information medicament

CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement. Il est utilisé pour aider à identifier (diagnostiquer) une maladie.

Cerestab est un médicament radiopharmaceutique. Il vous est administré avant une scintigraphie pour voir l‘intérieur de votre organisme à l’aide d’une caméra spéciale :

    · Il contient une substance active appelée « exametazime » qui est mélangée avant utilisation à un médicament radioactif appelé le « technétium-99m »

    · Une fois injecté il peut être détecté à l’aide d’une caméra spéciale utilisée pour la scintigraphie

    Votre médecin vous expliquera dans quelle indication la scintigraphie est appropriée dans votre cas.

    L'examen avec CERESTAB vous expose à une irradiation. Votre médecin et le médecin spécialiste de médecine nucléaire ont estimé que le bénéfice clinique de cet examen avec le produit radiopharmaceutique est supérieur au risque d’exposition à de faibles quantités de rayonnements.

    Si vous avez d'autres questions, posez-les au spécialiste de médecine nucléaire qui réalise votre examen.

    Avertissements et précautions

Avant de vous faire administrer CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique contrôler avec votre médecin spécialiste de médecine nucléaire :

    · que la personne qui va prendre ce médicament n’est pas un enfant,

    · que vous n’êtes pas enceinte ou susceptible d’être enceinte,

    · que vous allaitez,

    Autres médicaments et CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique.

    Informez le médecin spécialiste de médecine nucléaire qui est en charge de votre examen si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament. En effet certains médicaments peuvent affecter la façon dont CERESTAB agit.

    Il n’y a pas d’interaction connue de CERESTAB avec d’autres médicaments, mais il est indispensable de demander l’avis de votre médecin ou du spécialiste de médecine nucléaire avant l’administration de CERESTAB.

Il ne faut pas allaiter si on vous a administré CERESTAB. De faibles quantités de radioactivité peuvent se retrouver dans le lait maternel. Si vous allaitez votre médecin pourra différer l’examen avec CERESTAB jusqu’à ce que vous ayez arrêté d’allaiter. Si cela n’est pas possible, le spécialiste de médecine nucléaire pourra vous demander :

    · d’interrompre l’allaitement et

    · d’utiliser un lait maternisé pendant au moins 12 heures après l’administration de CERESTAB

    Ce médecin vous indiquera à quel moment vous pourrez reprendre l’allaitement.

    CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique contient du sodium

Que contient ce médicament ?

examétazime

Comment le prendre ?

Il existe des réglementations strictes concernant l’utilisation, la manipulation et l’élimination des médicaments radiopharmaceutiques.

CERESTAB ne sera utilisé que dans des zones spécialement contrôlées. Ce médicament ne sera manipulé et ne vous sera administré que par des professionnels formés et qualifiés pour l’utiliser en toute sécurité. Ils vous donneront les informations qui vous sont nécessaires pour cet examen.

Le médecin spécialiste en médecine nucléaire qui supervise l’examen décidera de la quantité de CERESTAB à utiliser dans votre cas. Le médecin choisira la quantité minimale nécessaire pour obtenir les informations souhaitées.

La quantité habituellement recommandée pour un adulte varie entre 555 et 1110 MBq en fonction de l'examen réalisé. Le megabecquerel (MBq) est l’unité utilisée pour mesurer la radioactivité.

Avant l’administation de CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique

Il vous sera demandé de boire de larges quantités d’eau avant le début de l’examen de façon à uriner aussi souvent que possible dans les heures qui suivent l’examen.

Administration de CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique et conduite de l’examen

Habituellement vous recevrez :

    · une injection unique.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Sans objet

Durée de la procédure

Votre médecin spécialiste en médecine nucléaire vous informera de la durée habituelle de l’examen.

Après l’administation de CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique

    · Il vous sera demandé d’uriner fréquemment afin d’éliminer le produit de votre organisme.

Le médecin spécialiste en médecine nucléaire vous informera de toutes précautions particulières que vous devrez prendre après l’administration de ce médicament. Contactez votre médecin spécialiste en médecine nucléaire si vous avez des questions.

Si vous avez pris plus de CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique que vous n’auriez dû

Un surdosage est peu probable car une dose unique de CERESTAB vous sera administrée par le médecin spécialiste en médecine nucléaire dans des conditions contrôlées.

Toutefois, en cas de surdosage, vous recevriez le traitement approprié.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations au médecin spécialiste en médecine nucléaire qui supervise l’examen.

Si vous oubliez de prendre CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique.

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre CERESTAB 500 microgrammes, trousse radiopharmaceutique.

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Réactions allergiques

Si vous avez une réaction allergique à l’hôpital ou à la clinique pendant l’examen, informez immédiatement le médecin.

Ces signes d’allergie peuvent être :

    · une éruption cutanée ou des démangeaisons ou des rougeurs,

    · un gonflement du visage,

    Si ces effets indésirables se manifestent alors que vous avez quitté l’hôpital ou la clinique vous devez vous présenter directement au département des urgences de l’hôpital le plus proche

    Autres réactions indésirables (fréquence inconnue)

    · rash irrégulier avec démangeaisons

    · maux de tête

    · vertiges

    · rougeurs

    · nausées

    · vomissements

    · état asthénique (malaise, fatigue)

    L'examen avec CERESTAB vous expose à une faible irradiation liée à un faible risque d’induction de cancers et au développement potentiel d'anomalies héréditaires.

Déclaration des effets secondaires