Notice médicament

Télécharger Goodmed
information medicament

MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant

À quoi sert ce médicament ?

Myfortic contient une substance appelée acide mycophénolique. Celle-ci appartient à une classe de médicaments appelés immunosuppresseurs.

Myfortic est utilisé pour empêcher le système immunitaire de l’organisme de rejeter le rein qui vous a été transplanté. Il est utilisé en association avec d’autres médicaments contenant de la ciclosporine et avec des corticoïdes.

Que contient ce médicament ?

acide mycophénolique

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 111.33

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Myfortic ne vous sera prescrit que par un médecin ayant l’expérience de la prise en charge des patients transplantés. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La dose quotidienne recommandée de Myfortic est de 1440 mg (8 comprimés de Myfortic 180 mg), à prendre en 2 doses séparées de 720 mg chacune (4 comprimés de Myfortic 180 mg).

Prenez vos comprimés le matin et le soir.

La première dose de 720 mg vous sera administrée dans les 72 heures suivant la transplantation.

Si vous souffrez d’une maladie grave des reins :

Vous ne devez pas dépasser une dose journalière de 1440 mg (8 comprimés de Myfortic 180 mg).

Mode d’administration

Les comprimés doivent être avalés entiers avec un verre d’eau.

Ne cassez pas les comprimés, ne les écrasez pas.

Ne prenez pas un comprimé cassé ou fendu.

Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps que vous avez besoin d’un traitement immunosuppresseur pour empêcher votre organisme de rejeter le rein qui vous a été transplanté.

Si vous avez pris plus de MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant que vous n’auriez dû :

Si vous avez pris plus de comprimés de Myfortic que vous n’auriez dû, ou si quelqu’un d’autre a pris votre médicament, vous devez consulter immédiatement un médecin ou aller sans attendre à l’hôpital. Une surveillance médicale pourra être nécessaire. Prenez les comprimés avec vous et montrez-les à votre médecin ou au personnel hospitalier. Si vous n’avez plus de comprimés, prenez l’emballage vide avec vous.

Si vous oubliez de prendre MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant :

Si vous oubliez de prendre Myfortic, prenez-le dès que vous vous en rendez compte, sauf si c’est presque le moment de prendre la dose suivante, puis continuez à le prendre aux heures habituelles. Demandez conseil à votre médecin. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant :

N’arrêtez pas de prendre Myfortic à moins que votre médecin ne vous le demande. L’arrêt de votre traitement par Myfortic peut accroître le risque de rejet du rein qui vous a été transplanté.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les personnes âgées peuvent ressentir plus d’effets indésirables en raison d’une baisse de leurs défenses immunitaires.

Les médicaments immunosuppresseurs, y compris Myfortic, réduisent les mécanismes de défense de l’organisme pour l’empêcher de rejeter l’organe transplanté. De ce fait, votre organisme ne sera pas aussi efficace que d’habitude pour lutter contre les infections. Par conséquent, si vous prenez Myfortic, vous pourrez contracter plus d’infections que d’habitude, telles que des infections du cerveau, de la peau, de la bouche, de l’estomac et de l’intestin, des poumons et des voies urinaires.

Votre médecin vous prescrira régulièrement des examens de sang pour surveiller les éventuelles modifications du nombre de vos cellules sanguines ou les modifications des taux de différentes substances véhiculées par votre sang, telles que le sucre, les graisses et le cholestérol.

Certains effets peuvent être graves :

    · signes d’infection incluant fièvre, frissons, sueurs, sensation de fatigue, somnolence ou manque d’énergie. Si vous prenez Myfortic, vous risquez de contracter plus d’infections virales, bactériennes et fongiques que d’habitude. Ces infections peuvent toucher différentes parties de votre organisme, mais les organes les plus fréquemment concernés sont les reins, la vessie, les voies aériennes hautes et/ou basses,

    · vomissement de sang, selles noires ou sanglantes, ulcère de l’estomac ou de l’intestin,

    Si vous ressentez l’un des effets mentionnés ci-dessus après avoir pris Myfortic, parlez-en immédiatement à votre médecin.

    · faible taux de globules blancs,

    · faible taux de calcium dans le sang (hypocalcémie),

    · faible taux de potassium dans le sang (hypokaliémie),

    · taux élevé d’acide urique dans le sang (hyperuricémie),

    · pression artérielle élevée (hypertension),

    · anxiété,

    · diarrhées,

    Fréquents (affectant moins de 1 patient sur 10)

    · faible taux de globules rouges pouvant se traduire par de la fatigue, un essoufflement, un teint pâle (anémie),

    · faible taux de plaquettes dans le sang pouvant se traduire par des saignements ou ecchymoses (« bleus ») inexpliqués (thrombocytopénie),

    · taux élevé de potassium dans le sang (hyperkaliémie),

    · faible taux de magnésium dans le sang (hypomagnésémie),

    · vertiges,

    · maux de tête,

    · toux,

    · pression artérielle basse (hypotension),

    · essoufflement (dyspnée),

    · douleurs abdominales ou douleurs à l’estomac, inflammation de la muqueuse tapissant l’estomac, ballonnement abdominal, constipation, digestion difficile, flatulence, selles molles, nausées, vomissements,

    · fatigue, fièvre,

    · anomalies des tests de la fonction rénale ou hépatique,

    · infections respiratoires,

    · acné,

    · affaiblissement (asthénie),

    · douleur dans les muscles (myalgie),

    · gonflement des mains, des chevilles ou des pieds (signes possibles de l'œdème périphérique),

    Peu fréquents (affectant moins de 1 patient sur 100)

    · rythme du cœur élevé (tachycardie) ou battements irréguliers du cœur (extrasystole ventriculaire), présence de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire),

    · grosseur ressemblant à une poche (kyste) contenant du liquide (lymphe) (lymphocèle),

    · tremblements, insomnie,

    · rougeurs et gonflement des yeux (conjonctivite), vision brouillée,

    · respiration sifflante,

    · éructation, mauvaise haleine, occlusion intestinale (ileus), ulcération des lèvres, brûlures d’estomac, changement de couleur de la langue, sécheresse de la bouche, inflammation des gencives, inflammation du pancréas se traduisant par une douleur sévère au niveau de la partie supérieure de l’estomac (pancréatite), obstruction des glandes salivaires, inflammation de la muqueuse de l’abdomen (péritonite),

    · infections des os, du sang et de la peau,

    · sang dans les urines, lésions aux reins, douleurs et difficultés pour uriner,

    · chute des cheveux, contusions,

    · inflammation des articulations (arthrite), douleur dorsale, crampes musculaires,

    · perte d’appétit, augmentation du taux de lipides (graisses) (hyperlipidémie), sucre (diabète), cholestérol (hypercholestérolémie), ou diminution du taux de phosphate dans le sang (hypophosphatémie),

    · signes de grippe (tels que fatigue, frissons, maux de gorge, douleurs des articulations ou des muscles), gonflement des chevilles et des pieds, douleurs, rigidité, sensations de soif ou faiblesse,

    · rêves anormaux, idées délirantes,

    · incapacité à avoir ou maintenir une érection,

    Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · éruption cutanée

    Liste des effets indésirables possibles :

    Sepsis viralSérologie positiveRétention d'acide uriqueImmunosuppressionInfection par CMVHypocalcémieAbdomen gonfléDouleur abdominaleAnémieAngoisseArticulation douloureuseAsthénieCandida SAILeucopénieMal au coeurNerveux/nerveuseInfection opportunisteFièvreGazInflammation de l'estomacMal de têteHerpèsHyperkaliémieHypertensionSyndrome de carence en potassiumPA bassePneumonieDémangeaisonsTrouble de la peauThrombopénieInfection des voies aériennes supérieuresConstipationTouxDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionRespiration difficilePerte d'énergieInfection viraleVomiOedème périphériqueHypomagnésémieMal musculaireAcnéAffections respiratoires NCAInfestationInfection