information medicament

NEORAL 100 mg, capsule molle

À quoi sert ce médicament ?

Qu'est-ce que NEORAL 100 mg, capsule molle ?

Le nom de votre médicament est NEORAL. Il contient la substance active ciclosporine. Il appartient à un groupe de médicaments connus sous le nom d'agents immunosuppresseurs. Ces médicaments sont utilisés pour diminuer les réactions immunitaires de l'organisme.

Dans quels cas NEORAL 100 mg, capsule molle est-il utilisé et comment agit-il ?

    · Si vous avez eu une greffe d'organe, de moelle osseuse ou de cellules souches, la fonction de NEORAL est de contrôler votre système immunitaire. NEORAL empêche le rejet des organes greffés en bloquant le développement de certaines cellules qui sinon attaqueraient les tissus greffés.

    · Si vous souffrez d'une maladie auto-immune, dans laquelle votre système immunitaire attaque vos propres cellules, NEORAL stoppe cette réaction immunitaire. Ces maladies peuvent être des affections oculaires menaçant votre vision (uvéite endogène, y compris uvéite de Behçet), les formes sévères de certaines maladies de la peau (dermatite atopique ou eczéma et psoriasis), une polyarthrite rhumatoïde sévère ou une maladie rénale appelée syndrome néphrotique.

Que contient ce médicament ?

ciclosporine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 181.22

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin en cas de doute.

Ne prenez pas plus que la dose recommandée.

La dose de ce médicament sera soigneusement ajustée à vos propres besoins par votre médecin. Une trop grande quantité de ce médicament peut altérer le fonctionnement de vos reins. Vous aurez des examens de sang réguliers et des visites à l'hôpital, notamment après une greffe. Cela vous permettra de discuter avec votre médecin de votre traitement et de lui faire part de vos problèmes éventuels.

Quelle quantité de NEORAL 100 mg, capsule molle faut-il prendre ?

Votre médecin déterminera la dose de NEORAL qui vous convient. Cette dose dépend de votre poids et de la raison pour laquelle vous prenez ce médicament. Votre médecin vous dira également à quelle fréquence vous devez prendre votre médicament.

    · Chez l'adulte :

Greffe d'organe, de moelle osseuse ou de cellules souches

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Certains effets indésirables peuvent être graves.

Prévenez immédiatement votre médecin si vous remarquez l'un des effets indésirables graves suivants :

    · Comme d'autres médicaments qui agissent sur le système immunitaire, il est possible que la ciclosporine influence la capacité de votre corps à combattre les infections et entraîne le développement de tumeurs ou autres cancers, en particulier de la peau. Les signes d’infections peuvent être de la fièvre ou un mal de gorge.

    · Modifications de votre vue, perte de coordination, maladresse, perte de mémoire, difficultés à parler ou à comprendre ce que les autres disent et faiblesse musculaire peuvent être les signes d'une infection du cerveau appelée leuco-encéphalopathie multifocale progressive.

    · Problèmes cérébraux avec des signes tels que convulsions, confusion, sensation de désorientation, diminution de la réactivité, changements de personnalité, sensation d'agitation, insomnie, changements de la vue, cécité, coma, paralysie d'une partie ou de tout le corps, raideur du cou, perte de coordination avec ou sans troubles de l'élocution ou mouvements inhabituels des yeux.

    · Gonflement à l'arrière de l'œil, pouvant s'accompagner d'une vision trouble. Vous pourriez également avoir une altération de la vision en raison de la pression plus élevée à l'intérieur de la tête (hypertension intracrânienne bénigne).

    · Problèmes et lésions hépatiques avec ou sans jaunissement de la peau et des yeux, nausées, perte d'appétit et urines foncées.

    · Problèmes de reins, pouvant réduire de manière importante la quantité d'urine produite.

    Les autres effets indésirables incluent :

    Effets indésirables très fréquents : pouvant affecter plus d'1 patient sur 10.

    · Problèmes de reins.

    · Hypertension artérielle.

    · Maux de tête.

    · Secousses de votre corps que vous ne pouvez pas contrôler.

    · Croissance excessive des poils sur le corps et le visage.

    Si vous ressentez l’un de ces effets comme grave, parlez-en à votre médecin.

    Effets indésirables fréquents : pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 100.

    · Crises convulsives (convulsions).

    · Problèmes hépatiques.

    · Taux élevé de sucre dans le sang.

    · Fatigue.

    · Manque d’appétit.

    · Nausées (mal au cœur), vomissements, gêne/douleurs abdominales, constipation, diarrhée.

    · Croissance excessive des cheveux.

    · Acné, bouffées de chaleur.

    · Fièvre.

    · Faible taux de globules blancs.

    · Sensation d'engourdissement ou de picotements.

    · Douleurs musculaires, spasmes musculaires.

    · Ulcère de l'estomac.

    · Gonflement de la gencive qui peut recouvrir les dents.

    Si vous ressentez l’un de ces effets comme grave, parlez-en à votre médecin.

    Effets indésirables peu fréquents : pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 100.

    · Symptômes de troubles cérébraux avec des crises convulsives soudaines, confusion, insomnie, désorientation, troubles de la vision, perte de connaissance, sensation de faiblesse dans les membres, diminution des mouvements.

    · Eruption.

    · Gonflement général.

    · Prise de poids.

    Si vous ressentez l’un de ces effets comme grave, parlez-en à votre médecin.

    Effets indésirables rares : pouvant affecter entre 1 patient sur 1 000.

    · Problèmes nerveux avec engourdissement ou picotement dans les doigts et les orteils.

    · Inflammation du pancréas avec des douleurs sévères de la partie supérieure de l'estomac.

    · Faiblesse dans les muscles, perte de force musculaire, douleur dans les muscles des jambes ou des mains ou à un autre endroit de votre corps.

    · Destruction des globules rouges, liée à un problème rénal avec des symptômes tels qu’un gonflement du visage, de l’estomac, des mains et/ou des pieds, diminution de la quantité d’urine produite, difficultés à respirer, douleurs dans la poitrine, crises convulsives, perte de connaissance.

    Si vous ressentez l’un de ces effets comme grave, parlez-en à votre médecin.

    Effets indésirables très rares : pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 10 000.

    Si vous ressentez cet effet comme grave, parlez-en à votre médecin.

    Effets indésirables dont la fréquence est indéterminée : la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles.

    · Problèmes hépatiques graves avec ou sans coloration jaune des yeux ou de la peau, des nausées (mal au cœur), manque d’appétit, coloration foncée des urines, gonflement du visage, des pieds, des mains et/ou du corps entier.

    · Saignements sous la peau ou apparition de taches violettes sur la peau, saignements soudains sans cause apparente.

    · Migraine ou maux de tête sévères s'accompagnant souvent de nausées et de vomissements et de sensibilité à la lumière.

    Si vous ressentez l’un de ces effets comme grave, parlez-en à votre médecin.

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleDiarrhéePerte d'énergieFièvreHypertrophie de la genciveMal de têtePilositéHyperglycémieHyperkaliémieHyperlipidémieHypertensionHypertrichoseLeucopénieMal au coeurNerveux/nerveuseParesthésieUlcère gastro-duodénalConvulsionsTrouble de la peauTremblementVomiHypomagnésémieMal musculaireDépendanceAnorexie mentale et boulimieBouffée de chaleurAcnéRétention d'acide uriqueGêne