrombose veineuseBouche sècheFrissonsAgitationIndifférenceChangements d'humeurOedème périphériqueHypocalcémieHypoglycémieSyndrome de carence en potassiumIrritableJaunisseLéthargieTrouble du foieTest hépatiqueLymphocytopénieRègles abondantesRhinopharyngiteMal au coeurNeutropénieTranspiration nocturneDouleurPharyngitePneumonieIntoxicationPolypesProtéine urinaire positiveInsuffisance rénaleInfection respiratoireInfection des sinusTrouble de la peauTrouble du sommeilSpasmesStomatiteÉruption au site d'injectionHémoglobine élevéeGlobules blancs dans l'urine augmentésLésion hépatiquePlaquettes augmentéesÉpithéliopathie pigmentaire rétiniennePerte pondérale anormaleMyélocytoseNumération de polynucléaires neutrophiles diminuéeHyperleucocytoseAbdomen gonfléAnémieTroubles de l'appétitAsthénieMal de dosConfusConstipationTouxDépressionSensation vertigineusePerturbation du goûtRespiration difficileMiction douloureuseTrouble de l'oreilleEczémaOedèmeÉruption cutanéeFièvreCorps flottantsRougeurs du visageReflux gastro-oesophagienSensibilité de la langueGoutteMal de têteHématomeHépatiteHyperbilirubinémieHyperhidrosepH urinaireCéphalée vasculaireCouleur anormale de la peauMigraine avec auraRupture de varices oesophagiennesAnisocytoseAbdomen sensibleToux productiveNeuropathie toxiqueCataracte corticaleCancer du foieSensation de corps étrangerQT longPeau sècheHémoglobine basseTroubles d'hyperpigmentationASATIssues fatalesDouleur de la boucheMal musculaireDyspnée d'effortSueur froideTroubles de la mémoireAcuité visuelle faibleHépatotoxicitéLangue gonfléeAnémie hémolytiqueAstigmatismeBulleTrouble chromosomiqueVarices de l'oesophageIntoxication alimentaireHémiparésieHémorrodesNéphrite liée au LESMélanoseInfarctus pulmonaireInfection cutanéeSyndrome d'apnéeInfarctus spléniqueDouleur abdominalePerte des cheveux ou de poilsAngoisseArticulation douloureuseAsciteInflammation des paupièresBronchiteRétention biliaireCyanoseKysteDifficulté à avalerDiarrhéeIndigestionDouleur dans l'oreilleSyndrome grippalAffections oculaires NCABilirubineTransaminasesAffections respiratoires NCAPerte de poidsInfestationThrombophlébite superficielleArrêt du traitementDouleur oropharyngéeSomnolenceLésionInfectionTrouble nerveux périphérique SAITroubles de la fonction hépatiqueMigraineDouleur dans les yeuxALT augmentéeCréatinineSe sent très malAppétit augmentéGêne abdominaleDouleur abdominale hauteSécheresse des yeuxAnxiété et dépressionDysesthésieHypoesthésieInfarctusInflammationGrippeNerveux/nerveuseFréquence nocturnePalpitationsTrouble des sinusParesthésieTemps de céphaline activéeDémangeaisonsEmbolie pulmonaireHémorragie rétinienneLésion de la peauDesquamationSelles fréquentesExsudats rétiniensPétéchiesInfection systémiqueVertiges labyrinthiquesExcès de ferMaculeHerpès buccalYeux troublesCancer hématologiqueGêne dans la bouchePleursDouleur thoracique (non cardiaque)Trouble de la paroleSensibilité au soleilTachycardie sinusaleThrombopénieAngineMal aux dentsInfection urinaireVomiPlaieCataracteTumeur bénigneThrombose veineuse profondeRéaction au site d'injectionDouleur osseuseAnorexie mentale et boulimieRapport normalisé internationalChromaturieÉnervementTroubles de l'équilibreBouffée de chaleurNeutropénie fébrileNumération GB diminuéeDémangeaisons au site d'injectionColoration oculaire jauneNez qui couleCancer rectosigmodeGêneMicroangiopathie thrombotique