Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

GELASPAN, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Substitut du sang et fractions protéiques plasmatiques

GELASPAN est ce que l’on appelle un substitut du plasma. Cela signifie qu’il remplace le liquide perdu dans les vaisseaux sanguins.

GELASPAN est utilisé pour :

    · remplacer le sang et les liquides corporels perdus, par exemple, à la suite d’une opération, d’un accident ou d’une brûlure. Il peut être associé à des transfusions sanguines, si nécessaire ;

    · prévenir l’hypotension (pression artérielle basse) qui peut survenir lorsque vous recevez une anesthésie rachidienne ou péridurale ou à cause d’une perte de sang sévère imminente dans le cadre d’une chirurgie ;

    · compléter le volume de sang en circulation lors de l’utilisation d’un cœur-poumon artificiel, par exemple, en association avec d’autres solutions pour perfusion.

Que contient ce médicament ?

sodium (acétate de)

Comment le prendre ?

Votre médecin vous administrera GELASPAN, solution pour perfusion uniquement s’il estime que d’autres produits, appelés cristalloïdes, utilisés seuls ne sont pas suffisants.

Votre médecin ajustera soigneusement la dose de GELASPAN, solution pour perfusion de façon à éviter une surcharge volémique, en particulier si vous avez des problèmes au niveau des poumons, du cœur ou de la circulation.

Posologie

GELASPAN, solution pour perfusion est administré par voie intraveineuse, par exemple en « goutte-à-goutte ».

Adultes

La quantité administrée et la durée de la perfusion dépendront de la quantité de sang ou de liquides que vous avez perdue et de votre état.

Le médecin effectuera des tests (analyses sanguines et mesure de la pression artérielle, par exemple) durant le traitement, et la dose de GELASPAN, solution pour perfusion sera ajustée en fonction des besoins du patient. Si nécessaire, vous pourrez également recevoir une transfusion de sang ou de concentrés de globules rouges.

Utilisation chez les enfants

L'expérience concernant l’utilisation de ce médicament chez l’enfant est très limitée. Votre médecin n’administrera ce médicament que s’il considère que cela est essentiel au rétablissement de l’enfant. Dans ce cas, l’état clinique sera pris en compte et le traitement sera surveillé avec une attention particulière.

Si vous avez reçu plus de GELASPAN, solution pour perfusion que vous n’auriez dû

Un surdosage en GELASPAN, solution pour perfusion peut être la cause d’un volume sanguin trop élevé (hypervolémie) et d’une surcharge volémique qui pourrait affecter votre fonction cardiaque et pulmonaire.

Vous pourriez remarquer des maux de tête et des difficultés à respirer.

Si un surdosage se produit, votre médecin vous donnera le traitement nécessaire.

Si vous oubliez d’utiliser GELASPAN, solution pour perfusion

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser GELASPAN, solution pour perfusion

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Tous les substituts du plasma comportent un faible risque de réactions allergiques qui sont principalement légères ou modérées, mais qui peuvent, dans de très rares cas, devenir également graves. De telles réactions sont présumées être plus fréquentes chez les patients ayant des maladies allergiques connues comme l’asthme. Pour cette raison, vous serez placé(e) sous surveillance étroite d’un professionnel de santé, en particulier au début de la perfusion.

Les effets indésirables suivants peuvent être graves. Si l’un des effets indésirables suivants survient, consultez immédiatement un médecin :

Rares (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 1 000) :

    · réactions allergiques

(anaphylactiques/anaphylactoïdes), incluant par exemple des difficultés respiratoires, un sifflement respiratoire, des nausées, des vomissements, des étourdissements, une transpiration, une oppression thoracique ouune sensation de serrement de la gorge, des maux d’estomac, un gonflement du cou et du visage.

Si une réaction allergique survient, votre perfusion doit être immédiatement arrêtée et un traitement approprié vous sera administré (voir également la rubrique 2, « Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser GELASPAN, solution pour perfusion », en particulier concernant les allergies liées à l’allergène appelé galactose-α-1,3-galactose (alpha-Gal), à la viande rouge et aux abats).

Les autres effets indésirables comprennent :

Très fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 10) :

    · diminution des globules rouges et des protéines dans votre sang

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 100) :

    · votre sang pourrait ne pas coaguler aussi bien qu’auparavant et vous pourriez remarquer davantage de saignements.

Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 10 000) :

    · accélération des battements du cœur

    · pression artérielle basse

    · fièvre, frissons.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · nausées, vomissements, maux d’estomac

    N’utilisez pas GELASPAN, solution pour perfusion si vous remarquez :

      · une opacité ou une décoloration de la solution

      Les flacons de GELASPAN, solution pour perfusion déjà ouverts ou partiellement utilisés doivent être éliminés. Les flacons ou les poches partiellement utilisés ne doivent pas être réutilisés.

      Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

    Liste des effets indésirables possibles :

    Volume de globules concentrésDépendance