Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

TRIVERAM 20 mg/10 mg/10 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

TRIVERAM contient trois principes actifs, l'atorvastatine, l'amlodipine et le périndopril arginine, en un seul comprimé.

L'atorvastatine appartient à un groupe de médicaments connus sous le nom de statines, qui sont des médicaments qui régulent les lipides (les graisses).

Le périndopril arginine est un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC). Chez les patients atteints d'hypertension artérielle, il agit en dilatant les vaisseaux sanguins, facilitant ainsi le travail du cœur pour pomper le sang dans les vaisseaux.

L'amlodipine appartient à un groupe de médicaments appelés inhibiteurs calciques. Chez les patients atteints d'hypertension artérielle, elle agit en provoquant une relaxation des vaisseaux sanguins, facilitant ainsi le passage du sang dans ceux-ci. Chez les patients atteints d'angine de poitrine (à l'origine de douleurs thoraciques), elle agit en améliorant l'alimentation du muscle cardiaque en sang ; le muscle cardiaque reçoit ainsi plus d'oxygène et les douleurs thoraciques sont évitées.

TRIVERAM est indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle et/ou le traitement de la maladie coronarienne stable (une maladie dans laquelle l'alimentation du cœur en sang est diminuée ou bloquée) chez des adultes qui présentent également l'un des problèmes suivants :

    · Taux élevés de cholestérol (hypercholestérolémie primaire), ou

    TRIVERAM est destiné aux patients déjà sous traitement par l'atorvastatine, l'amlodipine et le périndopril arginine sous forme de comprimés séparés. Au lieu de prendre séparément des comprimés d'atorvastatine, d'amlodipine et de périndopril arginine, vous recevrez un comprimé de TRIVERAM qui contient les trois principes actifs au même dosage.

Que contient ce médicament ?

amlodipine

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La dose recommandée est de 1 comprimé par jour. Avalez votre comprimé avec un verre d'eau, de préférence au même moment de la journée, le matin, avant le repas.

Mode d’administration

Voie orale.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

L’utilisation de TRIVERAM est déconseillée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

Si vous avez pris plus de TRIVERAM 20 mg/10 mg/10 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez pris trop de comprimés, contactez immédiatement le service d'urgence de l'hôpital le plus proche ou votre médecin. Le surdosage peut entraîner une chute importante, voire dangereuse de votre pression artérielle. Vous pourriez avoir des sensations vertigineuses, des vertiges, vous sentir faible ou vous évanouir. Si cela se produit, la position allongée, jambes relevées, peut améliorer la situation. En cas d'hypotension sévère, vous pourriez vous retrouver en état de choc. Votre peau pourrait devenir froide et moite et vous pourriez perdre connaissance

Si vous oubliez de prendre TRIVERAM 20 mg/10 mg/10 mg, comprimé pelliculé

Il est important de prendre votre médicament chaque jour car un traitement régulier est plus efficace. Toutefois, si vous oubliez de prendre une dose de TRIVERAM, prenez la dose suivante à l’heure habituelle. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre TRIVERAM 20 mg/10 mg/10 mg, comprimé pelliculé

Le traitement avec TRIVERAM étant généralement un traitement à vie, vous devez demander conseil à votre médecin avant de l’arrêter.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous remarquez l'un des effets indésirables ou symptômes potentiellement graves suivants, arrêtez tout de suite de prendre ce médicament et contactez immédiatement votre médecin :

    · Gonflement des paupières, de la face, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge, difficulté pour respirer (angioedème) (voir rubrique 2 “ Avertissements et précautions”).

    · Réactions cutanées sévères dont éruption cutanée intense, urticaire, rougeur de la peau de l'ensemble du corps, démangeaisons sévères, cloques, desquamation et gonflement de la peau, inflammation des muqueuses (syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique) ou autres réactions allergiques.

    · Faiblesse, sensibilité au toucher, douleur ou déchirure musculaire ou coloration rouge brunâtre des urines et surtout si au même moment vous ne vous sentez pas bien ou que vous avez de la fièvre, cela pourrait être dû à une altération musculaire pouvant engager le pronostic vital et entraîner des problèmes rénaux.

    · Faiblesse dans les bras ou les jambes ou problèmes pour parler qui pourraient être le signe d’un éventuel accident vasculaire cérébral.

    · Sensation vertigineuse aggravée ou évanouissement dus à une diminution de la pression artérielle

    · Battements cardiaques inhabituellement rapides ou irréguliers.

    · Douleurs thoraciques (angor) ou crise cardiaque.

    (Bronchospasme).

    · Inflammation du pancréas pouvant entraîner des douleurs abdominales et dorsales sévères s'accompagnant d'une sensation de fort malaise.

    · Si vous présentez des troubles à type de saignements ou d’ecchymoses inattendus ou inhabituels, cela pourrait être le signe de problèmes hépatiques.

    · Jaunissement de la peau ou des yeux (jaunisse) pouvant être le signe d’une hépatite.

    · Eruptions cutanées débutant souvent par des taches rouges et des démangeaisons sur le visage, les bras ou les jambes (érythème multiforme).

    Informez votre médecin si vous remarquez l’un des effets indésirables suivants :

Très fréquents (peut affecter plus d’une personne sur 10) :

    · œdème (rétention d’eau).

Fréquent (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10) :

    · Inflammation des fosses nasales, douleurs dans la gorge, saignement de nez.

    · Réactions allergiques (telles que éruptions cutanées, démangeaisons).

    · Augmentation des taux de sucre dans le sang (si vous avez un diabète, poursuivez la surveillance attentive de vos taux de sucre dans le sang), augmentation de la créatine kinase sanguine.

    · Maux de tête, sensations vertigineuses, vertige, sensation de picotement et de fourmillement, sensation de fatigue.

    · Troubles de la vision, vision double.

    · Acouphènes (sensation de bruit ou bourdonnement dans les oreilles).

    · Toux, essoufflement (dyspnée).

    · Troubles gastro-intestinaux : nausées, vomissements, constipation, flatulence, digestion difficile, perturbation du transit abdominal, diarrhée, douleurs abdominales, troubles du goût, dyspepsie.

    · Douleurs articulaires, douleurs musculaires, spasmes musculaires et douleurs dorsales.

    · Fatigue, faiblesse.

    · Gonflement des chevilles, palpitations (perception des battements du cœur), bouffées vasomotrices.

    · Résultats d'examens de sang indiquant des anomalies de votre fonction hépatique.

Peu fréquent (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 100) :

    · Anorexie (perte d'appétit), prise ou perte de poids.

    · Cauchemars, insomnie, troubles du sommeil, changements d'humeur, anxiété, dépression.

    · Engourdissement ou picotement dans les doigts et les orteils ou dans les membres, diminution de la sensibilité à la douleur ou au toucher, perte de mémoire.

    · Vision trouble.

    · Eternuements/écoulement nasal provoqués par l'inflammation de la muqueuse du nez (rhinite).

    · Eructations, bouche sèche.

    · Démangeaisons intenses ou éruptions cutanées sévères, taches rouges ou décolorées sur la peau, formation de cloques sur la peau, urticaire, réaction de photosensibilité (augmentation de la sensibilité de la peau au soleil), chute des cheveux.

    · Problèmes rénaux, difficultés pour uriner, augmentation du besoin d'uriner la nuit, augmentation du nombre de mictions.

    · Impossibilité d'obtenir une érection, dysérection, gêne ou augmentation de volume des seins chez l'homme.

    · Douleurs cervicales, fatigue musculaire.

    · Sensation de malaise, tremblement, évanouissement, chute, douleurs thoraciques, malaise, fièvre (température élevée), sueurs abondantes, douleurs.

    · Tachycardie (battements cardiaques rapides), vascularite (inflammation des vaisseaux sanguins).

    · Quantité excessive d'éosinophiles (un type de globules blancs).

    · Présence de globules blancs dans les urines.

    · Anomalies des paramètres biologiques : taux sanguin élevé de potassium réversible à l'arrêt du traitement, faible taux de sodium, hypoglycémie (taux très faible de sucre dans le sang) chez les patients diabétiques, augmentation de l'urée sanguine et augmentation de la créatinine sanguine.

Rare (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 1000) :

    · Aggravation du psoriasis.

    · Confusion mentale.

    · Saignements ou ecchymoses inattendus.

    · Cholestase (coloration jaune de la peau et du blanc des yeux).

    · Lésions des tendons.

    · Modifications des paramètres biologiques : augmentation du taux des enzymes hépatiques, taux élevé de bilirubine sérique.

    · Affection des nerfs pouvant entraîner une faiblesse, des picotements ou un engourdissement.

Très rare (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10 000) :

    · Pneumopathie à éosinophiles (une forme rare de pneumopathie).

    · Perte de l'audition.

    · Augmentation de la tension des muscles.

    · Gonflement des gencives.

    · Insuffisance rénale aiguë.

    · Ballonnement abdominal (gastrite).

    · Anomalies de la fonction hépatique, coloration jaune de la peau (jaunisse), augmentation des enzymes hépatiques pouvant avoir un effet sur certains examens médicaux.

    · Anomalies des paramètres sanguins, par exemple, diminution du nombre de globules blancs et rouges, diminution du taux d'hémoglobine, diminution du nombre de plaquettes sanguines pouvant entraîner des ecchymoses inhabituelles ou une tendance aux saignements (atteinte de la lignée des globules rouges), maladie résultant de la destruction des globules rouges.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · Faiblesse musculaire constante.

    · Tremblements, posture rigide, expression faciale figée, mouvements lents et trainants, marche déséquilibrée.

    Des urines concentrées (de couleur foncée), nausées ou vomissements, crampes musculaires, confusion et crises pouvant s’expliquer par une sécrétion inappropriée de l’hormone antidiurétique peuvent survenir avec les IEC. Si vous développez ces symptômes, veuillez contacter votre médecin au plus vite.

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleTouxVision doubleIndigestionOedèmeRougeurs du visageDouleurChangement d'habitude de transitArticulation douloureuseMal de dosConstipationDiarrhéeRespiration difficileTrouble de l'oreilleHémorragie nasaleGazMal de têteHyperglycémieAllergiePA basseRhinopharyngiteMal au coeurNerveux/nerveuseSpasmesTête qui tourneTroubles de la fonction hépatiqueMal musculaireAffections oculaires NCAAffections respiratoires NCAInfestationInfection