information medicament

IMIGRANE 10 mg/0,1 ml, solution pour pulvérisation nasale

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la crise de migraine avec ou sans aura (sensation subjective passagère qui précède la crise de migraine, très variable d’un sujet à l’autre et qui touche l’audition, la vue …).

La forme solution pour pulvérisation nasale est particulièrement adaptée à la crise de migraine s’accompagnant de nausées et de vomissements.

Que contient ce médicament ?

sumatriptan

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 7.94

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Ce médicament peut être administré chez l'adolescent (à partir de 12 ans) et chez l'adulte (de 18 à 65 ans).

    Ne pas administrer plus de 2 pulvérisations par 24 heures et bien respecter un délai de 2 heures entre les 2 administrations.

    Le dosage de 20 mg/0,1 ml n’est pas adapté pour l’adolescent.

    Ne pas administrer plus de deux pulvérisations de 10 mg de sumatriptan solution pour pulvérisation nasale par 24 heures.

    · Traitement du mal de tête au cours de la crise de migraine : une seule pulvérisation administrée dans une seule narine.

    · En l'absence de soulagement, au cours d'une crise, l'administration d'une seconde dose n'apporte pas de bénéfice supplémentaire.

    · En cas de soulagement après la première prise puis de réapparition de la douleur dans les 24 heures, une seconde dose pourra être administrée, à condition de respecter un intervalle d'au moins 2 heures entre les 2 administrations.

Mode d’administration

Pulvérisation nasale.

Description de l'étui

    · L'étui contient un, deux, six, douze ou dix-huit pulvérisateurs pour administration nasale, emballés séparément sous blister. Chaque pulvérisateur contient une dose de sumatriptan.

    · N'ouvrez le blister que si vous êtes sur le point d'utiliser un pulvérisateur ; chaque pulvérisateur est commercialisé dans un blister pour vous aider à le maintenir propre et intact. Si vous enlevez un pulvérisateur du blister ou si vous le maintenez dans le blister ouvert, il est possible que son fonctionnement en soit altéré.

    · Gardez dans l'étui les pulvérisateurs maintenus dans leur blister. Cet étui permet de les protéger de la lumière et de tout risque d'endommagement.

Description des différentes parties du pulvérisateur nasal

    · L’embout arrondi : partie à introduire dans la narine. La solution pour pulvérisation provient de l’interstice situé sur le dessus de l’embout.

    · Le dispositif de maintien : partie à maintenir durant l’utilisation du pulvérisateur nasal.

    Le pulvérisateur nasal ne doit être retiré du blister qu’immédiatement avant utilisation.

2

    · Dans un premier temps, adopter une position confortable, la position assise étant tout à fait possible ;

    · Se moucher en cas de rhume ou de nez bouché ;

    4

    Etape précédant l’introduction du pulvérisateur dans le nez.

    · Presser fermement sur une narine pour la boucher ;

    5

    Etape d’introduction du pulvérisateur dans le nez, prêt à l’emploi.

    · Introduire l’embout dans l’autre narine d’environ 1 cm ;

    · Incliner légèrement la tête vers l’arrière comme indiqué sur le dessin et fermer la bouche ;

    · Inspirer lentement par le nez et en même temps presser fermement le poussoir bleu avec le pouce ;

    · Le poussoir peut opposer une légère résistance et l’on peut entendre un déclic lors de son utilisation ;

    · Retirer le pulvérisateur du nez ainsi que l’index qui maintient l’autre narine bouchée ;

    · Inspirer doucement par le nez pour permettre au produit de bien rester dans la narine ;

    · Expirer par la bouche ;

    · Après utilisation du pulvérisateur, le nez peut sembler pris et l’on peut également ressentir un léger goût dans la bouche. Ces sensations sont normales et passeront rapidement ;

    · Après une seule utilisation, le pulvérisateur est vide. Le jeter dans un endroit sûr.

    · Il est recommandé d’administrer le médicament le plus rapidement possible dès l’apparition des maux de tête ;

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    Ce médicament peut entraîner chez certaines personnes des effets plus ou moins gênants.

    Réactions allergiques : demander de l’aide immédiatement

    Les effets indésirables suivants peuvent survenir mais leur fréquence est inconnue :

    Manifestations allergiques plus ou moins sévères incluant une éruption cutanée avec ou sans démangeaison, une respiration sifflante, un gonflement des paupières, du visage ou des lèvres, ou un choc.

    Si vous ressentez un de ces symptômes juste après avoir pris IMIGRANE,

    Liste des effets indésirables possibles :

    Perturbation du goûtRespiration difficileHémorragie nasalePerte d'énergieHypoesthésieIrritableSymptômes de nausées et vomissementsDouleurParesthésieTête qui tourneSensation de brûlureMal musculaireSensibilité au toucherOppressionSomnolence