Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ULTIBRO BREEZHALER 85 microgrammes/43 microgrammes, poudre pour inhalation en gélule

À quoi sert ce médicament ?

Qu'est-ce qu’Ultibro Breezhaler

Ce médicament contient deux substances actives appelées indacatérol et glycopyrronium, qui appartiennent à un groupe de médicaments appelés bronchodilatateurs.

Dans quels cas Ultibro Breezhaler est-il utilisé

Ce médicament est utilisé pour faciliter la respiration chez les patients adultes ayant des difficultés

respiratoires dues à une maladie pulmonaire appelée broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Dans la BPCO, les muscles qui entourent les voies respiratoires (bronches) sont resserrés.

Cela rend la respiration difficile. Ce médicament empêche le resserrement de ces muscles dans les poumons, ce qui facilite l’entrée et la sortie de l’air.

Si vous utilisez ce médicament une fois par jour, il aidera à diminuer les effets de la BPCO sur votre vie quotidienne.

Que contient ce médicament ?

indacatérol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 30%

Prix: 44.82

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Quelle dose d’Ultibro devez-vous utiliser

La dose habituelle est l’inhalation du contenu d’une gélule chaque jour.

Vous ne devez inhaler ce médicament qu’une fois par jour parce que l’effet du médicament dure 24 heures. Ne dépassez pas la dose indiquée par votre médecin.

Patients âgés (75 ans ou plus)

Si vous êtes âgé(e) de 75 ans ou plus, vous pouvez utiliser ce médicament à la même dose que les autres adultes.

Quand devez-vous inhaler Ultibro Breezhaler

Vous devez utiliser ce médicament à la même heure chaque jour. Cela vous aidera également à vous

rappeler quand vous devez prendre votre médicament. Ultibro Breezhalerpeut être inhalé à tout moment, avant ou après un repas.

Comment utiliser Ultibro Breezhaler

    - Ultibro Breezhaler doit être administré par voie inhalée.

    - Cette boîte contient un inhalateur et des gélules (présentées en plaquettes) qui contiennent le médicament sous forme de poudre pour inhalation. Vous ne devez utiliser les gélules qu’avec

l’inhalateur fourni dans cette boîte (inhalateur Ultibro Breezhaler). Les gélules ne doivent être sorties de la plaquette qu’au moment de leur utilisation.

    - Enlevez la feuille d’aluminium au dos de la plaquette pour l’ouvrir - ne poussez pas la gélule à travers la feuille d’aluminium.

    - Lorsque vous entamez une nouvelle boîte, utilisez le nouvel inhalateur Ultibro Breezhaler contenu dans la boîte.

    - Jetez l’inhalateur inclus dans chaque boîte après que toutes les gélules de cette boîte aient été utilisées.

    - N’avalez pas les gélules.

    pas seulement lorsque vous avez des difficultés respiratoires ou d’autres symptômes de la BPCO.

    Si vous avez des questions sur la durée de votre traitement par ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

    Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    Certains effets indésirables peuvent être graves :

    Fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 patient sur 10)

    difficultés à respirer ou avaler, gonflement de la langue, des lèvres ou du visage, urticaire, éruption cutanée – ces effets peuvent être les signes d’une réaction allergique.

    Peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 patient sur 100)

    douleur « constrictive » dans la poitrine accompagnée d’une augmentation de la sudation – cet effet peut être le signe d’un problème grave au cœur (maladie ischémique cardiaque).

    gonflement principalement de la langue, des lèvres, du visage ou de la gorge (signes évoquant un angiœdème).

    difficultés à respirer accompagnées de sifflements ou de toux.

    douleur ou gêne oculaire, vision floue passagère, halos ou images colorées associés à une rougeur oculaire – ces effets peuvent être les signes d’un glaucome.

    rythme cardiaque irrégulier.

    Si vous avez l’un de ces effets indésirables graves, demander immédiatement un avis médical.

    Les autres effets indésirables peuvent être :

    Très fréquents (peuvent affecter plus d’1 patient sur 10)

    sensation de nez bouché, éternuements, toux, maux de tête avec ou sans fièvre – ces effets peuvent être les signes d’une infection des voies respiratoires supérieures.

    Peu fréquents

    difficultés pour dormir.

    rythme cardiaque rapide.

    palpitations – signes d’un rythme cardiaque anormal.

    modification de la voix (enrouement).

    saignements de nez.

    diarrhées et brûlures à l’estomac.

    bouche sèche.

    démangeaisons ou éruption.

    douleurs au niveau des muscles, ligaments, tendons, articulations et des os.

    spasmes musculaires.

    sensibilité, sensations douloureuses ou douleurs au niveau des muscles.

    douleurs au niveau des bras ou jambes.

    mains, chevilles et pieds gonflés.

    fatigue.

    Rare (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 1 000)

    picotement ou engourdissement.

    Déclaration des effets secondaires

    à votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système

    Liste des effets indésirables possibles :

    Obstruction de la vessieDouleur dans la poitrineTouxCarie dentaireDiabèteIndigestionFièvreMal de têteHyperglycémieAllergieRhinopharyngiteNerveux/nerveuseInfection respiratoireRhiniteInfection des sinusDouleur oropharyngéeInfectionInfection urinaireTête qui tourneRétention urineIrritation de la gorgeAffections respiratoires NCAInfestation