information medicament

CEFOTAXIME PANPHARMA 2 g, poudre pour solution injectable (IM-IV)

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est indiqué dans :

    · le traitement d'infections sévères, en particulier les septicémies, les endocardites et les méningites,

    · la prévention des infections lors des résections endoscopiques de prostate.

Que contient ce médicament ?

céfotaxime

Comment le prendre ?

Posologie

Chez l'adulte

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables possibles :

Très fréquent (peut toucher plus d’1 personne sur 10) :

    · Douleur au point d'injection intramusculaire.

Peu fréquent (peut toucher jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Manifestations hématologiques (quantité excessive ou insuffisante de certains éléments du sang).

    · Réaction de Jarisch-Herxheimer (réaction inflammatoire de l'organisme).

    · Convulsions (voir rubrique 2).

    · Diarrhées.

    · Manifestations du foie : modifications transitoires du bilan hépatique.

    · Manifestations cutanées : rougeur, démangeaisons, urticaire.

    · Diminution de la fonction du rein surtout lors d'associations à d'autres médicaments tels que les aminosides et les diurétiques puissants.

    · Fièvre.

    Indéterminé (effets dont la fréquence ne peut être évaluée à partir des données disponibles)

    · Manifestations hématologiques (baisse des globules blancs, pouvant être fortement diminuée lors de traitement prolongé, baisse des globules rouges, diminution simultanée des globules rouges, blancs et des plaquettes) (voir rubrique 2).

    · Manifestations allergiques sévères : variété d'urticaire avec brusque gonflement du visage et du cou, gêne respiratoire, état de choc.

    · Maux de tête.

    · Sensation vertigineuse.

    · Troubles neurologiques graves appelés encéphalopathies à type confusion, des troubles de la conscience, une crise convulsive ou encore des mouvements anormaux en particulier en cas de fortes posologies, en particulier chez l'insuffisant rénal.

    · Nausée, vomissement, douleur abdominale, colite pseudomembraneuse (maladie de l'intestin avec diarrhée et douleurs au ventre) (voir rubrique 2).

    · Atteinte du foie, parfois avec jaunisse.

    · Toxicité au niveau du rein, maladie inflammatoire des reins (néphrite interstitielle), défaillance de la fonction des reins (insuffisance rénale aiguë).

    · Manifestations cutanées graves, notamment des atteintes de la peau appelées érythème polymorphe ou des rougeurs se généralisant à tout le corps avec des pustules et accompagnées de fièvre (pustulose exanthématique aiguë généralisée), un syndrome de Stevens-Johnson ou de Lyell qui se caractérisent par l’apparition de bulles (décollement de la peau pouvant rapidement s'étendre de façon très grave à tout le corps), ou une réaction médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS) qui se caractérise par une éruption cutanée, pouvant s’accompagner de fièvre, fatigue, gonflement du visage, gonflement des ganglions lymphatiques, augmentation des éosinophiles (type de globules blancs) et une atteinte d’autres organes (voir rubrique 2).

    · Manifestations cardiaques : cas isolés d'arythmies (trouble du rythme cardiaque).

    · Surinfection.

    Liste des effets indésirables possibles :

    Douleur au site d'injection