Notice médicament

Télécharger Goodmed
information medicament

BECLOSPRAY 50 microgrammes/dose, solution pour inhalation en flacon pressurisé

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un corticoïde qui s’administre par voie inhalée. Il se présente sous forme de solution pour inhalation en flacon pressurisé de 200 doses.

C’est un médicament anti-inflammatoire préconisé en prises régulières pour le traitement de fond quotidien de l’asthme. Il ne doit pas être interrompu sans avis médical, même en cas d’amélioration très nette des symptômes.

Il n’apporte pas de soulagement immédiat. Il est en particulier sans action sur la crise d’asthme déclarée.

Son efficacité ne se manifeste qu’au bout de quelques jours et dépend du respect rigoureux de la posologie (dose et nombre de prises) prescrite par votre médecin et adaptée à votre cas.

Que contient ce médicament ?

béclométasone (dipropionate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 3.95

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La posologie est strictement individuelle et sera adaptée par votre médecin en fonction de la sévérité de votre asthme.

A titre indicatif, la dose recommandée de ce médicament est :

    · chez l’enfant : 5 à 20 inhalations par jour réparties en 2 à 4 prises par jour,

    Il existe des présentations plus fortement dosées, mieux adaptées pour l’administration des posologies les plus élevées. Elles devront être préférées dans ce cas. Dans tous les cas se conformer strictement à l’ordonnance de votre médecin. En cas de persistance des troubles consulter impérativement votre médecin.

Mode d’administration

Inhalation par distributeur avec embout buccal.

Voie respiratoire exclusivement.

L’efficacité de ce médicament est en partie dépendante du bon usage de l’appareil de distribution.

Il convient donc de lire très attentivement le mode d’emploi. Au besoin, n’hésitez pas à demander à votre médecin de vous fournir des explications détaillées.

    · Après avoir agité l’appareil, enlevez le capuchon pour dégager l’embout buccal,

    · videz vos poumons en expirant profondément,

    · présentez l’embout buccal à l’entrée de la bouche, le fond de la cartouche métallique dirigé vers le haut,

    · commencez à inspirer et pressez sur le fond de la cartouche métallique tout en continuant à inspirer lentement et profondément,

    · retirez l’embout buccal de la bouche et retenez votre respiration pendant au moins 10 secondes,

    · après utilisation, replacez le capuchon de protection sur l’embout buccal,

    · se rincer la bouche après inhalation du produit,

    S’il est nécessaire la cartouche peut être retirée pour rincer l’embout buccal à l’eau. Le dispositif devra être soigneusement séché avant de remettre la cartouche en place.

    Si vous utilisez le dispositif pour la première fois ou s’il n’a pas été utilisé depuis au moins trois jours, libérez une bouffée dans l’air sans inhaler la bouffée expulsée, afin de vous assurer de son bon fonctionnement.

    Contrôlez votre technique d’inhalation devant une glace, si une quantité importante de produit s’échappe par le nez ou la bouche, les points suivants sont à surveiller : soit la pression sur la cartouche métallique a eu lieu avant le début ou après la fin de l’inspiration, soit l’inspiration n’a pas été suffisamment profonde.

    En cas de difficulté à utiliser le système d’inhalation, votre médecin peut vous conseiller l’utilisation d’une chambre d’inhalation.

Fréquence d'administration

Les prises doivent être réparties à intervalles réguliers.

Durée du traitement

Le traitement de la maladie asthmatique exige de votre part un effort quotidien. Ce médicament doit être utilisé très régulièrement et aussi longtemps que votre médecin vous l’aura conseillé.

Dans tous les cas se conformer strictement à l’ordonnance de votre médecin.

Si vous avez pris plus de BECLOSPRAY 50 microgrammes/dose, solution pour inhalation en flacon pressurisé que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous ressentez le besoin de prendre plus de BECLOSPRAY que votre médecin l’a prescrit, cela peut être le signe d’une aggravation de votre maladie.

Dans tous les cas, se conformer à l’ordonnance de votre médecin. Ne pas augmenter ou diminuer la dose sans l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre BECLOSPRAY 50 microgrammes/dose, solution pour inhalation en flacon pressurisé

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre BECLOSPRAY 50 microgrammes/dose, solution pour inhalation en flacon pressurisé

Dans tous les cas, conformez-vous à l’ordonnance de votre médecin.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Réaction allergique (rarement, apparition d’une toux ou augmentation de sifflements) : arrêtez le traitement et consultez votre médecin.

    · Gêne persistante dans la bouche ou dans la gorge : continuez votre traitement et contactez votre médecin.

    · Candidose buccale (infection de la bouche due à des champignons) : continuez votre traitement et contactez votre médecin, il vous donnera un traitement spécifique.

    · Cela peut être prévenu en se rinçant la bouche à l’eau (puis recracher l’eau) après inhalation du produit.

    · Très rarement : possibilité de glaucome (augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil), cataracte (opacification du cristallin de l’œil)

    · Fréquence indéterminée : maux de tête, nausées, vision floue

    Liste des effets indésirables possibles :

    Candida SAIIrritation de la gorgeCandidose oropharyngéeAffections respiratoires NCAInfestationMal de gorge de l'ecclésiastiqueInfection