Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

NOVACETOL (ASPIRINE PARACETAMOL), comprimé

À quoi sert ce médicament ?

Antalgique périphérique, antalgique opioïde, antipyrétique.

Ce médicament contient du paracétamol, de l’aspirine et de la codéine.

La codéine appartient à un groupe de médicaments appelés antalgiques opioïdes qui agissent pour soulager la douleur. Elle peut être utilisée seule ou en association avec d’autres antalgiques comme le paracétamol.

Il est indiqué chez l’adulte en cas de douleur et/ou fièvre telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures.

Que contient ce médicament ?

paracétamol

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

RESERVE A L’ADULTE.

1 comprimé, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 à 6 heures. Eventuellement, prendre 2 comprimés en une prise en cas de douleur intense, sans dépasser 6 comprimés par jour.

NE JAMAIS PRENDRE PLUS DE 3 GRAMMES DE PARACETAMOL PAR JOUR (en tenant compte de tous les médicaments contenant du paracétamol dans leur formule).

EN CAS DE DOUTE, DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN.

Mode et voie d'administration

Voie orale.

Les comprimés sont à délayer ou à avaler tels quels avec une boisson (par exemple eau, lait, jus de fruits).

Fréquence d'administration

Se conformer strictement à la prescription médicale.

En général les prises sont espacées de 6 heures et au minimum de 4 heures. Les prises systématiques permettent d’éviter les oscillations de douleur ou de fièvre.

En cas de maladie grave des reins (insuffisance rénale sévère) les prises seront espacées de 8 heures minimum.

La dose maximale journalière de paracétamol ne doit pas excéder 60 mg/kg (sans dépasser 3 g) par jour dans les situations suivantes :

    · adultes de moins de 50 kg,

    · atteinte grave du foie,

    · alcoolisme chronique,

    · malnutrition chronique,

    · déshydratation.

Durée du traitement

En cas de douleurs, en cas de fièvre :

Vous ne devez pas utiliser ce médicament : · plus de 5 jours en cas de douleurs, · plus de 3 jours en cas de fièvre.

Si les douleurs persistent plus de 5 jours ou la fièvre plus de 3 jours ou si elles s'aggravent, ne pas continuer le traitement sans l'avis de votre médecin (voir rubrique « Précautions d'emploi »).

Si vous avez pris plus de NOVACETOL (ASPIRINE PARACETAMOL), comprimé que vous n’auriez dû

En cas de surdosage ou d’intoxication accidentelle, prévenir en urgence un médecin.

Les principaux signes du surdosage en codéine sont la somnolence et des difficultés respiratoires.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Ce médicament peut provoquer des effets indésirables mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

LIES A LA PRESENCE DE PARACETAMOL

    · Dans certains cas rares, il est possible que survienne une éruption ou une rougeur cutanée ou une réaction allergique pouvant se manifester par un brusque gonflement du visage et du cou ou par un malaise brutal avec chute de la pression artérielle. Il faut immédiatement arrêter le traitement, avertir votre médecin et ne plus jamais reprendre de médicament contenant du paracétamol.

    · Exceptionnellement, des modifications biologiques nécessitant un contrôle du bilan sanguin ont pu être observées : troubles de fonctionnement du foie, taux anormalement bas de certains globules blancs ou de certaines cellules du sang comme les plaquettes pouvant se traduire par des saignements de nez ou des gencives. Dans ce cas, consultez un médecin.

LIES A LA PRESENCE DE CODEINE

Possibilités de :

    · sensation d’endormissement, euphorie, trouble de l’humeur,

    · rétrécissement de la pupille, difficulté à uriner,

    · réaction d'hypersensibilité (démangeaison, urticaire et éruption cutanée étendue),

    · constipation, nausées, vomissements,

    · somnolence, état vertigineux,

    · gêne respiratoire,

    · douleurs abdominales en particulier chez les patients cholécystectomisés (sans vésicule biliaire),

    · très rares atteintes du pancréas.

LIES A LA PRESENCE D’ASPIRINE

Il faut immédiatement arrêter votre traitement et avertir votre médecin dans les cas suivants :

    · hémorragies gastriques et intestinales (voir rubrique : « Mises en garde spéciales »). Celles-ci sont d'autant plus fréquentes que la posologie utilisée est élevée,

    · hémorragies cérébrales,

    · réactions allergiques de type éruption cutanée, crise d'asthme, œdème de Quincke (urticaire du visage avec gêne respiratoire),

    · bourdonnements d'oreille, sensation de baisse de l'audition, maux de tête, vertiges : ces signes traduisent habituellement un surdosage de l'aspirine,

    Avertir votre médecin en cas de douleurs abdominales, saignements de nez ou des gencives.

    Des cas d’ulcère de l’estomac ont été rapportés.

Liste des effets indésirables possibles :

Vomissements de sangHémorragieAnémie par déficience en fer