Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion est une solution contenant les substances suivantes diluées dans l’eau :

    · chlorure de sodium ;

    · chlorure de potassium ;

    · chlorure de magnésium hexahydraté ;

    · trihydrate d’acétate de sodium ;

    · gluconate de sodium.

Le sodium, le potassium, le magnésium, le chlorure, l’acétate et le gluconate sont des substances chimiques présentes dans le sang.

PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion est utilisé :

              · comme source de liquides lors d’une intervention chirurgicale ;

              · pour le traitement d’un état de choc à la suite d’une perte de sang et pour d’autres situations nécessitant un remplacement rapide du sang et/ou de liquide ;

              · en cas d’acidose métabolique (lorsque l’acidité du sang est trop élevée) ne mettant pas en danger la vie du malade ;

              · en cas d’acidose lactique (type d’acidose métabolique provoquée par l’accumulation d’acide lactique dans le corps). L’acide lactique est produit principalement par les muscles et éliminé par le foie.

            PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion peut être utilisée :

              · chez les adultes, les personnes âgées et les adolescents

              · chez les nourrissons de 28 jours à 23 mois et les enfants de 2 à 11 ans.

            Que contient ce médicament ?

            sodium (gluconate de)

            Comment le prendre ?

            PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion vous sera administré par un médecin ou une infirmier/ère. Votre médecin établira la quantité dont vous avez besoin et le temps de l‘administration. Cela dépendra de votre âge, de votre poids, de votre état, de la raison du traitement. La quantité administrée dépendra aussi des autres traitements que vous recevrez.

            Vous ne devez PAS recevoir PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion si la solution contient des particules ou si l’emballage est endommagé d’une quelconque manière.

            PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion est généralement administré à l’aide d’une tubulure en plastique fixée à une aiguille. On utilise habituellement une veine du bras pour administrer la perfusion. Cependant, votre médecin pourra utiliser une autre méthode pour vous l’administrer.

            Avant et pendant la perfusion, votre médecin surveillera :

              · la quantité de liquides dans votre organisme

              · l’acidité de votre sang et de vos urines

              Eliminer toute poche de solution partiellement utilisée.

              Ne pas reconnecter une poche de PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion partiellement utilisée.

            Si on vous a administré trop de PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion ou si on vous a administré la perfusion trop rapidement, vous pourrez présenter les symptômes suivants :

              · surcharge en eau et / ou en sodium (sel) avec accumulation de liquide dans les tissus (œdème) à l’origine d’un gonflement ;

              · fourmillements et picotements au niveau des bras et des jambes (paresthésie) ;

              · faiblesse musculaire ;

              · incapacité à bouger (paralysie) ;

              · rythme cardiaque irrégulier (arythmies cardiaques) ;

              · bloc cardiaque (rythme cardiaque très lent) ;

              · arrêt cardiaque (le cœur s’arrête de battre ; une situation qui constitue un danger de mort) ;

              · confusion ;

              · perte de réflexes des tendons ;

              · respiration diminuée (dépression respiratoire) ;

              · nausée ;

              · vomissements ;

              · flush (rougeur de la peau) ;

              · soif ;

              · tension artérielle faible (hypotension) ;

              · somnolence ;

              · fréquence cardiaque faible (bradycardie) ;

              · coma (perte de connaissance) ;

              · acidose (votre sang devient anormalement acide), ce qui provoque de la fatigue, de la confusion, un état léthargique et un rythme respiratoire accéléré ;

              · hypokaliémie (niveau anormalement bas de potassium dans le sang) et alcalose métabolique (le sang devient trop alcalin) spécialement en cas de troubles de la fonction rénale

              · troubles de l’humeur ;

              · fatigue ;

              · essoufflement ;

              · rigidité musculaire ;

              · tremblements musculaires ;

              · contractions musculaires.

            Si vous développez un de ces symptômes, vous devez le signaler à votre médecin immédiatement. Votre perfusion sera interrompue et vous recevrez un traitement adapté pour vos symptômes.

            Si un médicament a été ajouté à la solution de PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion avant que la perfusion excessive ne se produise, celui-ci pourra aussi provoquer des effets indésirables. Il faudra alors consulter la notice de ce médicament pour identifier des effets indésirables possibles.

            Si vous oubliez d’utiliser PLASMALYTE VIAFLO

            Sans objet.

            Si vous arrêtez d’utiliser PLASMALYTE VIAFLO, solution pour perfusion :

            Votre médecin vous dira quand arrêter l’administration de la perfusion.

            Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre infirmier/ère.

            Quels sont ses effets indésirables possibles ?

            Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

            Si vous ressentez un des symptômes suivant, veuillez en informer immédiatement votre médecin ou votre pharmacien. Ces symptômes peuvent être des signes de réaction allergique (hypersensibilité) très graves, voir fatals :

              · gonflement de la peau du visage, des lèvres ou de la gorge ;

              · difficulté à respirer

              · rash cutané ;

              · rougeur de la peau (érythème) ;

            Le traitement que vous recevrez dépendra de vos symptômes.

            Les autres effets indésirables sont :

                            · Un excès de liquide dans les vaisseaux sanguins (hypervolémie)

                            · Convulsions (crises d’épilepsie)

                            · Urticaire,

                            · Réaction allergique grave qui entraîne des difficultés à respirer ou des vertiges,

                            · Réaction anaphylactoïde

                            · Rythme cardiaque rapide (tachycardie),

                            · Palpitations,

                            · Douleurs à la poitrine,

                            · Gêne thoracique,

                            · Essoufflement (dyspnée),

                            · Fréquence respiratoire augmentée,

                            · Flush cutané,

                            · Hyperémie,

                            · Sensation de faiblesse (asthénie),

                            · Sensation anormale,

                            · Piloérection,

                            · Œdème périphérique,

                            · Fièvre (Pyrexie)

                            · Taux anormalement bas de sodium dans le sang pouvant être dû à l’hospitalisation (hyponatrémie nosocomiale) et troubles neurologiques liés (encéphalopathie hyponatrémique aigüe). L’hyponatrémie peut entrainer des lésions cérébrales irréversibles et le décès dû à un œdème cérébral/gonflement du cerveau (voir également dans la rubrique 2 « Avertissements et précautions »)

                          Si un médicament a été ajouté à la solution pour perfusion, celui-ci peut aussi provoquer des effets indésirables. Les effets indésirables vont dépendre du médicament ayant été ajouté. Il faudra alors consulter la notice de ce médicament ajouté pour identifier des effets indésirables possibles.

                          Autres effets indésirables survenus avec des produits similaires.

                            · Autres manifestations d'hypersensibilité/réactions à la perfusion : pression artérielle basse (hypotension), respiration sifflante, sueurs froides, frissons,