Notice médicament

information medicament

ACIDRINE, comprimé à croquer

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique

ANESTHESIQUE LOCAL associé à un ANTI-ACIDE et un PROTECTEUR MUQUEUX

(A: appareil digestif et métabolisme)

Indications thérapeutiques

Ce médicament est préconisé dans les douleurs et les brûlures de l'œsophage ou dans les douleurs, les brûlures et les aigreurs de l'estomac.

Que contient ce médicament ?

aluminium (amino-acétate d')

Comment le prendre ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie

Croquer ou sucer 1 à 2 comprimés au moment des douleurs. Puis, avaler rapidement un verre d'eau après absorption afin d'éviter l'anesthésie des muqueuses buccales et de la glotte.

Il est habituellement inutile de dépasser 6 comprimés par jour. Si celles-ci ne suffisent pas à vous calmer, DEMANDEZ L'AVIS DE VOTRE MEDECIN.

Mode et voie d'administration

Voie orale.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de ACIDRINE, comprimé à croquer que vous n’auriez dû :

Une utilisation prolongée ou à forte dose peuvent entrainer une augmentation du risque de survenue de déplétion phosphorée et de constipation. Les patients ayant une insuffisance rénale peuvent présenter un risque d’hypermagnésémie.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Sans objet.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, ACIDRINE, comprimé à croquer est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

    · risque de diminution du taux de phosphore dans le sang, en cas d'utilisation prolongée,

    Date de péremption

    Ne pas utiliser ACIDRINE, comprimé à croquer après la date de péremption mentionnée sur le conditionnement extérieur.

    Conditions de conservation

    Pas de précautions particulières de conservation.

    Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

    Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.