Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion, est une solution composée des substances suivantes diluées dans l'eau :

    · Chlorure de sodium ;

    · Chlorure de potassium ;

    · Chlorure de calcium dihydraté ;

    · Lactate de sodium.

RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion, est utilisée :

    · pour traiter une perte d'eau et de substances chimiques du corps (par ex. en cas de transpiration excessive, de troubles rénaux) ;

    · pour vous traiter, si le volume de sang dans vos vaisseaux sanguins est faible (hypovolémie) ou si vous présentez une pression artérielle trop basse (hypotension) ;

    · pour traiter l'acidose métabolique (lorsque le sang devient trop acide).

Que contient ce médicament ?

sodium (chlorure de)

Comment le prendre ?

RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion vous sera administré par un médecin ou un(e) infirmier/ère. Votre médecin établira la quantité dont vous avez besoin et le temps de l‘administration. Cela dépendra de votre âge, de votre poids, de votre état, et de la raison du traitement. La quantité administrée dépendra aussi des autres traitements que vous recevrez.

Vous ne devez PAS recevoir de RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion, si la solution contient des particules ou si l’emballage est endommagé d’une quelconque manière.

RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion, est généralement administrée à l’aide d’une tubulure en plastique fixée à une aiguille. On utilise habituellement une veine du bras pour administrer la perfusion. Cependant, votre médecin pourra utiliser une autre méthode pour vous l’administrer.

Avant et pendant la perfusion, votre médecin surveillera :

    · la quantité de liquides dans votre organisme

    · l’acidité de votre sang et de vos urines

    Éliminer toute poche partiellement utilisée.

    Ne pas reconnecter une poche de RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion, partiellement utilisée.

    Si vous avez utilisé plus de RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion que vous n’auriez dû

Si l’on vous a administré trop de RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion, ou si l’on vous a administré la perfusion trop rapidement, vous pourrez présenter les symptômes suivants :

    · une surcharge en eau et / ou en sodium (sel) avec accumulation de liquide dans les tissus (oedème) à l’origine d’un gonflement ;

                                                        Si vous développez l’un de ces symptômes, veuillez en informer votre médecin immédiatement. La perfusion doit être arrêtée et vous devez recevoir un traitement en fonction de vos symptômes.

                                                        Si un médicament a été ajouté à la solution de RINGER LACTATE VIAFLO avant que la perfusion excessive ne se produise, celui-ci pourra aussi provoquer des effets indésirables. Il faudra alors consulter la notice de ce médicament pour identifier des effets indésirables possibles.

                                                        Si vous oubliez d’utiliser RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion

                                                        Sans objet.

                                                        Si vous arrêtez d'utiliser RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion

                                                        Votre médecin prendra la décision d’arrêter de vous administrer cette perfusion.

                                                        Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre infirmier/ère.

                                                        Quels sont ses effets indésirables possibles ?

                                                        Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

                                                        Si vous ressentez l’un des symptômes suivants, veuillez en informer immédiatement votre médecin ou votre infirmier/ère.

                                                        Ces symptômes peuvent être des signes d’une réaction d’hypersensibilité (allergique) très sévère voire fatale, appelée choc anaphylactique :

                                                          · une urticaire localisée sur une partie du corps ou généralisée ;

                                                          · un rash cutané ;

                                                          · une rougeur de la peau (érythème) ;

                                                          · des démangeaisons (prurit) ;

                                                          · un gonflement de la peau (angioedème) ;

                                                          · une toux ;

                                                          · un rétrécissement des voies respiratoires provoquant des difficultés respiratoires (bronchospasme) ;

                                                          · une accélération du rythme cardiaque (tachycardie) ;

                                                          · un ralentissement du rythme cardiaque (bradycardie) ;

                                                          · une diminution de la pression sanguine ;

                                                          · une gêne ou une douleur à la poitrine ;

                                                          · une anxiété ;

                                                          · une oppression thoracique (rendant la respiration difficile) ;

                                                          · un essoufflement (dyspnée) ;

                                                          · des bouffées de chaleur ;

                                                          · une irritation de la gorge ;

                                                          · des fourmillements et picotements (paresthésie) ;

                                                          · une diminution de la sensibilité dans la bouche (hypoesthésie buccale) ;

                                                          · une perception du goût modifiée (dysgueusie) ;

                                                          · une fièvre ;

                                                          · des nausées ;

                                                          · des maux de tête.

                                                        Hyperkaliémie (taux anormalement élevé de potassium dans le sang)

                                                        Taux anormalement bas de sodium dans le sang pouvant être dû à l’hospitalisation (hyponatrémie nosocomiale) et troubles neurologiques liés (encéphalopathie hyponatrémique aigüe). L’hyponatrémie peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles et le décès dû à un œdème cérébral/gonflement du cerveau (voir également dans la rubrique 2 « Avertissements et précautions »)

                                                        Réactions liées à la technique d’administration se manifestant par l’un ou l’autre des symptômes suivants :

                                                          · une douleur ou une réaction locale (rougeur ou gonflement au niveau du site de perfusion) ;

                                                          · une irritation et une inflammation de la veine dans laquelle la solution est perfusée (phlébite). Ceci peut provoquer une rougeur, une douleur ou une brûlure et un gonflement tout au long de la veine perfusée ;

                                                          · une rougeur ou des démangeaisons (prurit) au niveau du site de perfusion.

                                                        Autres effets indésirables rapportés avec des produits similaires (autres solutions contenant du lactate de sodium) incluant :

                                                          · d’autres manifestations liées à des réactions d’hypersensibilité/associées à la perfusion ; un nez bouché (congestion nasale), des éternuements, un gonflement dans la gorge rendant la respiration difficile (oedème laryngé appelé aussi oedème de Quincke), un gonflement de la peau (angioedème) ;

                                                          · un changement des concentrations en substances chimiques dans le sang (déséquilibres électrolytiques) ;

                                                          · un volume de sang plus important dans les vaisseaux sanguins qu’il ne devrait l’être (hypervolémie) ;

                                                          · une attaque de panique ;

                                                          · d’autres réactions liées à la technique d’administration : une infection au niveau du site de perfusion, la diffusion de la solution pour perfusion dans les tissus autour de la veine perfusée (extravasation) qui peut engendrer des dommages tissulaires et des cicatrices, un engourdissement au niveau du site de perfusion.

                                                        Si un médicament a été ajouté à la solution pour perfusion, celui-ci peut aussi provoquer des effets indésirables. Ces effets indésirables dépendront du médicament ajouté. Il faudra alors consulter la notice de ce médicament pour identifier les effets indésirables possibles.

                                                        Déclaration des effets secondaires