information medicament

DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Le nom de ce médicament est DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion. Sa dénomination commune est docétaxel. Le docétaxel est une substance extraite des aiguilles d’if. Le docétaxel appartient à la famille des médicaments anti-cancéreux appelés taxoïdes.

DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion a été prescrit par votre médecin pour le traitement du cancer du sein, de certaines formes de cancer du poumon (cancer du poumon non à petites cellules), du cancer de la prostate, du cancer gastrique ou du cancer des voies aéro-digestives supérieures :

    · Pour le traitement du cancer du sein à un stade avancé, DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion peut être administré soit seul, soit en association à la doxorubicine, au trastuzumab ou à la capécitabine.

    · Pour le traitement du cancer du sein à un stade précoce avec ou sans atteinte des ganglions lymphatiques, DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion peut être administré en association à la doxorubicine et au cyclophosphamide.

    · Pour le traitement du cancer du poumon, DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion peut être administré soit seul, soit en association au cisplatine.

    · Pour le traitement du cancer de la prostate, DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est administré en association avec la prednisone ou la prednisolone.

    · Pour le traitement du cancer gastrique avec métastases, DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est administré en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile.

    · Pour le traitement du cancer des voies aéro-digestives supérieures, DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est administré en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile.

Que contient ce médicament ?

docétaxel

Comment le prendre ?

DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion vous sera administré par un professionnel de santé.

Dose habituelle

Posologie

La dose dépendra de votre poids et de votre état général. Votre médecin calculera votre surface corporelle (en mètre carré (m2)) et déterminera la dose qu’il convient de vous administrer.

Mode et voie d’administration

DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion vous sera administré en perfusion dans l’une de vos veines (voie intraveineuse). La perfusion s’effectuera à l’hôpital et durera environ 1 heure.

Fréquence d'administration

En général, vous recevrez votre perfusion toutes les 3 semaines.

Votre médecin pourra changer la posologie et la fréquence d'administration en fonction des résultats des analyses sanguines, de votre état général et de votre réponse à DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion. Veuillez informer votre médecin notamment en cas de diarrhées, de plaies dans la bouche, de sensations d’engourdissement, de picotements ou de fourmillements, de fièvre et apportez-lui les résultats de vos analyses sanguines. Ces informations lui permettront de déterminer si une réduction de posologie doit être envisagée. Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous avez utilisé plus de DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion que vous n’auriez dû

Ce médicament vous étant administré à l’hôpital, il est peu probable que la dose reçue soit trop faible ou trop forte. En cas de doute, parlez-en à votre médecin.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Votre médecin vous en parlera et vous expliquera les bénéfices et les risques potentiels de votre traitement.

Les effets indésirables les plus fréquemment observés lors de l’administration de DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion utilisé seul, sont : diminution du nombre de globules rouges ou de globules blancs, alopécie (perte de cheveux), nausées, vomissements, plaies dans la bouche, diarrhées et fatigue.

La sévérité des effets indésirables de DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion peut être majorée en cas d’association avec d’autres médicaments anticancéreux.

A l'hôpital, pendant la perfusion de DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion, les réactions allergiques suivantes peuvent survenir (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

    · bouffées de chaleur, réactions cutanées, démangeaisons,

    · oppression thoracique, difficulté respiratoire,

    · fièvre ou frissons,

    · douleurs dorsales,

    Des réactions plus sévères peuvent survenir.

    Si vous avez déjà développé une réaction allergique au paclitaxel, vous êtes susceptible de développer une réaction allergique au docétaxel, qui peut s’avérer plus sévère.

    Vous ferez l’objet d’une surveillance attentive par l’équipe médicale hospitalière lors de la perfusion. Prévenez-la immédiatement si vous constatez l’un de ces effets indésirables.

    · infections,

    · diminution du nombre de globules rouges (anémie) ou blancs (qui jouent un rôle important dans la lutte contre l’infection) et des plaquettes,

    · fièvre : si cela se produit, vous devez en informer votre médecin immédiatement,

    · réactions allergiques telles que décrites ci-dessus,

    · perte d’appétit (anoréxie),

    · insomnie (incapacité de dormir),

    · sensation d’engourdissement ou de picotements et d’aiguilles ou douleurs aux articulations ou aux muscles,

    · douleur thoracique,

    · Maux de tête,

    · altération du goût,

    · inflammation de l’œil ou larmoiement accru des yeux,

    · gonflement causé par un drainage lymphatique défectueux,

    · essoufflement,

    · écoulement nasal, inflammation du nez et de la gorge,toux,

    · saignements de nez,

    · ulcérations dans la bouche,

    · Maux d’estomac avec nausées, vomissements et diarrhées, constipation,

    · douleur abdominale,

    · indigestion,

    · perte des cheveux : dans la plupart des cas, les cheveux repousseront normalement à l’arrêt du traitement. Dans certains cas (fréquence indéterminée), la perte permanente des cheveux a été observée,

    · rougeur et gonflement de la paume des mains ou de la plante des pieds qui peuvent faire peler votre peau (ceci peut aussi survenir sur vos bras, votre visage ou votre corps),

    · modification de la couleur des ongles qui peuvent se décoller,

    · courbatures ou douleurs musculaires,

    · mal de dos ou douleur osseuse,

    · modification ou absence des règles,

    · gonflement des mains, des pieds, des jambes,

    · fatigue ou symptômes grippaux,

    · prise ou perte de poids,

    Fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · candidose orale (infection fongique dans la bouche),

    · déshydratation,

    · vertiges,

    · conjonctivite,

    · troubles de l’audition,

    · hypotension, battements cardiaques irréguliers ou rapides

    · insuffisance cardiaque,

    · œsophagite,

    · bouche sèche,

    · difficultés ou douleurs à la déglutition,

    · hémorragie,

    · augmentation des enzymes hépatiques (d’où la nécessité de tests sanguins réguliers),

    · augmentation du taux de sucre dans le sang (diabète),

    Peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · évanouissement,

    · au site d’injection, réactions cutanées, phlébite (inflammation de la veine ou gonflement,

    · caillots sanguins,

    Rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · inflammation du côlon, de l’intestin grêle, pouvant être fatale (fréquence indéterminée), perforation intestinale,

    · inflammation et/ou liquide dans les poumons pouvant provoquer une toux, avec ou sans crachat purulent, des cas graves de fibrose pulmonaire, quelquefois mortels, sont survenus,

    · occlusion intestinale causant des douleurs abdominales,

    Très rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

    · troubles visuels temporaires, par ex. éclairs, flashs lumineux, diminution de l’acuité visuelle,

    · inflammation du foie,

    Indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles) :

    · problèmes rénaux/ fonction rénale diminuée (votre médecin le vérifiera),

    · maladie pulmonaire interstitielle (inflammation des poumons entraînant une toux et des difficultés respiratoires ; l’inflammation des poumons peut aussi survenir quand le traitement par docétaxel est utilisé avec une radiothérapie.),

    · pneumonie (infection des poumons),

    · fibrose pulmonaire (cicatrices et épaississement au niveau des poumons avec essoufflement),

    · vision trouble due à un gonflement de la rétine de l’œil (œdème maculaire cystoïde),

    · diminution du sodium, et/ou du magnésium, dans votre sang (perturbation de l’équilibre électrolytique),

    · arythmie ventriculaire ou tachycardie ventriculaire (se traduisant par un rythme cardiaque irrégulier et/ou rapide, un essoufflement important, des vertiges et/ou des évanouissements), certains de ces symptômes peuvent être graves, si vous souffrez de l’un d’entre eux, prévenez immédiatement votre médecin,

    · réactions cutanées au niveau d’un site d’injection ayant déjà présenté une réaction cutanée,

    · un lymphome non hodgkinien (un cancer du système immunitaire) et d'autres cancers peuvent survenir chez les patients traités par docétaxel en association avec certains autres traitements anticancéreux.

    · Syndrome de Stevens-Johnson (SSJ) et Nécrolyse Epidermique Toxique (NET) (cloques, décollement, ou saignement sur n'importe quelle partie de votre peau (y compris vos lèvres, yeux, bouche, nez, organes génitaux, mains ou pieds) avec ou sans éruption cutanée. Vous pouvez également présenter des symptômes pseudo-grippaux en même temps, comme de la fièvre, des frissons ou des douleurs musculaires.),

    · Pustulose Exanthématique Aiguë Généralisée (PEAG) (éruption cutanée étendue rouge, squameuse avec des bosses sous une peau enflée (y compris les plis cutanés, le tronc et les mains et les bras) et des cloques accompagnées de fièvre).

    · le syndrome de lyse tumorale est une affection grave révélée par des modifications du test sanguin telles qu'une augmentation du taux d'acide urique, de potassium, de phosphore et une diminution du taux de calcium; et entraîne des symptômes tels que des convulsions, une insuffisance rénale (quantité réduite ou assombrissement de l'urine) et des troubles du rythme cardiaque. Si cela se produit, vous devez en informer immédiatement votre médecin,

    · myosite (inflammation des muscles - chauds, rouges et enflés - qui produit des douleurs et une faiblesse musculaires).

    Liste des effets indésirables possibles :

    Douleur abdominaleAbsence de règlesArticulation douloureuseAsciteAsthénieCandida SAIDifficulté à avalerInflammation cutanéeDiarrhéePerte des cheveux ou de poilsAnémieTroubles de l'appétitTroubles du rythme cardiaqueMal de dosCancer du seinSpasme bronchiqueMuguetDouleur dans la poitrineConjonctiviteConstipationTouxInflammation de l'oesophageÉruption cutanéeExtravasationFièvreGazHypoesthésieLymphoedèmesÉpanchement péricardiqueDéshydratationDiabètePerturbation du goûtIndigestionRespiration difficileOedèmeHémorragie nasalePerte d'énergieHémorragie gastro-intestinaleMal de têteInsuffisance cardiaqueÉpanchement pleuralPneumonieDémangeaisonsTuméfactionThrombopénieOnycholyseHémorragieAllergieHypertensionHypocalcémieSyndrome de carence en potassiumPA basseInflammationLéthargieRéaction au site d'injectionDouleur osseuseASATDouleur à la déglutitionCouleur anormale des onglesRéaction cutanéeNeuropathie motrice périphériqueTrouble veineuxDesquamationInfection systémiqueGain pondéral anormalYeux troublesDouleur thoracique (non cardiaque)Douleur cancéreuseNeutropénie fébrileSyndrome mains-piedsHématotoxicoseRhinopharyngiteMal au coeurNeutropénieDouleurParesthésiePharyngitePhlébiteTroubles de l'audition NCARéaction au site de perfusionInfection neutropéniqueNez qui coulePerte de poidsSensation d'odeur étrangeStomatitePeau rougeInfection des voies aériennes supérieuresTête qui tourneVomiFrissonsOedème périphériqueHypophosphatémieNeuropathie sensorielleIschémie cardiaqueInsomnieInfectionTrouble nerveux périphérique SAIMal musculaireRash érythémateuxAnorexie mentale et boulimiePerfusionBouffée de chaleurDouleur gastro-intestinaleBilirubine