information medicament

LOVAVULO 20 microgrammes/100 microgrammes, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

LOVAVULO est un contraceptif hormonal oral utilisé pour la prévention de la grossesse.

Chaque comprimé contient deux hormones féminines différentes en petite quantité: le lévonorgestrel et l'éthinylestradiol.

Les contraceptifs oraux contenant deux hormones sont appelés contraceptifs oraux « combinés ».

Que contient ce médicament ?

éthinylestradiol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.78

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Prenez un comprimé de LOVAVULO tous les jours si nécessaire avec un peu d'eau. Vous pouvez prendre les comprimés avec ou sans nourriture mais prenez toujours les comprimés à la même heure de la journée.

La plaquette contient 21 comprimés. Près de chaque comprimé est imprimé le jour de la semaine auquel vous devez le prendre. Par exemple si vous commencez le mercredi, prenez le comprimé près duquel figure la mention « MER ». Suivez la direction de la flèche sur la plaquette jusqu'à la prise des 21 comprimés.

Ensuite, vous ne prendrez plus de comprimés pendant 7 jours. Une hémorragie de privation doit apparaître pendant cet intervalle, généralement le 2ème ou le 3ème jour après la prise du dernier comprimé.

Commencez la plaquette suivante dès le 8ème jour après le jour de prise du dernier comprimé (c'est-à-dire après l'arrêt pendant les 7 jours), même si l'hémorragie de privation persiste. Ceci signifie que vous devez toujours commencer la plaquette suivante le même jour de la semaine et avoir une hémorragie de privation les mêmes jours tous les mois.

L'utilisation correcte de LOVAVULO, garantit une contraception pendant les 7 jours durant lesquels vous ne prenez pas de comprimés.

Quand commencez la première plaquette ?

    Commencez LOVAVULO le premier jour du cycle c'est-à-dire le premier jour des règles. Si vous commencez LOVAVULO le 1er jour de vos règles, vous êtes immédiatement protégée. Vous pouvez aussi commencer LOVAVULO entre le 2ème et le 5ème jour de votre cycle, mais alors vous devrez utiliser une autre méthode de contraception, comme les préservatifs, pendant les 7 premiers jours.

    Commencez LOVAVULO de préférence le jour suivant la prise du dernier comprimé actif du contraceptif oral combiné précédent ou au plus tard le jour suivant la période habituelle d'arrêt des comprimés (ou encore après le dernier comprimé inactif du contraceptif oral combiné précédent). Pour prendre le relais d'un anneau vaginal ou d'un dispositif transdermique, suivez l'avis de votre médecin.

    Vous pouvez prendre le relais de la pilule microdosée le jour que vous souhaitez (le jour du retrait pour le relais de l'implant et du dispositif intra-utérin et pour le contraceptif injectable le jour où la nouvelle injection était prévue) mais dans tous ces cas vous devez utiliser une autre méthode de contraception, comme les préservatifs, pendant les 7 premiers jours.

    Demandez conseil à votre médecin.

    Commencez à prendre LOVAVULO au moins 21 à 28 jours après l'accouchement. Si vous commencez après le 28ème jour, vous devrez utiliser une autre méthode de contraception, comme les préservatifs, pendant les 7 premiers jours.

    Toutefois, si vous avez déjà eu des rapports sexuels, il faut écarter toute probabilité de grossesse avant de commencer à utiliser LOVAVULO ou attendre vos premières règles.

    Si vous allaitez et que vous voulez prendre LOVAVULO après la naissance du bébé, veuillez lire la rubrique « Allaitement ».

    Demandez conseil à votre médecin si vous ne savez pas exactement quand démarrer votre contraception.

    Le diagramme suivant décrit la démarche à suivre si vous avez oubliez de prendre un comprimé :

En cas de vomissements ou de diarrhée sévère

Si vous vomissez dans les 3 ou 4 heures qui suivent la prise d'un comprimé ou si vous avez une diarrhée sévère, l'absorption du comprimé peut ne pas être complète. La situation est identique à un oubli de comprimé. Après des vomissements ou une diarrhée, prenez un autre comprimé d'une plaquette de réserve dès que possible et si possible dans les 12 heures qui suivent l'heure habituelle de prise. Si vous ne pouvez pas respecter ce délai ou si plus de 12 heures se sont écoulées, les mêmes consignes que celles données pour les oublis de comprimés de plus de 12 heures s'appliquent. Reportez-vous au paragraphe « Si vous oubliez de prendre LOVAVULO 20 microgrammes/100 microgrammes, comprimé pelliculé ».

Si vous voulez décaler vos règles

Même s'il n'est pas recommandé de le faire, il est possible de retarder ses règles en commençant immédiatement une nouvelle plaquette sans respecter la période sans comprimés. Vous pouvez continuer ainsi jusqu'à la fin de la deuxième plaquette. Pendant la prise des comprimés de la deuxième plaquette, des spottings (gouttes ou taches de sang) ou des saignements entre les règles sont possibles. Commencez ensuite à prendre les comprimés de la plaquette suivante après la période habituelle de 7 jours sans comprimés.

N'hésitez pas à demander avis à votre médecin avant d'entreprendre de décaler vos règles.

Si vous voulez modifier le jour de la semaine correspondant à votre 1er jour de règles

Si vous prenez les comprimés en suivant correctement les instructions, vos règles doivent commencer pendant la période sans prise de comprimés. Si vous devez changer ce jour, vous pouvez le faire en réduisant la durée de la période sans comprimés (ne jamais prolonger la période habituelle sans comprimés !). Par exemple, si la période habituelle sans comprimés commence le vendredi et que vous voulez qu'elle commence 3 jours avant, c'est-à-dire le mardi, vous devez commencer à prendre les comprimés de la plaquette suivante 3 jours plus tôt que d'habitude. Si la période sans comprimés est courte (3 jours ou moins), il n'y aura peut-être pas d'hémorragie de privation mais des spottings (gouttes ou taches de sang) ou des saignements entre les règles sont possibles pendant la prise des comprimés de la plaquette suivante.

Si vous n'êtes pas sûre de la façon de procéder, demandez conseil à votre médecin.

Si vous arrêtez de prendre LOVAVULO 20 microgrammes/ 100 microgrammes, comprimé pelliculé :

Vous pouvez arrêter LOVAVULO quand vous voulez. Si vous ne voulez pas être enceinte, demander à votre médecin de vous conseiller d'autres méthodes contraceptives fiables. Si vous désirez une grossesse, arrêtez de prendre LOVAVULO et attendez d'avoir vos règles avant de commencer à essayer d'être enceinte. Vous pourrez alors plus facilement calculer la date d'accouchement.

Si vous avez d'autres questions concernant l'utilisation de LOVAVULO demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Il existe une augmentation du risque de caillots sanguins dans les veines (thrombo-embolie veineuse [TEV]) ou dans les artères (thrombo-embolie artérielle [TEA]) chez toutes les femmes qui prennent des contraceptifs hormonaux combinés.Pour plus de précisions sur les différents risques associés à la prise de contraceptifs hormonaux combinés, reportez-vous à la rubrique 2, « Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser LOVAVULO ».

Ci-dessous la liste des effets indésirables en lien avec l’utilisation de LOVAVULO :

Effets indésirables graves :

Consultez immédiatement votre médecin si vous développez des symptômes d’angioedème, tels qu’un gonflement du visage, de la langue et/ou de la gorge et/ou des difficultés à avaler ou un urticaire avec éventuellement des difficultés à respirer (voir aussi "Avertissements et précautions").

Autres effets indésirables éventuels :

Les effets suivants ont également été associés à l’utilisation d’un contraceptif oral combiné :

Non connu : la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles

    - inflammation du nerf optique (névrite optique), thrombose dans les vaisseaux sanguins de l'œil (thrombose vasculaire rétinienne qui peut causer un flou ou une perte soudaine de la vision dans tout ou partie d'un œil) ;

    - inflammation du pancréas (pancréatite), avec augmentation des triglycérides vue dans les tests sanguins ;

    - la manifestation d’une inflammation du gros intestin en raison de l'approvisionnement en sang insuffisant; les symptômes comprennent des douleurs à l'estomac, la diarrhée, la fièvre et des saignements du rectum (colite ischémique) ;

    - lésions du foie (y compris l'inflammation du foie (hépatite) ou un dysfonctionnement du foie avec des signes tels que des douleurs abdominales sévères ou des changements dans la fonction du foie vus dans les tests sanguins) ;

    - trouble sanguin particulier qui conduit à des dommages aux reins (syndrome hémolytique et urémique, avec des signes tels qu'une réduction de la production d'urine, sang dans les urines, faible nombre de globules rouges, nausées, vomissements, confusion et diarrhée) ;

    - aggravation d'un trouble du système immunitaire (lupus érythémateux systémique) ;

    - aggravation d'un trouble métabolique avec une chute de la production de l'hémoglobine (porphyrie) ;

    - aggravation d’une chorée de Sydenham (maladie des nerfs dans laquelle des mouvements brusques du corps se produisent) ;

    - inflammation du côlon ou d'autres parties de l'intestin (avec des signes tels qu’une diarrhée sanglante, des douleurs lors du passage des selles, des douleurs dans l'abdomen) (maladie de Crohn, la colite ulcéreuse) ;

    - aggravation de varices ;

    - affection de la vésicule biliaire, y compris calculs ;

    - éruption de vésicules pendant une grossesse antérieure (herpès gestationnel) ;

    - troubles particuliers de l’audition (otosclérose) ;

    Les œstrogènes contenus dans la pilule peuvent déclencher ou aggraver les symptômes d’un angio-edème chez les femmes qui souffrent de problèmes héréditaires de gonflement soudain de la peau, des muqueuses, des organes internes ou du cerveau (angio-edème héréditaire) (voir aussi la section 2 "Mises en garde et précautions").

Déclaration des effets secondaires

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleAbsence de règlesCandida SAIDépressionDouleurs des règlesOedèmeGoutteMal de têteHypertrophieDouleur au seinHémorragie utérine dysfonctionnelleMal au coeurNerveux/nerveuseTête qui tourneVomiPoids augmentéMigraineRéaction indésirableAcnéSomnolence