Notice médicament

information medicament

INSUMAN INFUSAT 100 UI/ml, solution injectable en cartouche

À quoi sert ce médicament ?

La substance active contenue dans Insuman Infusat est l’insuline humaine, qui est produite par biotechnologie et est identique à l’insuline de l’organisme.

Insuman Infusat est une préparation d’insuline dont l’action débute rapidement et est de courte durée.

Elle se présente en cartouches conçues pour être utilisées dans Hoechst Infusor et H-Tron (pompes à insuline).

Insuman Infusat ne doit être utilisé que dans les pompes à insuline adaptées à cette insuline.

Insuman Infusat est utilisé pour diminuer le taux élevé de sucre dans le sang de patients qui souffrent

de diabète sucré et ont besoin d’un traitement par insuline. Dans cette maladie, l’organisme ne produit pas assez d’insuline pour contrôler le taux de sucre dans le sang (glycémie).

Que contient ce médicament ?

insuline humaine recombinante neutre

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 44.83

Comment le prendre ?

Posologie

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou de votre pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de doute.

Selon votre mode de vie et vos résultats d’analyse glycémique (glucose), votre médecin :

    - déterminera la dose quotidienne d’Insuman Infusat nécessaire, la quantité à perfuser en continu (« débit de base ») et la quantité et le moment des « injections » supplémentaires (« bolus »),

    - vous dira à quel moment vous devez contrôler votre glycémie et si vous avez besoin d’analyses d’urine,

    De nombreux facteurs sont susceptibles de modifier votre glycémie. Vous devez les connaître, afin de pouvoir prendre les mesures adaptées en cas de modification de votre glycémie et d’éviter que la

    glycémie ne devienne trop élevée ou trop basse. Pour plus de détails à ce propos, veuillez vous référer à l’encadré à la fin de cette notice.

Mode d’administration

Insuman Infusat est un liquide (suspension) destiné à être injecté sous la peau.

Votre médecin vous montrera dans quelle zone cutanée vous devez effectuer les perfusions d’insuline, ainsi que le nombre de fois que vous devez changer de point d’injection au sein d’une zone de peau où

vous perfusez l’insuline. Toutefois, prévenez votre médecin avant de changer de zone d’injection de l’insuline.

Ne pas utiliser Insuman Infusat dans des pompes péristaltiques équipées de sondes en silicone. Les

situations où vous ne pouvez pas débuter ou poursuivre l’utilisation de pompes à insuline sont décrites dans les modes d’emploi de ces pompes.

Comment manipuler les cartouches

Insuman Infusat se présente en cartouches conçues pour être utilisées dans Hoechst Infusor et H-Tron. Il ne doit être utilisé qu’avec des pompes adaptées à cette insuline. Seuls les cathéters en

tétrafluoroéthylène ou en polypropylène doivent être utilisés pour la perfusion. Le mode d’emploi fourni avec la pompe vous indiquera comment l’utiliser.

Insuman Infusat ne doit être utilisé que si la solution est claire, incolore, sans particules solides visibles, et qu’elle a la consistance de l’eau.

Placer la cartouche 1 à 2 heures à la température de la pièce avant de l’insérer dans la pompe de manière à pouvoir distinguer et ôter les bulles d’air qui se forment pendant le réchauffement.

Précautions particulières avant l’injection

Avant de commencer la perfusion ôtez toute bulle d’air. Veillez à ce que l’insuline ne soit contaminée ni par de l’alcool, ni par d’autres désinfectants, ni par toute autre substance.

Ne mélangez l’insuline avec aucun autre médicament. Insuman Infusat ne doit PAS être mélangé avec toute autre insuline.

Ne pas remplir à nouveau ni réutiliser les cartouches vides.

Défauts des pompes à insuline

Il convient de toujours garder à l’esprit l’éventualité d’un problème technique si vous constatez qu’il vous faut, pour atteindre le niveau de glycémie souhaité :

    - prendre un supplément d’insuline (« bolus ») à dose plus élevée, ou plus fréquemment que d’habitude, ou

    Pour toute information concernant les précautions de sécurité, se référer au manuel de l’utilisateur de la pompe à insuline.

    Si la pompe ne fonctionne pas bien, vous pouvez prélever de l’insuline de la cartouche à l’aide d’une seringue. Pour ce faire, il vous faut donc des seringues et des aiguilles d’injection. Cependant, vous ne

    devez utiliser que des seringues graduées pour une concentration d’insuline de 100 UI (Unités Internationales) par ml.

Si vous avez utilisé plus d’Insuman Infusat que vous n’auriez dû

    - Si vous avezinjecté une dose trop importante d’Insuman Infusat , votre glycémie peut

devenir trop faible (hypoglycémie). Contrôlez fréquemment votre glycémie. En général, pour prévenir l’hypoglycémie, vous devez vous alimenter davantage et surveiller votre glycémie.

Pour plus d’informations sur le traitement de l’hypoglycémie, voir l’encadré à la fin de cette notice.

Si vous oubliez d’utiliser Insuman Infusat

    - Si vous avezoublié une dose d’Insuman Infusatou si vous n’avez pasinjecté assez d’insuline , votre glycémie peut devenir trop élevée (hyperglycémie). Contrôlez fréquemment

votre glycémie. Pour plus d’informations sur le traitement de l’hyperglycémie, voir l’encadré à la fin de cette notice.

    - Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser Insuman Infusat

Ceci peut entraîner une hyperglycémie sévère (taux très élevé de sucre dans le sang) et une acidocétose

(formation d’acide dans le sang lorsque l’organisme dégrade les graisses au lieu du sucre). N’arrêtez pas Insuman Infusat sans en parler à votre médecin, qui vous dira ce qu’il y a besoin de faire.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, interrogez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

Erreurs d’insuline

Vous devez toujours vérifier l’étiquette de l’insuline avant chaque injection pour éviter les erreurs entre Insuman Infusat et d’autres insulines.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables les plus graves

Effets indésirables peu fréquents (peuvent affecter 1 personne sur 100 au maximum)

• Réaction allergique sévère avec tension artérielle basse (choc)

Effets indésirables de fréquence indéterminée

(ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

• L’effet indésirable le plus fréquent estl’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang). Une hypoglycémie sévère peut provoquer une crise cardiaque ou des lésions cérébrales et peut engager le

pronostic vital. Pour plus d’informations sur les effets indésirables de l’hypoglycémie ou de l’hyperglycémie, voir l’encadré à la fin de cette notice.

• Des réactions allergiques sévèresà l’insulinepeuvent survenir et engager le pronostic vital. De

telles réactions à l’insuline ou aux excipients peuvent entraîner des réactions cutanées étendues (rash et démangeaison sur l’ensemble du corps), un gonflement sévère de la peau ou des muqueuses (œdème

de Quincke), une gêne respiratoire, une diminution de la tension artérielle avec des battements cardiaques rapides et une transpiration abondante.

Autres effets indésirables

Effets indésirables fréquents (peuvent affecter 1 personne sur 10 au maximum)

• Œdèmes

Un traitement par l’insuline peut provoquer une rétention temporaire d’eau dans l’organisme, avec gonflement des mollets et des chevilles.

• Réactions au site d’injection

Effets indésirables peu fréquents

• Urticaire au site d’injection (éruption cutanée avec démangeaisons)

Effets indésirables de fréquence indéterminée

• Rétention sodée

• Réactions oculaires Une modification importante (amélioration ou aggravation) de l’équilibre glycémique peut temporairement perturber votre vision. Chez les patients atteints de rétinopathie proliférante (une

maladie des yeux associée au diabète), les épisodes d’hypoglycémie sévère peuvent provoquer une perte temporaire de la vision.

• Modification de la peau au site d’injection

Si vous injectez trop souvent votre insuline au même endroit de la peau, le tissu graisseux situé sous la peau à cet endroit peut devenir plus mince (lipoatrophie) ou s’épaissir (lipohypertrophie). Des

grosseurs sous la peau peuvent également être causées par l’accumulation d’une protéine appelée amyloïde (amyloïdose cutanée). L’insuline risque de ne pas agir correctement si vous l’injectez dans

une zone présentant des grosseurs. Changez de site d’injection à chaque fois pour éviter de telles modifications cutanées.

• Réactions allergiques et cutanées D’autres réactions légères au point d’injection (rougeur au point d’injection, douleur d’intensité

inhabituelle au point d’injection, démangeaison, tuméfaction au point d’injection, ou inflammation au point d’injection) peuvent survenir. Ces réactions peuvent aussi s’étendre autour du point d’injection.

La plupart des réactions mineures aux insulines disparaissent généralement en l’espace de quelques jours à quelques semaines.

• Anticorps anti-insuline Un traitement par l’insuline peut entraîner la formation par l’organisme d’anticorps anti-insuline

(substances qui agissent contre l’insuline). Toutefois, dans de très rares cas, il faut alors modifier votre dose d’insuline.

Déclaration des effets secondaires

votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

Liste des effets indésirables possibles :

Urticaire géanteSpasme bronchiqueHypersensibilité immédiatePA basseChocRéaction cutanéeAnticorps anti-insuline