Notice médicament

information medicament

ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie

À quoi sert ce médicament ?

ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue est une seringue préremplie d'adrénaline contenue dans un dispositif d'injection automatique (auto-injecteur). Ce dispositif injecte une dose unique d'adrénaline dans le muscle.

Ce médicament est indiqué comme traitement d'urgence exclusivement; vous devez consulter un service médical d'urgence après avoir utilisé votre auto-injecteur.

L'adrénaline est une hormone naturelle libérée en réponse à un stress. Dans les réactions allergiques aiguës, elle améliore la pression sanguine, la fonction cardiaque et la respiration et réduit l'œdème. L'adrénaline est également connue sous le nom d'épinéphrine.

ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie est utilisé pour le traitement d'urgence des réactions allergiques graves ou du choc anaphylactique provoqués par les cacahuètes ou d'autres aliments, des médicaments, des piqûres ou morsures d'insectes, d'autres allergènes, ainsi que du choc anaphylactique induit par un effort physique ou de cause inconnue.

Que contient ce médicament ?

adrénaline

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 63.35

Comment le prendre ?

Vous devez toujours avoir avec vous deux auto-injecteurs. Parfois, une seule dose d'adrénaline ne suffit pas à inverser complètement les effets d'une réaction allergique sévère. Pour cette raison, votre médecin peut vous prescrire plus d'un ANAPEN. Si vos symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent dans les 5 à 15 minutes qui suivent la première injection, vous, ou la personne vous accompagnant, devez procéder à une seconde injection. C'est pourquoi vous devez avoir en permanence plus d'un ANAPEN sur vous.

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Injectez ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie uniquement dans le muscle de la cuisse.

Usage unique. Jeter le dispositif immédiatement après utilisation en respectant les précautions de sécurité.

ANAPEN délivre une dose unique de 0,3ml qui correspond à 150 microgrammes d’adrénaline. Après utilisation, un volume de 0,75 ml reste inutilisé dans l’auto-injecteur mais ne pourra pas être réutilisé.

La réaction allergique démarre généralement dans les minutes qui suivent le contact avec l'allergène; elle peut se manifester par:

    · Des démangeaisons cutanées, une urticaire, des bouffées de chaleur et un gonflement des yeux, des lèvres ou de la langue.

    · Des difficultés respiratoires résultant d'un gonflement de la gorge. Un sifflement respiratoire, un essoufflement et une toux peuvent résulter d'une constriction des poumons.

    · D'autres symptômes de choc anaphylactique, de type maux de tête, vomissements et diarrhée.

    Si ces signes et symptômes apparaissent, vous devez injecter ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie immédiatement. L'injection doit être effectuée uniquement dans le muscle situé sur la face extérieure de la cuisse, jamais dans les fesses.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

    · La posologie appropriée est de 150 microgrammes (ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml) ou 300 microgrammes (ANAPEN 300 microgrammes/0,3 ml).

    · La posologie dépend du poids de l'enfant et de la décision du médecin.

    · Un auto-injecteur délivrant 300 microgrammes (ANAPEN 300 microgrammes/0,3 ml) d'adrénaline est également disponible. ANAPEN 300 microgrammes/0,3 ml doit être prescrit aux enfants et adolescents pesant plus de 30 kg.

    · Une dose inférieure à 150 microgrammes ne peut pas être administrée avec une précision suffisante chez les enfants pesant moins de 15 kg et son utilisation n'est donc pas recommandée, sauf en cas de risque vital ou de décision du médecin.

    · Lorsqu'une dose unique d'adrénaline ne suffit pas à inverser les effets d'une réaction allergique, une nouvelle dose peut être injectée après un délai de 5 à 15 minutes.

Mode d’emploi

Il est recommandé que les membres de votre famille, le personnel soignant, les enseignants soient également formés à l’utilisation correcte d’ANAPEN.

A. Différentes parties de l'auto-injecteur ANAPEN :

Avant d'utiliser l'auto-injecteur ANAPEN, le patient doit connaître les différentes parties de l'auto-injecteur. Elles sont présentées dans le schéma:

Le patient ne doit pas retirer le bouchon noir protecteur de l'aiguille ou le bouchon gris de sécurité avant d'avoir besoin d'utiliser l'auto-injecteur ANAPEN.

B. Vérification de l’auto-injecteur ANAPEN

Avant d'utiliser l'auto-injecteur ANAPEN, le patient doit vérifier le dispositif en procédant comme suit:

1. Tourner la bague pivotante pour aligner les lentilles sur la fenêtre d'inspection de la solution comme indiqué par les flèches.

2. Regarder par la fenêtre d'inspection de la solution. Vérifier que la solution est limpide et incolore.

Si la solution présente un aspect trouble, coloré ou contient des particules, l'auto-injecteur ANAPEN devra être éliminé.

3. S'assurer que l'indicateur d'injection n'est pas rouge. L'indicateur rouge signifie que l'auto-injecteur ANAPEN a déjà été déclenché et qu'il doit être éliminé.

4. Retourner la bague pivotante comme indiqué par les flèches pour s'assurer que la fenêtre d'inspection de la solution est bien recouverte. Replacer l'auto-injecteur ANAPEN dans son carton d'emballage jusqu'à ce qu'il ait besoin d'être utilisé.

C. Utilisation de l'auto-injecteur ANAPEN

Si le bouchon noir protecteur de l'aiguille a été retiré, le patient ne doit pas poser son pouce, ses doigts ou sa main sur l'extrémité ouverte (contenant l'aiguille) de l'auto-injecteur ANAPEN.

Pour utiliser l'auto-injecteur ANAPEN, le patient doit suivre les étapes suivantes:

1. Enlever le bouchon noir protecteur de l'aiguille en tirant fortement dans le sens de la flèche; cela permet également de retirer une gaine grise de protection de l'aiguille.

2. Enlever le bouchon gris de sécurité du bouton rouge déclencheur en tirant dans le sens de la flèche.

3. Appuyer l'extrémité ouverte (contenant l'aiguille) de l'auto-injecteur ANAPEN sur la face externe de la cuisse. Il est possible d'utiliser ANAPEN à travers un vêtement léger, tel que du jean, du coton ou du polyester.

4. Appuyer sur le bouton rouge déclencheur de façon à entendre un « clic ». Maintenir en position pendant 10 secondes. Retirer lentement l'auto-injecteur de la cuisse puis masser légèrement le site d'injection.

5. L'indicateur d'injection est passé au rouge, ce qui indique que l'injection est terminée. Si l'indicateur d'injection n'est pas rouge, recommencer l'injection avec un autre auto-injecteur ANAPEN.

6. Après l'injection, l'aiguille dépasse du dispositif. Pour la recouvrir, replacer la partie large du bouchon noir protecteur de l'aiguille en l'enclenchant sur l'extrémité ouverte (contenant l'aiguille) de l'auto-injecteur ANAPEN (comme indiqué par la flèche).

ANAPEN est un traitement d'urgence. Vous devez toujours demander une assistance médicale immédiatement après l’utilisation d’ANAPEN. Appelez le 15 (pour la France) ou le 112 (numéro international), et demandez l’intervention du SAMU en précisant « choc anaphylactique » même si les symptômes s’améliorent. Vous devez aller à l’hôpital pour être gardé en observation et recevoir un traitement complémentaire si nécessaire. En effet, une nouvelle réaction peut se produire un peu plus tard.

En attendant le SAMU, vous devez vous allonger avec vos jambes relevées sauf si vous avez du mal à respirer, dans ce cas vous devez vous asseoir. Demandez à quelqu’un de rester avec vous jusqu’à ce que les secours arrivent au cas où un nouveau malaise surviendrait.

Les patients inconscients doivent être placés sur le côté en position latérale de sécurité.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament. www.signalement-sante.gouv.fr.

Liste des effets indésirables possibles :

AngoisseSensation vertigineuseRespiration difficileHallucinantMal de têteHyperglycémieSyndrome de carence en potassiumDilatation des pupillesMal au coeurNerveux/nerveusePâleurPalpitationsA perdu connaissanceAccélération cardiaqueTremblementVomiRétention urineAcidose métaboliqueDifficultés à uriner