Notice médicament

information medicament

POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER est une solution contenant les substances suivantes dans de l’eau : chlorure de potassium, chlorure de sodium, glucose (sucre). Le potassium, le sodium, les chlorures et le glucose sont des substances chimiques présentes dans le sang.

POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER est utilisé dans les cas suivants :

    · Etats de déshydratation

    · Equilibration hydro-électrolytique (de l’eau et des sels minéraux de l’organisme)

    · Comme une source modérée de calories (200 kcal/l)

Que contient ce médicament ?

sodium (chlorure de)

Comment le prendre ?

Posologie

POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER vous sera administré par un médecin ou un(e) infirmier(ère). Votre médecin établira la quantité dont vous avez besoin et la fréquence d’administration. Cela dépendra de votre âge, de votre poids, de votre état clinique et de la raison du traitement. La quantité administrée peut également dépendre d’autres traitements que vous recevez.

Mode d’administration

POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER vous est généralement administrée à l’aide d’une tubulure en plastique reliée à une aiguille dans une veine. On utilise habituellement une veine de votre bras pour administrer la perfusion. Cependant, votre médecin peut choisir une autre méthode pour vous administrer le médicament.

POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER ne doit pas être injecté dans un muscle (injection intramusculaire).

Avant et pendant la perfusion, votre médecin surveillera :

    · la quantité de liquides dans votre organisme

    · l’acidité de votre sang et de vos urines

    Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Utilisation chez les enfants

Sans objet.

Si vous avez utilisé plus de POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER, solution pour perfusion que vous n’auriez dû

Si vous avez reçu trop de solution de POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER (surdosage) ou si elle vous est administrée trop vite, cela peut conduire aux symptômes suivants :

    · une surcharge d’eau avec une accumulation de liquide dans les tissus provoquant un gonflement,

    · un taux élevé de potassium dans le sang, en particulier chez les patients souffrant d’insuffisance rénale,

    Si vous développez un de ces symptômes, vous devez en informer votre médecin immédiatement. Votre perfusion sera arrêtée et il vous sera donné un traitement en fonction des symptômes.

Si vous oubliez d’utiliser POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER, solution pour perfusion

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser POLYIONIQUE FORMULE 1A G5 BAXTER, solution pour perfusion

Votre médecin décidera quand vous pourrez arrêter de recevoir cette perfusion.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous avez l’un des symptômes suivants, vous devez immédiatement informer votre médecin ou votre infirmier(ère). Ceux-ci peuvent être des signes d'une réaction allergique très sévère voire fatale :

    · gonflement de la peau du visage, des lèvres et de la gorge,

    · difficulté à respirer,

    · rougeur de la peau,

    · urticaire.

Les autres effets indésirables sont :

    · réaction allergique grave qui provoque des difficultés à respirer ou des vertiges (réaction anaphylactoïde),

    · taux élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie),

    · un taux anormalement bas de sodium dans le sang pouvant être dû à l’hospitalisation (hyponatrémie nosocomiale) et troubles neurologiques liés (encéphalopathie hyponatrémique aigüe). L’hyponatrémie peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles et le décès dû à un œdème cérébral / gonflement du cerveau (voir également dans la rubrique 2 « Avertissements et précautions »),

    · modifications de la quantité d’électrolytes dans le sang (troubles électrolytiques), y compris un taux élevé de potassium dans le sang (hyperkaliémie) et un taux faible de sodium dans le sang (hyponatrémie),

    · agitation, tremblements,

    · rythme cardiaque lent (bradycardie), rythme cardiaque rapide (tachycardie), rythme cardiaque rapide ou irrégulier (palpitations), étourdissements,

    · coloration bleue des lèvres, de la langue et de la peau due à un manque d’oxygène dans le sang (cyanose), tension artérielle basse (hypotension), tension artérielle élevée (hypertension), rougeur de l’œil (hyperémie),

    · difficultés à respirer (bronchospasme), essoufflement (dyspnée), respiration sifflante, toux, troubles respiratoires,

    · vomissements, nausées,

    · une maladie du foie (insuffisance hépatique), des troubles du foie qui impliquent le remplacement du tissu hépatique normal par du tissu cicatriciel conduisant à la perte de la fonction du foie (cirrhose hépatique, fibrose hépatique), des problèmes avec l’écoulement de la bile (cholestase), une accumulation de graisse dans le foie (stéatose hépatique), une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite), des calculs dans la vésicule biliaire ou dans les voies biliaires (cholélithiase),

    · démangeaisons, transpiration excessive (hyperhidrose), chair de poule (horripilation), sueurs froides,

    · des effets indésirables qui peuvent être associés à la technique d’administration :

    o fièvre, frissons, bouffées de chaleur, sensation de brûlure, douleur à la poitrine, gêne à la poitrine, sensation de faiblesse, sensations anormales, accumulation de liquide sous la peau, en particulier autour des chevilles (œdème périphérique), douleur ou réaction locale (rougeur ou gonflement) au niveau du site d’injection, rougeur de la peau au niveau du site d’injection,

    o irritation et inflammation de la veine dans laquelle la solution est perfusée (phlébite, thrombophlébite, thrombophlébite superficielle). Ceci peut provoquer une rougeur, une douleur ou une brûlure et un gonflement tout au long de la veine perfusée.

      Si un médicament a été ajouté à la solution pour perfusion, celui-ci peut aussi provoquer des effets indésirables. Ces effets indésirables dépendent du médicament qui a été ajouté. Il faudra alors consulter la notice de ce médicament pour identifier des effets indésirables possibles.