Notice médicament

information medicament

PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2 est un mélange nutritif qui associe une solution d’acides aminés (composés utilisés par l’organisme afin de construire les protéines), une solution de glucose (glucides) et des sels (électrolytes et oligo-éléments) dans une poche en plastique présentant 2 compartiments de 125 millilitres.

Ce médicament est une solution destinée à être perfusée goutte-à-goutte dans une veine (perfusion intraveineuse) pour les nouveau-nés qui ne peuvent pas se nourrir normalement.

Que contient ce médicament ?

cuivre (sulfate de)

Comment le prendre ?

Posologie

Veillez à toujours utiliser PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2 en suivant exactement les indications de votre médecin.

Votre médecin décidera de la dose et la durée du traitement. Ceci dépendra de l’âge, du poids, des besoins métaboliques et énergétiques, de l’état clinique de votre enfant et de ses capacités à métaboliser les nutriments ainsi que des apports oraux ou entéraux (apports des aliments par une sonde dans le tube digestif).

Lorsqu’elle est utilisée chez les nouveau-nés, la solution (en poche et dispositif d’administration) doit être protégée de l’exposition à la lumière jusqu’à la fin de l’administration (voir la rubrique 2).

En cas d’alimentation par voie intraveineuse exclusive, une administration concomitante de vitamines et de lipides est recommandée. Après ajout de vitamines, il convient de protéger la poche de la lumière.

Mode d’administration

PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2 doit être administré par un professionnel de santé et par voie intraveineuse.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Sans objet.

Si vous avez utilisé plus de PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion que vous n’auriez dû

Si l’on a administré plus de PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion que prévu, se conformer strictement à l’avis du médecin qui doit être alerté immédiatement.

Si vous oubliez d’utiliser PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion

Se conformer strictement à l’avis du médecin qui doit être alerté immédiatement.

Il ne faudra pas administrer à votre enfant de dose double pour compenser la dose oubliée et ne jamais accélérer le débit de perfusion.

Si vous arrêtez d’utiliser PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Informez votre médecin immédiatement si votre enfant développe un des signes suivant car la perfusion doit être stoppée immédiatement :

    Les effets indésirables suivants, liés à la nutrition parentérale (nutrition par une veine) en général, peuvent survenir en particulier en début de traitement :

    · Ecoulement du médicament hors de la veine (extravasation), entraînant des réactions locales de type inflammation ou nécrose.

    · Augmentation du taux de sucre dans le sang (hyperglycémie).

    · Troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements),

    · Déséquilibre hydro-électrolytique, c’est-à-dire perturbation des taux d’électrolytes suivants dans le sang : sodium, potassium, chlore, calcium, magnésium, phosphore.

    · En cas d’apport excessif en acides aminés, une acidose métabolique (déséquilibre des substances acides et basiques du sang) et une hyperazotémie (trop de déchets azotés dans le sang) peuvent apparaître notamment en cas d’insuffisance rénale ou respiratoire.

    · Une augmentation de la concentration en phénylalanine (un acide aminé) dans le sang peut se produire chez les nouveau-nés prématurés dans un état clinique sévère,

    · Des thromboses veineuses (présence d’un caillot sanguin dans les veines) peuvent survenir en particulier si la perfusion est réalisée dans le bras ou le pied (voie intraveineuse périphérique),

    · Anomalies transitoires des fonctions du foie.

    De mauvaises conditions d’utilisation (surdosage ou vitesse de perfusion trop rapide) peuvent entraîner des signes d’hyperglycémie, d’hypercalcémie (augmentation du taux de calcium dans le sang) et d’hypervolémie (augmentation du volume de sang dans les vaisseaux).

    Rarement, des réactions indésirables sévères et dans certains cas fatals, ont été rapportées chez des nouveau-nés prématurés et des nouveau-nés à terme (âgés de moins de 28 jours), traités simultanément par voie intraveineuse par l'antibiotique ceftriaxone et des solutions contenant du calcium. Des précipités (agglomérats) de ceftriaxone sous forme de sels de calcium ont été observés post-mortem dans les poumons et les reins (voir rubriques « N'utilisez jamais PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion » et « Autres médicaments et PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion »).