Autres articles
Article
12 mai 2022
Géraldine Dubois

Géraldine Dubois

Rédactrice


3 idées reçues sur l'alimentation pendant l'allaitement

Vous avez décidé d’allaiter votre enfant et c’est une excellente idée. Comme pour votre grossesse, vous vous posez certainement de nombreuses questions sur ce que vous pouvez manger ou non pendant cette période particulière. À travers votre alimentation, vous souhaitez forcément lui proposer le meilleur pour sa croissance mais vous êtes parfois submergée de conseils nutritionnels. Bien se nourrir quand on allaite repose finalement sur des principes simples.

Voici 3 idées reçues sur l’alimentation pendant l’allaitement dont vous devriez vous débarrasser afin de ne pas vous ajouter de pression inutile !

Boire du lait favorise la production de … votre lait !

Cette croyance est fausse. On imagine peut-être que le lait appelle le lait ! Eh bien non. La composition nutritionnelle du lait issu de la production animale diffère en tous points de celle du lait maternel. Il en va de même pour les laits végétaux (amande, soja, etc.). Leur consommation n’influence donc pas le circuit de production de votre lait. 

Cependant, profitons-en pour souligner que l’allaitement demande de veiller à une bonne hydratation. Souvent, d’ailleurs, la femme qui allaite augmente naturellement sa consommation de liquides sur la journée car son organisme le lui réclame. Mais certaines mamans ont tendance à ne pas boire assez, parfois par manque de temps, et doivent jeter un œil un peu plus vigilant sur leurs apports en boissons.

Prendre des compléments alimentaires est indispensable pour éviter les carences

Il n’est pas exact de croire qu’il faut impérativement prendre des compléments alimentaires lorsqu’on allaite. Néanmoins, il est recommandé aux mamans végétaliennes de poursuivre une supplémentation en vitamine B12 pendant l’allaitement. Cette vitamine indispensable ne se trouve quasiment que dans les produits d’origine animale. Une carence chez la mère pourrait entraîner une baisse du niveau de la vitamine B12 dans son lait et conduire à certains risques pour le bébé.

En dehors de ce cas, il n’est pas utile de courir en parapharmacie pour faire le plein de compléments.

Certains aliments augmentent la qualité nutritionnelle du lait maternel

Là encore, il s’agit d’une idée reçue. Sur le sujet des « super-aliments » qui favoriseraient la qualité du lait maternel, il existe un grand nombre de références en la matière, parfois même assez farfelues. On s’aperçoit que, selon la culture, les avis peuvent grandement diverger. La réalité, c’est qu’il s’agit le plus souvent d’une question d’expérience et d’avis personnel.

Il est inutile de manger absolument un aliment que vous n’aimez pas sous prétexte qu’il a la réputation d’augmenter la production de votre lait. Aucune étude scientifique menée dans ce domaine n’a montré que la consommation de tel ou tel aliment avait des vertus sur la qualité du lait produit. Il faut essayer de privilégier des aliments dans leur forme la plus naturelle possible, en d’autres termes éviter les aliments trop transformés ou raffinés.

Sources

Ce contenu a été validé par l'équipe médicale de Synapse Medicine, l'entreprise qui développe Goodmed. Cependant, il ne substitue en aucun cas un avis médical. Si vous avez un doute sur un traitement ou certains symptômes, consultez votre médecin ou votre pharmacien.