Notice médicament

information medicament

FERTISTARTKIT 150 UI, poudre et solvant pour solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Gonadotrophines - code ATC : G03GA02

Indications thérapeutiques :

    · FERTISTARTKIT est utilisé pour provoquer l'ovulation chez des femmes qui n'ovulent pas et qui n'ont pas répondu au traitement par le citrate de clomifène.

    FERTISTARTKIT est une hormone post-ménopausique humaine, hautement purifiée, appartenant au groupe pharmacothérapeutique des gonadotrophines.

    Un flacon contient de la poudre lyophilisée avec 150 UI d’activité d’hormone folliculo-stimulante (FSH) et 150 UI d’activité d’hormone lutéinisante (LH) humaine.

La gonadotrophine ménopausique humaine (HMG) est extraite de l'urine des femmes ménopausées. De la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), extraite de l’urine des femmes enceintes, est ajoutée pour contribuer à l’activité LH totale.

Ce médicament doit être utilisé sous surveillance médicale.

Que contient ce médicament ?

hormone lutéinisante humaine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 316.5

Comment le prendre ?

Posologie

Dosage et durée de traitement :

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin.

Femmes qui n’ovulent pas et qui ont des règles irrégulières ou qui n’ont pas de règles :

En règle générale, la première injection d’un flacon de FERTISTARTKIT 150 UI est administrée la première semaine du cycle après les règles, spontanées ou induites.

Ensuite, FERTISTARTKIT est injecté quotidiennement à la dose prescrite par le médecin et le traitement est poursuivi jusqu’au développement d’au moins un follicule mature dans l’ovaire. Votre médecin adaptera la dose de FERTISTARTKIT en fonction de la réponse ovarienne, qui est déterminée à l’aide d’examens cliniques.

Dès qu’un follicule atteint le stade de développement requis, le traitement par FERTISTARTKIT est suspendu et l’ovulation est déclenchée avec une autre hormone (gonadotrophine chorionique, hCG).

L’ovulation a généralement lieu 32 à 48 heures plus tard.

Durant cette phase du traitement, la fécondation est possible. Vous devrez avoir des relations sexuelles tous les jours à partir de la veille de l’administration de l’hCG. En l’absence de grossesse malgré l’ovulation, le traitement peut être renouvelé.

Femmes sous stimulation ovarienne en vue du développement de plusieurs follicules avant une fécondation in vitro ou autres techniques de procréation assistée :

Le but de cette méthode est d’induire le développement de plusieurs follicules. Le traitement débutera le 2e ou 3e jour du cycle avec des injections de 150-300 UI de FERTISTARTKIT (1-2 flacons de FERTISTARTKIT 150 UI). Votre médecin pourra décider d’administrer des doses plus élevées si nécessaire. La dose injectée de FERTISTARTKIT est supérieure à celle employée pour la fécondation naturelle. La poursuite du traitement est adaptée individuellement par le médecin.

Dès qu’un nombre suffisant de follicules s’est développé, le traitement par FERTISTARTKIT est suspendu et l’ovulation est déclenchée en injectant une autre hormone (gonadotrophine chorionique, hCG).

Mode d’administration

Comment administrer FERTISTARTKIT ?

FERTISTARTKIT est injecté lentement sous la peau (par voie sous-cutanée) ou dans le muscle (injection intramusculaire).

Chaque flacon est à usage unique et doit être administré immédiatement après reconstitution.

Après vous avoir dispensé les conseils et la formation nécessaires, votre médecin peut vous demander de vous injecter FERTISTARTKIT vous-même.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

L’effet indésirable suivant est important et son apparition exige une action immédiate si vous le ressentez. Vous devez cesser la prise de FERTISTARTKIT et consulter votre médecin immédiatement si les effets suivants surviennent :

Fréquent : peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10 :

    · syndrome d’hyperstimulation ovarienne (les symptômes incluent la formation de kystes ovariens ou l’augmentation du volume de kystes existants, une douleur dans la région abdominale basse, une sensation de soif ainsi que des nausées, parfois accompagnées de vomissements, des volumes bas d’urines concentrées et une prise de poids) (voir rubrique 2 pour plus d’informations).

Les effets indésirables suivants ont aussi été rapportés :

Très fréquent : peut affecter plus de 1 personne sur 10 :

    · maux de tête

    · ballonnements

Fréquent : peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10 :

    · douleur ou gêne abdominale

    · douleur pelvienne

    · maux de dos

    · sensation de lourdeur

    · inconfort au niveau des seins

    · étourdissements

    · bouffées de chaleur

    · sensation de soif

    · nausées

    · fatigue

    · sensation générale d’inconfort

    · réaction au site d’injection comme une douleur ou une inflammation (fréquence supérieure avec l’injection intramusculaire par rapport à l’injection sous-cutanée)

Rare : peut affecter jusqu'à 1 personne sur 1000 :

    · torsion ovarienne (torsion de l’ovaire qui peut provoquer une douleur extrême dans l’abdomen)

Très rare : peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10000 :

    · thrombo-embolisme (formation d’un caillot dans un vaisseau sanguin qui migre dans la circulation et bloque un autre vaisseau).

Liste des effets indésirables possibles :

Nerveux/nerveuseDouleur pelvienneSoifTête qui tourneRéaction au site d'injectionDouleur au site d'injectionSe sent très malGêne abdominaleSensibilité mammaireBouffée de chaleurAbdomen gonfléDouleur abdominaleMal de dosPerte d'énergieMal de têteMal au coeur