information medicament

AGOMELATINE EG 25 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

AGOMELATINE EG contient le principe actif agomélatine. Il appartient à un groupe de médicaments appelés antidépresseurs et il vous a été prescrit pour traiter votre dépression.

AGOMELATINE EG est utilisé chez l’adulte.

La dépression est un trouble persistant de l'humeur qui perturbe la vie quotidienne. Les symptômes de la dépression varient d'une personne à l'autre, mais comprennent souvent une profonde tristesse, une impression d'inutilité, une perte d'intérêt pour ses activités favorites, des troubles du sommeil, une impression de ralentissement, un sentiment d'anxiété, des variations de poids.

Les bénéfices attendus d’AGOMELATINE EG sont de réduire et de supprimer progressivement les symptômes liés à votre dépression.

Que contient ce médicament ?

agomélatine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 15%

Prix: 16.02

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée d’AGOMELATINE EG est de un comprimé (25 mg) au moment du coucher. Dans certains cas, votre médecin peut être amené à vous prescrire une dose plus élevée (50 mg), c’est-à-dire deux comprimés en une seule prise au coucher.

Chez la plupart des patients déprimés, AGOMELATINE EG commence à agir sur les symptômes de la dépression dans les deux premières semaines de traitement. Votre médecin peut continuer à vous prescrire AGOMELATINE EG même si vous vous sentez mieux, afin de prévenir une rechute.

Votre dépression doit être traitée pendant une durée suffisante d’au moins 6 mois afin de s’assurer de la disparition des symptômes.

N'arrêtez pas votre médicament sans l'avis de votre médecin, même si vous vous sentez mieux.

AGOMELATINE EG doit être pris par voie orale. Vous devez avaler votre comprimé avec un verre d’eau. AGOMELATINE EG peut être pris pendant ou en dehors des repas.

Comment remplacer un traitement antidépresseur de type ISRS/IRSN par AGOMELATINE EG ?

Si votre médecin change votre traitement antidépresseur de type ISRS/IRSN par AGOMELATINE EG, il vous conseillera sur la façon d’arrêter votre précédent traitement, dès l’initiation du traitement par AGOMELATINE EG.

Vous pouvez ressentir des symptômes de sevrage liés à l’arrêt de votre précédent traitement pendant quelques semaines, même si les doses ont été diminuées de façon progressive.

Ces symptômes de sevrage peuvent être les suivants : des sensations vertigineuses, des sensations d’engourdissement, des troubles du sommeil, une agitation ou de l’anxiété, des maux de tête, des tremblements et le fait d’avoir mal au cœur et de se sentir mal. Ces effets sont le plus souvent faibles à modérés et disparaissent spontanément en quelques jours.

Si AGOMELATINE EG est initié pendant la phase de diminution de la posologie du précédent traitement, les éventuels symptômes de sevrage ne doivent pas être confondus avec un manque d’effet précoce d’AGOMELATINE EG.

Parlez avec votre médecin de la meilleure façon d’arrêter votre précédent traitement antidépresseur quand vous commencez un traitement par AGOMELATINE EG.

Surveillance de la fonction hépatique (voir également rubrique 2) :

Votre médecin vous prescrira des examens sanguins afin de vérifier le bon fonctionnement de votre foie avant de commencer le traitement, puis périodiquement pendant votre traitement, généralement après 3, 6, 12 et 24 semaines.

Si votre médecin augmente la posologie à 50 mg, des examens sanguins doivent être à nouveau réalisés, puis périodiquement, généralement après 3, 6, 12 et 24 semaines. Par la suite, ces examens seront répétés si votre médecin les juge nécessaires.

Vous ne devez pas prendre AGOMELATINE EG si votre foie ne fonctionne pas correctement.

Si vous avez des problèmes rénaux, votre médecin évaluera de façon individuelle si AGOMELATINE EG peut vous être prescrit en toute sécurité.

Si vous avez pris plus d’AGOMELATINE EG 25 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus d’AGOMELATINE EG que vous n’auriez dû, ou si par exemple un enfant a pris ce médicament par accident, contactez immédiatement votre médecin.

L’expérience de surdosages avec AGOMELATINE EG est limitée, mais les symptômes suivants ont été rapportés : douleurs dans la partie haute de l’estomac, somnolence, fatigue, agitation, anxiété, tension nerveuse, sensations vertigineuses, cyanose, malaise.

Si vous oubliez de prendre AGOMELATINE EG 25 mg, comprimé pelliculé

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Prenez simplement la dose suivante au moment habituel.

[Applicable uniquement pour les boîtes contenant 7, 14, 28, 42, 56, 84, 98 comprimés :]

Le calendrier imprimé sur la plaquette contenant les comprimés doit vous aider à vous rappeler quand vous avez pris pour la dernière fois un comprimé d’AGOMELATINE EG.

Si vous arrêtez de prendre AGOMELATINE EG 25 mg, comprimé pelliculé

N’interrompez pas votre traitement avant d’en avoir parlé à votre médecin.

Si vous pensez que l’effet d’AGOMELATINE EG est trop fort ou trop faible, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

La plupart des effets indésirables sont légers ou modérés. Ils apparaissent généralement pendant les deux premières semaines de traitement et sont généralement temporaires.

Ces effets indésirables sont les suivants :

Effets indésirables très fréquents (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

    · maux de tête.

Effets indésirables fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · sensation vertigineuse, somnolence, difficulté à dormir (insomnie), envie de vomir (nausée), diarrhée, constipation, douleur abdominale, mal de dos, fatigue, anxiété, rêves anormaux, augmentation des taux sanguins des enzymes du foie, vomissements, prise de poids.

Effets indésirables peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · migraine, picotements et fourmillements dans les doigts de la main et les orteils (paresthésie), vision trouble, syndrome des jambes sans repos (caractérisé par un besoin impérieux de bouger les jambes), bourdonnements dans les oreilles, transpiration excessive (hyperhidrose), eczéma, prurit, urticaire, agitation, irritabilité, nervosité, comportement agressif, cauchemars, manie/hypomanie (voir également rubrique 2 « Avertissements et précautions »), idées ou comportement suicidaires, confusion, perte de poids.

Effets indésirables rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · éruption cutanée sérieuse (rash érythémateux), œdème du visage (gonflement) et angio-œdème (gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge pouvant entraîner une difficulté à respirer ou à avaler), hépatite, coloration jaune de la peau ou du blanc des yeux (jaunisse), insuffisance hépatique*, hallucinations, incapacité de rester immobile (en raison d’une agitation physique et mentale), incapacité à se vider complètement la vessie.

    Liste des effets indésirables possibles :

    Douleur abdominaleAngoisseMal de dosConstipationDiarrhéeSensation vertigineusePerte d'énergieMal de têteMal au coeurNerveux/nerveuseVomiASATRêves anormauxInsomnieSomnolence