information medicament

VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée

À quoi sert ce médicament ?

VENLAFAXINE ZENTIVA LP contient la substance active venlafaxine.

VENLAFAXINE ZENTIVA LP est un antidépresseur appartenant à un groupe de médicaments appelés inhibiteurs de recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN). Ce groupe de médicaments est utilisé pour traiter la dépression et d'autres maladies, comme les troubles anxieux. Il est admis que les personnes déprimées et/ou anxieuses ont des taux plus faibles de sérotonine et de noradrénaline dans le cerveau. Le mode d'action des antidépresseurs n'est pas entièrement compris, mais ils contribueraient à l'augmentation des taux de sérotonine et de noradrénaline dans le cerveau.

VENLAFAXINE ZENTIVA LP est un traitement destiné aux adultes présentant une dépression. VENLAFAXINE ZENTIVA LP est également destiné au traitement des adultes présentant les troubles anxieux suivants : anxiété généralisée, phobie sociale (peur ou évitement des situations sociales) et trouble panique (attaques de panique). Un traitement adapté d'une dépression ou de troubles anxieux est important pour vous aider à aller mieux. Sans traitement, votre maladie risque de s'installer, voire de s'aggraver et de devenir plus difficile à traiter.

Que contient ce médicament ?

venlafaxine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 5.55

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose initiale habituelle recommandée pour le traitement de la dépression, du trouble anxiété généralisée et du trouble anxiété sociale est de 75 mg par jour. La dose peut être augmentée progressivement par votre médecin, et si besoin, jusqu'à une dose maximale de 375 mg par jour pour la dépression. Si vous êtes traité(e) pour un trouble panique, votre médecin débutera votre traitement par une dose plus faible (venlafaxine 37,5 mg), puis augmentera progressivement la dose. La dose maximale pour le trouble anxiété généralisée, le trouble anxiété sociale et le trouble panique est de 225 mg/jour.

Prenez ce médicament chaque jour, à peu près à la même heure, indifféremment le matin ou le soir. Les gélules doivent être avalées entières avec un peu de liquide, et ne doivent être ni ouvertes, ni écrasées, ni croquées, ni dissoutes.

VENLAFAXINE ZENTIVA LP doit être pris au cours d'un repas.

Si vous avez des problèmes hépatiques ou rénaux, parlez-en à votre médecin, dans la mesure où la posologie de ce médicament pourrait nécessiter une adaptation.

N'arrêtez pas de prendre ce médicament sans l'avis de votre médecin (voir rubrique « Si vous arrêtez de prendre VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée »).

Si vous avez pris plus de VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée que vous n’auriez dû :

Appelez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien si vous avez pris une dose de ce médicament supérieure à celle prescrite par votre médecin.

Les symptômes d'un possible surdosage peuvent inclure des battements rapides du cœur, des modifications du niveau de vigilance (allant de la somnolence au coma), une vision trouble, des convulsions et des vomissements.

Si vous oubliez de prendre VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée :

Si vous oubliez une dose, prenez-la dès que vous vous en apercevez. Cependant, s'il est l'heure de la prise suivante, sautez la prise oubliée et ne prenez qu'une seule dose comme d'habitude. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Ne prenez pas plus au cours d'une journée que la dose de VENLAFAXINE ZENTIVA LP qui vous a été prescrite pour une journée.

Si vous arrêtez de prendre VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée :

N'arrêtez pas VENLAFAXINE ZENTIVA LP ou n'en réduisez pas la dose sans en parler à votre médecin, même si vous vous sentez mieux. Si votre médecin pense que vous n'avez plus besoin de ce médicament, il/elle pourra vous demander de réduire peu à peu votre dose, avant d'arrêter complètement le traitement. Des effets indésirables peuvent survenir à l'arrêt de ce médicament, surtout lorsqu’il est arrêté brutalement ou que la dose est diminuée trop rapidement. Certains patients peuvent présenter des symptômes tels que fatigue, sensations vertigineuses, sensation d'ébriété, maux de tête, insomnie, cauchemars, bouche sèche, perte d'appétit, nausées, vomissements, diarrhée, nervosité, agitation, anxiété, confusion, bourdonnements d'oreilles, fourmillements ou plus rarement sensations de décharges électriques, faiblesse, tremblements, transpiration excessive, crises convulsives ou symptômes pseudo-grippaux.

Votre médecin vous conseillera sur la manière d'arrêter graduellement le traitement par VENLAFAXINE ZENTIVA LP. Si vous présentez l'un de ces symptômes ou d'autres symptômes gênants, demandez conseil à votre médecin.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si l'un des signes suivants apparaît, ne prenez plus de VENLAFAXINE ZENTIVA LP. Signalez-le immédiatement à votre médecin, ou rendez-vous aux urgences de l'hôpital le plus proche :

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Gonflement du visage, de la bouche, de la langue, de la gorge, des mains ou des pieds et/ou éruption en relief avec démangeaisons (urticaire), difficulté à avaler ou à respirer.

Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · Oppression thoracique, respiration sifflante, troubles de la déglutition ou difficultés respiratoires.

    · Eruption cutanée sévère, démangeaisons ou urticaire (plaques en relief de peau rouge ou pâle démangeant fréquemment).

    · Les signes et symptômes du syndrome sérotoninergique peuvent associer par exemple : instabilité psychomotrice, hallucinations, difficultés de coordination, battements cardiaques rapides, augmentation de la température corporelle, variations brutales de la pression artérielle, réflexes augmentés, diarrhée, coma, nausées, vomissements. Dans sa forme la plus sévère, le syndrome sérotoninergique peut ressembler à un syndrome malin des neuroleptiques (SMN). Les signes et symptômes d’un SMN peuvent associer fièvre, battements cardiaques accélérés, hypersudation, raideurs musculaires importantes, confusion, augmentation des enzymes musculaires (déterminée par des examens sanguins).

    · Signes d’infection, tels que température élevée, frissons, grelottements, maux de tête, transpiration excessive, symptômes grippaux. Cela peut être le résultat d’une anomalie sanguine conduisant à une augmentation du risque d’infection.

    · Eruption sévère pouvant conduire à la formation d’importantes bulles et à un décollement de la peau.

    · Douleurs musculaires, sensibilité ou faiblesse musculaire inexpliquées. Cela peut être un signe de rhabdomyolyse.

Les autres effets indésirables que vous devez signaler à votre médecin sont notamment (la fréquence de ces effets indésirables est incluse dans la liste « Autres effets indésirables pouvant survenir » ci-dessous) :

    · Toux, respiration sifflante et essoufflement pouvant être accompagnés d’une température élevée.

    · Selles noires (d’aspect goudronneux) ou sang dans les selles.

    · Démangeaisons, coloration jaune de la peau ou des yeux, ou urines foncées, qui sont des symptômes d’une inflammation du foie (hépatite).

    · Problèmes cardiaques, tels que des battements cardiaques rapides ou irréguliers, augmentation de la pression artérielle.

    · Problèmes visuels, tel qu’une vision trouble, des pupilles dilatées.

    · Problèmes nerveux : tels que des sensations vertigineuses, des sensations de picotements, des troubles moteurs (spasmes ou raideur musculaires), des convulsions.

    · Problèmes psychiatriques, comme une hyperactivité et une euphorie (sensation inhabituelle de surexcitation).

    · Syndrome de sevrage (voir rubrique « Comment prendre VENLAFAXINE ZENTIVA LP ? » - « Si vous arrêtez de prendre VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée »).

    Ne vous inquiétez pas si vous voyez de petits granulés blancs ou de petites boules blanches dans vos selles après avoir pris ce médicament. A l'intérieur des gélules de VENLAFAXINE ZENTIVA LP se trouvent des sphéroïdes ou petites boules blanches contenant la venlafaxine, substance active. Ces sphéroïdes sont libérés de la gélule dans votre tractus gastro-intestinal. Au fur et à mesure de leur parcours le long du tractus gastro-intestinal, la venlafaxine est lentement libérée. L’« enveloppe » du sphéroïde, elle, ne se dissout pas et est éliminée dans vos selles. De ce fait, même si vous observez des sphéroïdes dans vos selles, votre dose de venlafaxine a bien été absorbée.

    · Sensations vertigineuses, maux de tête, endormissement.

    · Insomnie.

    · Nausées, bouche sèche, constipation.

    Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · Perte d’appétit.

    · Confusion, sensation d’être séparé (ou détaché) de soi-même, absence d’orgasme, baisse de la libido, agitation, nervosité, rêves anormaux.

    · Tremblements ; sensation d’agitation ou incapacité à rester assis ou debout tranquillement, sensation d’altération du goût, augmentation du tonus musculaire.

    · Incapacité des yeux à s’accommoder automatiquement aux objets distants ou proches.

    · Bourdonnement d’oreilles (acouphènes).

    · Palpitations.

    · Elévation de la pression artérielle, bouffées de chaleur.

    · Essoufflement, bâillement.

    · Vomissements, diarrhée.

    · Eruption cutanée légère, démangeaisons.

    · Besoin plus fréquent d’uriner, incapacité à uriner, difficultés à uriner.

    · Irrégularités menstruelles telles qu’une augmentation des saignements ou saignements irréguliers, éjaculations/orgasmes anormaux (hommes), trouble érectile (impuissance).

    · Faiblesse (asthénie), fatigue, frissons.

    · Prise de poids, perte de poids.

    Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Suractivité, accélération de la pensée et perte du sommeil (manie).

    · Hallucinations ; sensation d’être séparé (ou détaché) de la réalité ; orgasmes anormaux ; absence de sentiment ou d’émotion ; grincement des dents.

    · Evanouissement ; mouvements involontaires des muscles ; troubles de la coordination et de l’équilibre.

    · Sensations d’étourdissement (particulièrement lors des passages rapides à la station debout) ; baisse de la pression artérielle.

    · Vomissements de sang, selles goudronneuses (fèces) ou sang dans les selles – qui peuvent être un signe de saignement interne.

    · Sensibilité à la lumière du soleil ; bleus ; perte anormale des cheveux.

    · Incapacité à contrôler les mictions (incontinence urinaire).

    · Raideurs, spasmes et mouvements involontaires des muscles.

    Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · Désorientation et confusion souvent accompagnées d’hallucinations (délire).

    · Prise excessive de liquides (connue sous le nom de SIADH).

    · Diminution du taux du sodium sanguin.

    · Douleur sévère de l’œil et diminution de la vision ou vision trouble.

    · Battements cardiaques anormaux, rapides ou irréguliers, pouvant conduire à un évanouissement.

    Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

    · Sécrétion anormale de lait.

    Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · Idées et comportement suicidaires : des cas d’idées et de comportement suicidaires ont été rapportés lors de traitement par venlafaxine ou immédiatement après l’interruption du traitement (voir rubrique 2. « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée ? »).

    · Agression.

    · Vertige.

    La venlafaxine provoque parfois des effets inattendus dont vous devez être averti, tels qu’une augmentation de la pression artérielle ou des battements cardiaques anormaux, de légères modifications du taux des enzymes hépatiques dans le sang, du sodium et du cholestérol. Plus rarement, la venlafaxine peut réduire la fonction plaquettaire du sang, exposant à un risque de bleus et de saignements. Pour ces raisons, votre médecin peut vouloir pratiquer des analyses de sang, particulièrement si vous prenez VENLAFAXINE ZENTIVA LP depuis longtemps.

Liste des effets indésirables possibles :

ImpuissanceCholestérol sanguin augmentéDéfauts visuelsÉruption cutanéePalpitationsPoids augmentéHésitation urinaireAngoisseTroubles de l'appétitAsthénieConfusConstipationDésir sexuel diminuéDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtRespiration difficilePerte d'énergieMal de têteHyperhidroseHypertensionRègles abondantesHémorragie utérine dysfonctionnelleTonus augmentéDilatation des pupillesMal au coeurNerveux/nerveuseTranspiration nocturneParesthésiePareDémangeaisonsTrouble du sommeilAccélération cardiaqueBruits dans la têteTremblementFréquence urinaireVomiBouche sècheBâillementRétention urineFrissonsAgitationDéfaut d'accommodationImpossibilité d'orgasmeRêves anormauxSédationTrouble de l'éjaculationYeux troublesAkathisieSyndrome grippalBouffée de chaleurInsomniePerte de poids