information medicament

TRASYLOL 500 000 UIK/50 mL, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament appartient à une classe de médicaments appelés anti-fibrinolytiques, qui sont utilisés pour empêcher les saignements (perte de sang).

Ce médicament peut aider à réduire l’ampleur des saignements pendant et après les opérations du cœur. Il est également utilisé pour limiter le recours aux transfusions sanguines pendant et après les opérations du cœur. Votre médecin/chirurgien a estimé qu’un traitement par ce médicament pourrait vous être bénéfique car vous présentez un risque élevé de saignement majeur dans la mesure où vous devez subir un pontage cardiaque sous circulation extracorporelle (avec une machine cœur-poumon).

Votre médecin vous administrera l’aprotinine après avoir évalué attentivement les bénéfices et les risques, et après avoir pris en compte les autres traitements disponibles.

Que contient ce médicament ?

aprotinine

Comment le prendre ?

Posologie

Chez l’adulte, le schéma posologique recommandé est le suivant :

Vous recevrez une petite quantité de ce médicament (1 ml) avant le début de l’opération, afin de vérifier que vous n’êtes pas allergique à ce médicament. Des médicaments utilisés pour prévenir les symptômes allergiques (antagoniste H1 et antagoniste H2) peuvent vous être administrés 15 minutes avant l’injection de la dose test de ce médicament.

Si vous ne présentez aucun signe d’allergie, vous recevrez ensuite 100 – 200 ml de ce médicament sur 20 à 30 minutes, puis 25 – 50 ml par heure (5 – 10 ml/min maximum) jusqu’à la fin de l’opération.

En règle générale, vous ne recevrez pas plus de 700 ml de ce médicament en une fois.

Aucun ajustement particulier de la posologie n’est nécessaire chez les personnes âgées ou les patients dont la fonction rénale est altérée.

Mode et voie d’administration

Ce médicament vous sera habituellement administré en position couchée, en injection lente ou en perfusion (goutte à goutte) à l’aide d’un cathéter introduit dans une grosse veine de votre corps.

Si vous avez utilisé plus de TRASYLOL 500 000 UIK/50 ml, solution injectable que vous n’auriez dû

Il n’existe aucune substance spécifique permettant de contrer les effets de TRASYLOL 500 000 UIK/50 ml, solution injectable.

Si vous oubliez d’utiliser TRASYLOL 500 000 UIK/50 ml, solution injectable

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser TRASYLOL 500 000 UIK/50 ml, solution injectable

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si les réactions allergiques sont rares chez les patients recevant ce médicament pour la première fois, le risque de telles réactions peut être accru chez les patients traités à plusieurs reprises par ce médicament. Les symptômes d’une réaction allergique incluent :

    · des difficultés à respirer,

    · une diminution de la pression artérielle,

    · des démangeaisons, une éruption cutanée et de l’urticaire,

    Si l’un de ces symptômes apparaît pendant l’administration de ce médicament, votre médecin/chirurgien arrêtera le traitement.

    · douleur dans la poitrine (ischémie myocardique, occlusion/thrombose coronaire), crise cardiaque (infarctus du myocarde),

    · fuite de liquide cardiaque dans la cavité environnante (épanchement péricardique),

    · caillot sanguin (thrombose),

    · affection rénale (insuffisance rénale aiguë, nécrose tubulaire rénale),

    Rares : pouvant toucher jusqu’à 1 patient sur 1 000

    · formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins (artères),

    Très rares : pouvant toucher jusqu’à 1 patient sur 10 000

    · gonflement de la peau au niveau ou autour du site d’injection (réactions au site d’injection et de perfusion, (thrombo-) phlébite au site de perfusion),

    · formation de caillots sanguins dans les poumons (embolie pulmonaire),

    · trouble sévère de la coagulation entraînant des lésions des tissus et des saignements (coagulation intravasculaire disséminée),

    · incapacité du sang à coaguler normalement (coagulopathie),