Notice médicament

information medicament

RENNIE ORANGE, comprimé à croquer

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : ANTIACIDE (A02AX)

RENNIE ORANGE, comprimé à croquer soulage les douleurs dues aux brûlures d’estomac, aux remontées acides ou aux aigreurs d’estomac.

Que contient ce médicament ?

calcium (carbonate de)

Comment le prendre ?

RESERVE A L'ADULTE (à partir de 15 ans).

Posologie

    · La dose recommandée est de 1 à 2 comprimés au moment des brûlures d'estomac ou des remontées acides, soit 4 à 8 comprimés par jour.

    · En cas de douleurs plus intenses, la posologie pourra être portée, pour une brève période, à 11 comprimés par jour.

    Si vous avez l'impression que l'effet de RENNIE ORANGE, comprimé à croquer est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Mode d'administration

Voie orale.

Sucez ou croquez-le ou les comprimés.

Fréquence d'administration

Prenez 1 à 2 comprimés au moment des douleurs. Respectez la posologie maximale.

Durée de traitement

La durée d'utilisation est limitée à 10 jours.

Si vous avez pris plus de RENNIE ORANGE, comprimé à croquer que vous n’auriez dû

En cas de surdosage, des troubles du transit peuvent apparaître (diarrhée), dans ce cas, il est recommandé d'interrompre le traitement et de consulter immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre RENNIE ORANGE, comprimé à croquer

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre RENNIE ORANGE, comprimé à croquer

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Troubles du système immunitaire

Réactions d’hypersensibilité incluant rash, urticaire, prurit, angio-œdème, dyspnée et choc anaphylactique.

Affections métaboliques et de la nutrition

Chez certains patients notamment avec une insuffisance rénale, l’utilisation prolongée de fortes doses peut entrainer une hypermagnésémie, une hypercalcémie et une alcalose.

Affections gastro-intestinales

Nausées, vomissements, douleurs abdominales, constipation et diarrhées.

Troubles musculo-squelettiques et du tissu connectif

Faiblesse musculaire.

Déclaration des effets secondaires