Notice médicament

information medicament

OLIMEL N7, émulsion pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : SOLUTIONS POUR NUTRITION PARENTERALE / ASSOCIATIONS.

Code ATC : B05BA10

OLIMEL N7 est une émulsion pour perfusion. Il se présente sous la forme d’une poche à 3 compartiments.

Un compartiment contient une solution de glucose, un second une émulsion lipidique et le troisième une solution d’acides aminés.

OLIMEL N7 est destiné à alimenter des adultes et des enfants de plus de deux ans au moyen d'une tubulure veineuse lorsque le patient ne peut pas s'alimenter normalement par la bouche.

OLIMEL N7 doit être administré uniquement sous surveillance médicale.

Que contient ce médicament ?

phénylalanine

Comment le prendre ?

Posologie

OLIMEL N7 doit être uniquement administré aux adultes et aux enfants âgés de plus de deux ans.

C'est une émulsion pour perfusion à administrer par une tubulure (cathéter) dans une grosse veine de votre poitrine.

OLIMEL N7 doit être à température ambiante avant utilisation.

OLIMEL N7 est seulement à usage unique.

La perfusion d’une poche dure généralement entre 12 et 24 heures.

Posologie - Adultes

Votre médecin vous précisera un débit de perfusion adapté à vos besoins et à votre état clinique.

La prescription peut être prolongée aussi longtemps que vous en avez besoin, selon votre état clinique.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Posologie - Enfants de plus de deux ans et adolescents

Le médecin déterminera la dose et la durée du traitement. Ceci dépendra de l'âge, du poids, de la taille, de l'état de santé, et de la capacité de l’organisme à dégrader et utiliser les composants d’OLIMEL N7.

Si vous avez reçu plus d'OLIMEL N7, émulsion pour perfusion que vous n'auriez dû :

Si la dose qui vous a été donnée est trop élevée ou la perfusion trop rapide, les acides aminés risquent de rendre votre sang trop acide et des signes d'hypervolémie (augmentation du volume du sang circulant) peuvent être observés. Vos taux de glucose dans le sang et l'urine peuvent augmenter, un syndrome hyperosmolaire (augmentation de la viscosité du sang) peut apparaître et le contenu en lipides peut augmenter le taux de triglycérides dans votre sang. Une perfusion trop rapide ou l’administration d’un volume trop important d’OLIMEL N7 peut provoquer des nausées, vomissements, des frissons, des maux de tête, des bouffées de chaleur, une sudation excessive (hyperhidrose) et des perturbations électrolytiques. Dans ce cas, la perfusion doit être immédiatement interrompue.

Dans quelques cas sévères, votre médecin peut vous soumettre à une dialyse rénale à titre temporaire pour aider vos reins à éliminer l'excès de produit.

Pour éviter que ces situations ne surviennent, votre médecin surveillera régulièrement votre état et contrôlera vos paramètres sanguins.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous constatez un changement dans votre état pendant ou après le traitement, informez-en immédiatement votre médecin ou le personnel infirmier.

Les contrôles que votre médecin effectue pendant le traitement devraient réduire le risque de survenue des effets indésirables.

Si des signes inhabituels ou des symptômes d'une réaction allergique se manifestent, tels que des sueurs, de la fièvre, des frissons, des maux de têtes, une éruption cutanée ou des difficultés à respirer, la perfusion doit être immédiatement arrêtée.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec OLIMEL :

Fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10

    · Fréquence cardiaque rapide (tachycardie)

    · Appétit diminué

    · Augmentation du taux de graisse dans le sang (hypertriglycéridémie)

    · Douleur abdominale

    · Diarrhée

    · Nausée

    · Pression artérielle augmentée (hypertension)

Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles

    · Réaction d’hypersensibilité, notamment sueurs, fièvre, frissons, maux de tête, rash cutané (rash érythémateux, papuleux, pustuleux, maculeux, généralisé), démangeaisons, bouffée de chaleur, difficultés respiratoires.

    · Fuite de la perfusion dans les tissus environnants (extravasation) pouvant entraîner les phénomènes suivants au niveau du site de perfusion : une douleur, une irritation, un gonflement/œdème, une rougeur (érythème)/chaleur, la mort des cellules tissulaires (nécrose de la peau) ou des ampoules/vésicules, une inflammation, un épaississement ou un tiraillement de la peau.

    Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec des produits de nutrition parentérale similaires:

Très rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000

    · Réduction de la capacité à éliminer les lipides (syndrome de surcharge graisseuse) associée à une dégradation soudaine et abrupte de l'état de santé du patient. Les symptômes suivants de ce syndrome sont généralement réversibles après l'arrêt de la perfusion de l'émulsion lipidique :

    o Fièvre

    o Diminution du nombre de globules rouges, ce qui peut augmenter la pâleur de la peau et entraîner une faiblesse ou un essoufflement (anémie)

    o Diminution du nombre de globules blancs, ce qui peut accroître le risque d'infection (leucopénie)

    o Diminution du nombre de plaquettes, ce qui peut accroître le risque de bleus et/ou de saignement (thrombopénie)

    o Troubles de coagulation du sang

    o Taux élevé de graisses dans le sang (hyperlipidémie)

    o Infiltration graisseuse du foie (hépatomégalie)

    o Détérioration de la fonction hépatique

    Fréquence : indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

                      Liste des effets indésirables possibles :

                      Douleur abdominaleDiarrhéeHypertensionHypertriglycéridémieMal au coeurAccélération cardiaqueAppétit diminué