information medicament

SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est une association de deux antibiotiques, un appartenant à la famille des macrolides et l’autre à la famille des imidazolés. Les principes actifs sont respectivement la spiramycine et le métronidazole.

Ce médicament est indiqué chez l’adulte et chez l’enfant de plus de 15 ans dans le traitement d’infections buccales et dentaires tels que certains abcès dentaires.

Que contient ce médicament ?

métronidazole

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 6.04

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

A titre indicatif, la posologie usuelle est la suivante :

Adulte et enfant de plus de 15 ans : 2 à 3 comprimés par jour en 2 ou 3 prises.

Mode et voie d'administration

Voie orale.

Les comprimés doivent être avalés avec un grand verre d'eau.

Les comprimés sont à prendre au cours du repas.

Fréquence d'administration

En 2 à 3 prises par jour.

Durée du traitement

Pour être efficace, cet antibiotique doit être utilisé régulièrement aux doses prescrites, et aussi longtemps que votre médecin vous l'aura conseillé.

La disparition de la fièvre ou de tout autre symptôme ne signifie pas que vous êtes complètement guéri.

L'éventuelle impression de fatigue n'est pas due au traitement antibiotique mais à l'infection elle-même. Le fait de réduire ou de suspendre votre traitement serait sans effet sur cette impression et retarderait votre guérison.

Si vous avez pris plus de SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin. Il peut être amené à vous prescrire un traitement. Une surveillance peut être nécessaire.

Si vous oubliez de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé :

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé :

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Manifestations digestives

    · Troubles digestifs non graves : fréquemment, douleurs au niveau de l’abdomen, douleurs au niveau de l'estomac, nausées, vomissements, diarrhée ;

    · inflammation de la langue avec sensation de bouche sèche, inflammation de la bouche, troubles du goût, perte d'appétit ;

    · pancréatite (inflammation du pancréas) réversible à l'arrêt du traitement ;

    · décoloration ou modification de l’aspect de la langue (peut être provoquée par le développement d’un champignon), inflammation de la langue avec sensation de bouche sèche, inflammation de la bouche, troubles du goût, perte d’appétit ;

    Manifestations au niveau de la peau et des muqueuses

    · Bouffées de chaleur avec rougeur du visage, démangeaisons, éruption sur la peau parfois accompagnée de fièvre ;

    · urticaire (éruption cutanée analogue à celle que provoque la piqûre d'ortie), brusque gonflement du visage et du cou d'origine allergique (œdème de Quincke), choc d'origine allergique pouvant mettre la vie en jeu (voir « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé ? ») ;

    · très rares cas de rougeur se généralisant à tout le corps avec des pustules et accompagnée de fièvre (pustulose exanthématique aiguë généralisée) (voir « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé ? ») ;

    · éruption de bulles avec décollement de la peau pouvant rapidement s’étendre à tout le corps et mettre en danger le patient (syndrome de Lyell, syndrome de Stevens-Johnson). Si cet effet survient, vous ne devrez plus jamais prendre de médicament contenant de la spiramycine ou du métronidazole ;

    Manifestations nerveuses

    · Atteinte des nerfs des membres (neuropathies sensitives périphériques) se traduisant par les manifestations au niveau des mains et des pieds telles que des fourmillements, picotements, sensations de froid, engourdissements, diminution de la sensibilité du toucher ;

    · maux de tête ;

    · vertiges ;

    · convulsions ;

    · confusion ;

    · troubles neurologiques appelés encéphalopathies ou syndrome cérébelleux, se traduisant par un état de confusion, des troubles de la conscience, du comportement, des difficultés à coordonner les mouvements, des troubles de la prononciation, des troubles de la marche, des mouvements involontaires des yeux, des tremblements. Ces troubles sont généralement réversibles à l’arrêt du traitement et peuvent être associés à des modifications de l’imagerie médicale (IRM). D’exceptionnels cas d’évolution fatale ont été rapportés (voir « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé ? ») ;

    Troubles psychiques

    · Hallucinations ;

    · troubles de la personnalité (paranoïa, délire) pouvant s'accompagner d'idées ou d'actes suicidaires (voir « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg, comprimé pelliculé ? ») ;

    Troubles visuels

    · Troubles visuels passagers tels que vision trouble, vision double, myopie, diminution de la vision, changement dans la vision des couleurs ;

    Troubles sanguins

    · Anémie avec possible destruction des globules rouges (voir « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre SPIRAMYCINE/METRONIDAZOLE VIATRIS 1,5 M.U.I./250 mg comprimé pelliculé ? ») ;

    · leucopénie (une diminution du nombre de globules blancs), neutropénie (quantité insuffisante de certains globules blancs dans le sang) ;

    Manifestations au niveau du foie

    · Augmentation des enzymes hépatiques (transaminases, phosphatases alcalines) ;

    Effet sur le cœur et les vaisseaux

    Troubles du système immunitaire

    Autres

    Liste des effets indésirables possibles :

    Douleur abdominaleDiarrhéePerturbation du goûtMal au coeurParesthésieVomiColite pseudo-membraneuse